• Saint Simon.


    Saint Simon. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Saint Simon est surnommé le Cananéen ou le Zélote. Les Actes des Apôtres (1:13) et l'Evangile selon Luc (6:15) l'appellent le "Zélote". Les Zélotes ont été décrits par Josephs, comme un mouvement juif ’indépendance dévoué à l’assassinat et l’insurrection violente. Mais il y avait d’autres mouvements de Zélotes <o:p></o:p>

    D'autres textes le nomment le Cananéen, c'est-à-dire celui de Cana. (Matthieu 10:4, Marc 3:18)<o:p></o:p>

    Il n’est pas le même que Siméon, le frère de Jacques le Mineur, évêque de Jérusalem.<o:p></o:p>

    Dans les listes d’apôtres, (Mt 10:2-4 ; Mc 3:16-19; Lc 6:14-16; Ac 1:13), la dixième et onzième place reviennent à Simon le Zélote et par Judas Jacques, aussi appelé Thaddée ou Lebbé. 
    Des grecs prétendent que c’est à son mariage que Jésus a changé l’eau en vin.<o:p></o:p>

    Il a prié avec la Vierge Marie après la résurrection.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 1:13-14.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

     Quand ils furent arrivés, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient d'ordinaire; c'étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélemy, Matthieu, Jacques, fils d'Alphée, Simon le Zélote, et Jude, fils de Jacques<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Tous d'un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, et Marie, mère de Jésus, et avec les frères de Jésus<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    A partir du VIe siècle, un texte apocryphe le fait aller en Perse avec Jude Thaddée, un autre apôtre. Ils seront tous deux égorgés pour avoir renversé des idoles suite à une discussion avec des magiciens.(Voir Saint Jude. Apocryphe.)  Selon une autre version, Simon aurait été découpé avec une scie, comme le prophète Isaïe.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Représentations.<o:p></o:p>

    Bateau, poisson, homme qui est scié en longueur, scie, aviron, deux poissons. Jusqu'au XIIIe siècle, Simon est représenté avec un livre à la main. A partir du XVe siècle, la scie devient son attribut caractéristique<o:p></o:p>

    Sur le cloître de Moissac (XIIe siècle), Simon est désigné par l'inscription Cananaeus.                          <o:p></o:p>

    Généralement, Simon et Jude sont représentés ensemble (ils sont fêtés le même jour) L'épisode de leur martyre et du renversement des idoles sont les plus souvent illustrés. <o:p></o:p>

    Simon est attaché sur une roue et deux bourreaux lui découpent la poitrine avec une scie de bûcheron.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Comme c'est le cas pour plusieurs autres apôtres, il n'est plus cité après la Pentecôte. Selon certaines sources, il serait allé en Egypte.
    Nicephorus Calixti, pretend qu’après avoir préché en Mauritanie, et d’autres parties d’Afrique, il est allé en Grande Bretagne, ou après avoir converti de nombreux fidèle, il a été crucifié par des païens. C’est peu probable !  Le Martyrologe de  St. Jérôme, saint Bede, Ado, et Suard situe son martyr en Perse , dans une cite nommée Suanir, au pays de Suanis, un peuple de Colchis, au dessus de la Samarie.  Il y a une référence dans l’Acte de Saint André  qu’en  Cimmérien Bosphore, il y avait une tombe, dans une grotte, portant l’inscription de Simon le Zélote.  Des reliques se trouvent à Saint Pierre de Rome et à la cathédrale de Toulouse, en France. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>



     <o:p></o:p>


     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :