KaZeo
+
Tonodenise
Follow me
Join now
Accueil » Saints et Saintes » Jeanne d'Arc
  Articles de cette rubrique :
 

Jeanne d'Arc

Statue du mauricien  Prosper D'Epinay à Reims.

Jeanne d’Arc.

Sainte

En tenant compte des circonstances de ses origines, de sa jeunesse, de son sexe, de l'analphabétisme et de la pauvreté de son environnement, des conditions hostiles dans lesquelles elle dut exercer ses fabuleux talents et remporter ses victoires, tant sur le champ de bataille que dans le prétoire face à ces juges iniques qui l'ont condamnée à mort, Jeanne d'Arc demeure, aisément, de très loin, la personnalité la plus extraordinaire jamais produite par la race humaine".

Mark Twain.

 « Ô Jeanne sans sépulcre et sans visage, toi qui savais que le tombeau des héros est dans le cœur des vivants ....»

(André Malraux)

 Jeanne d'Arc est née le 6 janvier 1412, jour de l’Epiphanie à Domrémy, les Voisges dans la Loraine actuelle à l’ est de la France. Elle est la fille de Jacques d'Arc et d'Isabelle Romée. Elle avait trois frères : Jacques Jean et Pierre et une sœur Catherine.

Elle était pieuse, allait chaque dimanche, à l'église de Bermont, près de Greux,  appartenant au  du duc de Lorraine sur les terres du roi de France.

 Courageuse, franche elle avait un charisme étonnant et naturel. Elle ne savait pas écrire et signait simplement en traçant une Croix,

 Pendant la guerre de Cent Ans entre la France à l'Angleterre, le roi Charles VI, dépressif est mentalement déficient.

En France, depuis l'assassinat de Louis d'Orléans en 1407, il y a une  guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. La  reine Isabeau est  régente.

Henri V, roi d'Angleterre débarque en Normandie en 1415. Il est victorieux à à Azincourt,

Pour faire face à l'ennemi, le dauphin Charles et Jean sans Peur projettent de se réconcilier à Montereau le 10 septembre 1419.

 Au cours de cette rencontre qui déplaisait a des coteries, Jean sans Peur est poignardé par un partisan dauphin.

Le fils de Jean sans Peur, Philippe le Bon, va trahir son pays par esprit de vengeance en s’alliant aux anglais.

 En  1420 le Traité de Troyes, est signé entre le roi Henri V d'Angleterre et Isabeau de Bavière, reine de France.  Avec l’ambition se réunir les royaumes d’Angleterre et de France, Henri V se marie à Catherine, fille de Charles VI.

À la mort de Charles VI en 1422, la couronne de France est revendiquée par le jeune  roi d'Angleterre Henri VI fils de Henry V.

En plein désarroi, la France souffre sous l ‘occupation ennemie.

Dieu choisis Jeanne d’Arc pour la sauver.

 À 13 ans, Jeanne entend les voix des saintes Catherine et Marguerite et de l'archange saint Michel lui demandant d'être pieuse, de libérer le royaume de France de l'envahisseur et de couronner le  dauphin véritable roi de France.

 Jeanne à 16 ans , quitte son village et et va  s'enrôler dans les troupes du dauphin. Robert de Baudricourt, capitaine de Vaucouleurs, accepte après hésitations de lui donner une escorte

 Portant des habits masculins, elle accomplit un voyage dangereux à traverse les terres bourguignonnes et elle se rend à Chinon où elle est finalement autorisée à voir le dauphin. Elle  fut capable de reconnaître Charles, qui s’était caché au milieu de ses courtisans.

Jeanne  lui parle de sa mission. Elle prédit au roi la libération d'Orléans, du duc d'Orléans ; le sacre du roi à Reims, et la libération de Paris.

Charles fait enquêter sur la fille de Domrémy et avec l’approbation des prêtres, il donne son accord pour envoyer ses troupes à Orléans, assiégée par les Anglais.

Jeanne va petit à petit devenir chef de l’armée.

Ses frères la rejoignent.

Elle est vêtue  d'une armure et d'une bannière blanche frappée de la fleur de lys, ou est inscrit, sa devise : Jesus Maria,

Arrivée à Orléans le 29 avril, elle rencontre Jean d'Orléans, dit « le Bâtard d'Orléans » La population l’accueillie avec enthousiasme par, mais les chefs des armées qui, sceptiques ont des objections. Sa foi est communicative et fait des miracles.  Les soldats dont le moral est plus élevé vont combattre victorieusement leur ennemi.  Le siège de la ville est levé  le 8 mai 1429.

Désormais Jeanne sera surnomme la « Pucelle d'Orléans ».

Il y a des combats dans la  vallée de la Loire et le 18 juin 1429, c’est la victoire des français à Patay et Jeanne demande  alors au dauphin de se faire sacrer roi de France à Reims.

 Elle va encore  traverser les territoires hostiles avant d’arriver à Reims.

 Charles VII est sacré roi de France par l'archevêque Renault de Chartres le 17 juillet 1429, dans la cathédrale de Reims, en présence de Jeanne d'Arc.

 Une fois couronnée, le roi résiste d’abord aux demandes de Jeanne d’Arc pour se rendre à Paris. Après des tentatives infructueuses, l’armée est dissoute.

 Jeanne conduit désormais  sa propre troupe.

Le 4 novembre 1429, la Pucelle et Charles d'Albret s'emparent de Saint-Pierre-le-Moûtier. Le 23 novembre, ils mettent le siège devant La Charité-sur-Loire.

Plus tard Jeanne sera confinée dans le château de la Trémouille à Sully-sur-Loire. Elle s'échappera pour répondre à l'appel à l'aide de Compiègne, assiégée par les Bourguignons.

Elle est capturée lors d'une sortie aux portes de Compiègne le 23 mai 1430. Elle est rachetée par les Anglais pour 10 000 livres et confiée à Pierre Cauchon, évêque renégat de Beauvais et allié des Anglais.

 Son  procès qui dura du 21 février au 23 mai 1431 est connu de tous.  Elle est accusée d'hérésie et interrogée selon les méthodes de l’inquisition ; à Rouen. Elle est emprisonnée dans le donjon du château de Philippe Auguste appelée maintenant, Tour Jeanne d'Arc.

 « Sur l'amour ou la haine que Dieu porte aux Anglais, je n'en sais rien, mais je suis convaincue qu'ils seront boutés hors de France, exceptés ceux qui mourront sur cette terre. »

 Jeanne d'Arc à son procès (le 15 mars 1431)

 L’accusateur Mgr Cauchon, ne peut pas à établir un chef d'accusation : Jeanne semble être une bonne chrétienne, convaincue de sa mission, On  lui reproche de porter des habits d'homme, Les juges estiment également que ses « voix », auxquelles elle se réfère constamment, sont en fait inspirées par le démon. L'Université de Paris à la solde des Bourguignons, accuse  Jeanne d’être coupable d'être schismatique et hérétique.

Jeanne en appelle au pape, ce qui sera ignoré par les juges.

 Le tribunal la condamne au bûcher.

Le 30 mai 1431, elle est brûlée vive place du Vieux-Marché à Rouen.

 Elle va expirer en disant « Jésus ! Jésus ! Jésus ».

Les  cendres et des débris osseux  de la sainte furent ensuite dispersés dans la Seine au site ou a été construit plus tard le Pont Jeanne d’Arc.

 Le procès en réhabilitation : 1455-1456.

A la  demande de la mère de Jeanne et sur décret du pape espagnol Calixte III, le premier jugement est casse en 1456 pour « corruption, dol, calomnie, fraude et malice ».

Le Pape ordonna à l’évêque de Lisieux et conseiller de Charles VII, d'étudier le procès de Jeanne d'Arc. Il déclare le premier procès « nul, non avenus, sans valeur ni effet » et réhabilite entièrement Jeanne et sa famille. La plupart des juges du premier procès, dont l'évêque Cauchon, étaient décédés. .  

 Jeanne d'Arc a été très populaire de son vivant, mais aussi  à l'étranger, sauf en Angleterre.

Son rôle dans la guerre de Cent Ans

est illustré dans one  peinture de Jules Eugène Lenepveu, vers 1886-1890, au Panthéon de Paris.

 On peut citer parmi ceux qui ont parlé de la sainte : Shakespeare (Henri VI), Voltaire (La Pucelle d'Orléans), Schiller (La Pucelle d'Orléans), George Bernard Shaw (Sainte Jeanne), Jean Anouilh (L'Alouette)). Samuel Clemens ‘Mark Twain.’

 Jeanne D’Arc qui avant pourtant tant fait la France a été  ignorée pendant des siècles, critiqué par des écrivains comme Shakespeare ou Voltaire. IL faudra attendre le XIX° siècle pour que les Français la célèbrent et 1920 pour que l'Église ja déclare  sainte.

 Jeanne, avec les moeurs de son siècle, aura  incarné la gloire du peuple  la France

  « Souvenez-vous toujours, français, que la patrie chez nous est née du cœur d’une femme, de sa tendresse et de ses larmes, du sang qu’elle a versé pour nous » (Jacques Michelet)

 Le 18 avril 1909, le saint pape Pie X déclarait Jeanne d'Arc bienheureuse de l'Eglise catholique. Elle sera  canonisée en 1920.

La cérémonie de Béatification fut célébrée à Saint Pierre de Rome le 18 avril 1909 par le pape saint Pie X  en rappelant devant quarante mille pèlerins français, « Vous direz à vos compatriotes que s'ils aiment la France, ils doivent aimer Dieu, aimer la foi, aimer l'Église qui est pour eux tous une mère très tendre comme elle l'a été de vos pères. Vive le Christ qui est Roi des Francs. » Discours du Pape saint Pie XI

 « Il y aura du courage quand la foi sera vive dans les cœurs, quand on pratiquera tous les préceptes imposés par la foi ; car la foi est impossible sans les œuvres, comme il est impossible d’imaginer un soleil qui ne donnerait point de lumière et de chaleur. Cette vérité a pour témoins les martyrs que nous venons de célébrer. Car il ne faut pas croire que le martyre soit un acte de simple enthousiasme qui consiste à mettre la tète sous la hache pour aller tout droit en paradis. Le martyre suppose le long et pénible exercice de toutes les vertus. Omnimoda et immaculata munditia.

 Et, pour parler de celle qui vous est connue plus que tous les autres – la Pucelle d’Orléans, – dans son humble pays natal comme parmi la licence des armes, elle se conserve pure comme les anges ; fière comme un lion dans tous les périls de la bataille, elle est remplie de pitié pour les pauvres et pour les malheureux. Simple comme un enfant dans la paix des champs et dans le tumulte de la guerre, elle demeure toujours recueillie en Dieu et elle est tout amour pour la Vierge et pour la sainte Eucharistie, comme un chérubin, vous l’avez bien dit. Appelée par le Seigneur à défendre sa patrie, elle répond à sa vocation pour une entreprise que tout le monde, et elle tout d’abord, croyait impossible ; mais ce qui est impossible aux hommes est toujours possible avec le secours de Dieu.

 Que l’on n’exagère pas par conséquent les difficultés quand il s’agit depratiquer tout ce que la foi nous impose pour accomplir nos devoirs, pour exercer le fructueux apostolat de l’exemple que le Seigneur attend de chacun de nous : Unicuique mandavit de proximo suo. Les difficultés viennent de qui les crée et les exagère, de qui se confie en lui-même et non sur les secours du ciel, de qui cède, lâchement intimidé par les railleries et les dérisions du monde : par où il faut conclure que, de nos jours plus que jamais, la force principale des mauvais c’est la lâcheté et la faiblesse des bons, et tout le nerf du règne de Satan réside dans la mollesse des chrétiens. »

 ……..j’ajouterai ce qu’écrivait au roi saint Louis le pape Grégoire IX :

 « Dieu, auquel obéissent les légions célestes, ayant établi, ici-bas, des royaumes différents suivant la diversité des langues et des climats, a conféré à un grand nombre de gouvernements des missions spéciales pour l’accomplissement de ses desseins. Et comme autrefois il préféra la tribu de Juda à celles des autres fils de Jacob, et comme il la gratifia de bénédictions spéciales, ainsi choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. Pour ce motif, continue le Pontife, la France est le royaume de Dieu même, les ennemis de la France soient les ennemis du Christ. Pour ce motif, Dieu aime la France parce qu’il aime l’Eglise qui traverse les siècles et recrute les légions pour l’éternité. Dieu aime la France, qu’aucun effort n’a jamais pu détacher entièrement de la cause de Dieu. Dieu aime la France, où en aucun temps la foi n’a perdu de sa vigueur, où les rois et les soldats n’ont jamais hésité à affronter les périls et à donner leur sang pour la conservation de la foi et de la liberté religieuse. »

 La cérémonie de Canonisation fut célébrée par le pape Benoît XV  le 16 mai 1920 devant quarante cardinaux, trois cents évêques et une foule innombrable de pèlerins français.

 Pie XI l'a proclamée patronne secondaire de la France (la bienheureuse Vierge Marie en son Assomption étant la patronne principale).

 La fête de Jeanne d'Arc est devenue fête nationale en France le 24 juin 1920 à l'initiative de Joseph Fabre, pour pouvoir célébrer Jeanne d'Arc en laquelle s'incarnait, disait-il « l'indépendance et la grandeur de la France ».

 « Jésus, Maria » était la devise de Jeanne D'Arc !

Le  Centenaire de la béatification de Jeanne d'Arc a été célébrée le18 Avril 2009

NEUVAINE A SAINTE JEANNE D'ARC

 Le chemin de Jeanne (Neuvaine)

 Premier jour

Jeanne, le Seigneur a chargé l’Archange saint Michel de t’apparaître et de t’annoncer ta mission de sauver le royaume de France.

Jeanne, ton grand désir de servir Dieu et de tout faire pour lui plaire,

Te font prononcer le « fiat » malgré tes craintes de ne pas être digne et capable d’accomplir cette mission.

Le ciel t’a donné une épée pour combattre, et les voix de sainte Catherine et de Sainte Marguerite pour te guider.

 Intercède pour que nous puissions toujours répondre à notre vocation.

 Deuxième jour

Jeanne, tu rends visite au Dauphin de France.

Tu lui révèles qu’il est le véritable héritier de France, et fils de roi,

Qu’il sera couronné à Reims et que tu es venue pour l’aider à accomplir ce désir du Ciel.

Tu livres ensuite de nombreuses batailles contre les Anglais, et tu en sors toujours victorieuse.

Tu livres également bataille au péché dans ton propre camp et tu demandes à tes soldats de retrouver l’état de grâce.

 Intercède maintenant pour que notre pays se souvienne de son baptême

Et retrouve le chemin des sacrements.

 Troisième jour

La semaine de Pâques de cette année 1430, alors que tu te trouves dans un fossé de Melun, les voix de saintes Catherine et Marguerite t’annoncent que tu seras faite prisonnière avant la fête de la saint Jean et que Dieu te viendra en aide durant cette épreuve.

Tu es alors envahie d’angoisse et tentée de ne pas te soumettre à la volonté divine afin de sauver ta vie.

 Prie pour nous, afin que nous fassions toujours la volonté de Dieu, et non la nôtre.

 Quatrième jour

C’est le 26 Mai, après une rude bataille, que tu es prise par un archer du camp adverse. Tu es ainsi arrêtée et accusée par l’Inquisition d’hérésie et d’idolâtrie.

Malgré tes craintes et tes peurs, tu te laisses emprisonner.

Tu gardes confiance en tes voix, et tu demandes leur intercession afin de répondre aux questions qui te sont posées.

 Demande à Dieu, pour nous, le courage et l’audace d’affirmer notre foi.

 Cinquième jour

Tu es torturée moralement, assaillie par de nombreux et interminables interrogatoires, abandonnée et trahie de tous, y compris du Roi, traitée comme une prisonnière de guerre, menacée corporellement par les gardiens de ta cellule, accusée de nombreuses fautes que tu n’as pas commises, sans avocat.

Toujours docile aux conseils de tes voix, tu réponds sans crainte à tout ce que l’on te demande.

 Intercède pour que nous ayons toujours recours à la prière dans nos difficultés.

 Sixième jour

Tous tes accusateurs s’acharnent pour te faire faillir, pour te faire contredire les faits que tu relates ; ils t’accusent, te menacent de tortures physiques, te harcèlent sans cesse durant des heures ; en vain, tu as toujours réponse à toutes les questions, jusqu’au jour, où, n’en pouvant plus, effrayée par la mort, tu renies tout. Puis, par la grâce de Dieu, tu acceptes avec courage le martyre et reviens sur tes reniements.

Malgré la reconnaissance de certains de tes juges de l’intervention divine dans ta conduite, tu es condamnée à mort par le supplice du feu.

 Prie pour que la France relève la face et se souvienne de ses promesses faites à Dieu.

 Septième jour

Jeanne, tu es surnaturellement soutenue par le Ciel, mais tu n’échappes pas aux angoisses provoquées par la sentence.

Tu aurais préféré « être décapitée sept fois plutôt que brûlée et réduite en cendres. »

Sur le bûcher, une fois liée, tu demandes pardon aux anglais et à tous tes ennemis, pour les batailles livrées contre eux, et, d’une voix haute et claire, tu pardonnes à tous ceux qui t’ont condamnée.

« Mes saintes ne m’ont pas trompée, ma mission était de Dieu. Saint Michel, sainte Marguerite et sainte Catherine, vous tous, mes frères et sœurs du Paradis, venez à mon aide… »

Au milieu des flammes, tu regardes la croix qui t’est présentée, et tu prononces le Nom de Jésus avant de mourir.

 Sois notre modèle dans l’obéissance, dans la confiance en Dieu, et la persévérance dans notre mission

 Huitième jour

Alors que le bourreau éteint le brasier afin que tous voient le cadavre défiguré de celle qui les a fait trembler, il écarte les cendres et le miracle apparaît devant leurs yeux effrayés :

Ton cœur est là, rempli d’un sang vermeil et semblant vivre encore !

Du soufre et de h’huile sont alors répandus dessus, le feu reprend puis s’éteint à nouveau, le laissant toujours intact.

Inquiet de ce miracle et craignant l’émotion du peuple, le cardinal d’Angleterre ordonne que tes os, tes cendres et surtout ton cœur soient jetés immédiatement dans la Seine.

Le bourreau dit alors : « J’ai grand peur d’être damné pour avoir brûlé une sainte »

Des cris s’élèvent dans la foule : « Nous sommes tous perdus car une sainte a été brûlée ! »

 Aide-nous à servir Dieu et à ne chercher que la gloire du Ciel.

 Neuvième Jour

Après ta mort, mourut la prospérité des anglais en France. Depuis le bûcher de Rouen, ils ne connurent que déceptions et défaites. A leur grande honte et confusion, ils furent rejetés de tous les pays qu’ils avaient conquis.

Tous ceux qui avaient jugé avec mauvaise foi la Pucelle trouvèrent la mort peu de temps après la sienne. L’évêque Cauchon, enrichi par le Roi d’Angleterre, mourut subitement ; il fut excommunié par le Pape et ses os furent jetés aux bêtes féroces.

Ainsi s’accomplit la prédiction faite à Jeanne, en sa prison, par ses voix :

 « Tu auras secours. Tu seras délivrée par une grande victoire. Prends tout en gré. Ne te soucie pas de ton martyre. Tu viendras enfin au Royaume du Paradis. »

Réciter Pater, Ave et Gloria.

 

Litanies de Sainte Jeanne d'Arc

 Seigneur, ayez pitié de nous. (bis)

 Jésus-Christ, ayez pitié de nous. (bis)

 Seigneur, ayez pitié de nous. (bis)

 Jésus-Christ, écoutez-nous. (bis)

 Jésus-Christ, exaucez-nous. (bis)

 Père céleste, qui êtes Dieu,                                                                      ayez pitié de nous.

 Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu,                                              

Ayez pitié de nous.

 Esprit Saint, qui êtes Dieu,                                                                       ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu,                                                         ayez pitié de nous.

 Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu,                                                      priez pour nous.

 Notre-Dame de l'Assomption, patronne principale de la France,          

Priez pour nous.

 Saint Michel Archange, patron et spécial protecteur de la France,          priez pour nous.

 Sainte Catherine d'Alexandrie, Vierge et Martyre,                                

priez pour nous.

Sainte Marguerite d'Antioche, Vierge et Martyre,                                 

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, choisie par Dieu à Domrémy,                                

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, avertie par Saint Michel archange et ses anges,     

Priez pour nous.

 Sainte Jeanne d'Arc, docile à l'appel de Dieu,                                        

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, confiante et soumise à vos Voix,                           

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, modèle de vie familiale et laborieuse,                     

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, modèle de vos compagnes,                                    priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, fidèle dévote à Notre-Dame de Bermont,              

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, qui faisiez vos délices de la Sainte Eucharistie,        

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, modèle de générosité au service de Dieu,                Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, exemple de fidélité à la Vocation divine,                 

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, modèle d'union dans l'action                                   

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, vierge et guerrière,                                                  Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, modèle de bravoure et de pureté dans les camps,    Priez pour nous.

 Sainte Jeanne d'Arc, modèle de nos soldats,                                           

Priez pour nous.

 Sainte Jeanne d'Arc, compatissante envers tous ceux qui souffrent,          

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, salut d'Orléans,                                                       ¨

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, gloire de Reims,                                                      Priez pour nous.

 Sainte Jeanne d'Arc, libératrice de la Patrie,                                             

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, trahie et prisonnière à Compiègne,                           Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, pure et patiente en votre prison,                             

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, héroïque et vaillante devant vos juges,                      Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, seule avec Dieu à l'heure du supplice,                      

Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc, martyre de Rouen,                                                   Priez pour nous.

Sainte Jeanne d'Arc et Sainte Thérèse de Lisieux, patronnes de la France,

Priez pour nous.

 Tous les saints et saintes de France,                                                          intercédez pour nous.

 Agneau de Dieu qui efface le péché du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui efface le péché du monde, exaucez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui efface le péché du monde, ayez pitié de nous

 V. Priez pour nous Sainte Jeanne d'Arc.

R. Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

 Prions : O Dieu qui avez suscité d'une manière admirable la Vierge de Domrémy, Sainte Jeanne d'Arc, pour la défense de la Foi et de la Patrie, faites, nous vous en prions, que par son intercession l'Eglise triomphe des assauts de ses ennemis et jouisse d'une paix durable. Par Jésus-Christ, Notre Seigneur. Ainsi soit-il.

 Edifices visités pour commémorer la mémoire de la sainte. 

 Maison natale de Jeanne, à Domrémy-la-Pucelle, en Lorraine.

Plusieurs Musées Jeanne d'Arc, à Domrémy-la-Pucelle, Orléans et Rouen.

De nombreux édifices religieux sont consacrés à Sainte Jeanne d’Arc :

 Basilique du Bois Chenu à Domrémy.

Chapelle de Bermont, située à Greux, où Jeanne priait.

Basilique de Saint-Nicolas-de-Port où elle se rendit avant son départ vers le Chinon.

Nombreuses églises Sainte-Jeanne d'Arc à Nice, Orléans, Paris 18°, Rennes, Rouen...On trouve de églises de Jeanne D’Arc dans d’autres pays

J’ai fréquenté jadis une église en Angleterre.  

Eglise St Joan of Arc située 60, Highbury Park, Islington, Londres N5, datée de 1918 ayant une Statue de sainte Jeanne d'Arc par Arthur J.Fleischman

 Quelques longs métrages.

1899 : Domrémy, court métrage des frères Lumière

1916 : Jeanne d'Arc, film muet de Cecil B. De Mille, avec Geraldine Farrar. [Ref. Chris Marker, dans Immemory]

1948 : Jeanne d'Arc (film, 1948) (Joan of Arc), de Victor Fleming, avec Ingrid Bergman

1954 : Jeanne d'Arc au bûcher, de Roberto Rossellini, avec Ingrid Bergman 1957 : Sainte Jeanne (film) (Saint Joan), d'Otto Preminger, avec Jean Seberg

1994 : Jeanne la Pucelle, de Jacques Rivette, avec Sandrine Bonnaire - film divisé en deux époques : les Batailles et les Prisons

1999 : Jeanne d'Arc, de Luc Besson, avec Milla Jovovich, John Malkovich, Dustin Hoffman.

 Musique.

1845 : Giovanna d'Arco, opéra de Giuseppe Verdi

1873 : Jeanne d'Arc, opéra en 5 actes de Charles Gounod .

1878 : La Pucelle d'Orléans, opéra de Piotr Ilitch Tchaïkovski

1939 : Jeanne d'Arc au bûcher, oratorio dramatique d'Arthur Honegger, livret de Paul Claudel

 Romans.

1896 : le Roman de Jeanne d'Arc (Personal Recollections of Joan of Arc), de Mark Twain.

1908 : Andrew Lang, The maid of France, being the story of the life and death of Jeanne d'Arc, Londres et New York : Longmans, Green and co., 19081925 : Jeanne d'Arc, de Joseph Delteil. Paris : Bernard Grasset, 1925.

1988 : La Pucelle, de Hubert Monteilhet

2002 : Le Diable et la Pucelle, de Hubert Lampo. Presses universitaires du Septentrion, 2002.

2005 : La Hire, ou la colère de Jehanne, de Régine Deforges. Paris : Fayard

 Théâtre

 Henry VI , de William Shakespeare

La Pucelle d'Orléans (Die Jungfrau von Orleans), de Friedrich von Schiller (1801)

Jeanne d'Arc, drame en trois pièces (Domrémy, les Batailles, Rouen) de Charles Péguy 1897 :

Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc, de Charles Péguy, 1910.

Sainte Jeanne, de George Bernard Shaw, 1923

Jeanne au bûcher, de Paul Claudel 1939

l'Alouette, de Jean Anouilh, 1953

 Peinture

Jeanne au sacre de Charles VII, de Dominique Ingres

Chinon, musée Jeanne-d'Arc : Jeanne à Vaucouleurs, de C. R. Walter

New York, Metropolitan Museum of Art : Jeanne d'Arc, de Jules Bastien-Lepage 1848.

Paris, musée du Louvre : Jeanne d'Arc, en présence de Charles VII, répond aux prélats qui l'interrogent, de Gillot Saint-Èvre.

Paris, musée d'Orsay : Jeanne d'Arc écoutant les voix, d'Eugène Carrière

Paris, Panthéon : Jeanne d'Arc bergère, 1890, de Jules Eugène Lenepveu

Paris, Panthéon : Jeanne d'Arc en armure devant Orléans,

Rouen, musée des Beaux-Arts : Jeanne d'Arc malade est interrogée dans sa prison par le cardinal de Winchester, de Paul Delaroche Sainte Jeanne d'Arc, de Paul de la Boulaye

 Statuaire équestre Paris, place des Pyramides, 1874, de Emmanuel Frémiet

Nancy, place Lafayette, de : Emmanuel Frémiet

Paris VIIIe, place Saint-Augustin, de Paul Dubois

Orléans, place du Martroi, de Denis Foyatier

 Statuaire

 De très nombreuses églises dans le monde ont une statue en plâtre de Jeanne d'Arc.

Une statue  célèbre de la Sainte  est à la cathédrale de Reims. C’est une œuvre de Prosper d’Épinay, un mauricien, donnée à la cathédrale de Reims en 1909. La  statue polychrome de Jeanne au sacre avait été  exposée  au Salon des Artistes Français en 1902. Elle a été  offerte par un mécène à la cathédrale de Reims à l'occasion des fêtes de la béatification de Jeanne d'Arc. Cette œuvre  se trouve à l’endroit précis où Jeanne d’Arc se tint durant le Sacre de Charles VII. Prosper d’Épinay est né le 13 juillet 1836 à Pamplemousses, Maurice

Prosper D’Epinay a d’autres œuvres à Maurice dont  aussi fait la statue de son père Adrien d’Epinay à Port Louis,

La basilique du Bois Chenu, du Bois Chenu ou encore Sainte Jeanne d’Arc de Domrémy-la-Pucelle, est une basilique dédiée à Jeanne d'Arc, qui s'élève sur un coteau forestier de Domrémy-la-Pucelle, village natal de Jeanne.

Le samedi 29 août 2009 à 08h29 dans Saints et Saintes
Poster un commentaire
Pseudo :
Email (facultatif) :
Adresse site (facultatif) :
Votre message :
Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?
Aucun commentaire
Rubriques
Publicité
Derniers commentaires
Moteur de recherche