• Saint Pierre Apôtre

    Saint Pierre. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Edité par Sténio Félix. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Pierre a persévéré dans la foi jusqu'au bout.
    C'est ainsi qu'il est devenu la «pierre» inébranlable,
    même si en tant qu’homme il n'était que sable mouvant. <o:p></o:p>

    S.S. Jean-Paul II.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Saint Pierre l’Apôtre.  <o:p></o:p>

    Pierre est né à Bethsaida, Jean 1:42, 44, sur les rives du Lac de Tibériade dans la région de Galilée. En Araméen, son nom était Simon, (Siméon), Ac 15:14; II Pierre 1:1. fils de Jona (Johannes) et le Seigneur lui a donné le nom qui veut dire Pierre. Il travaillait avec son frère André comme pêcheur à Capharnaüm. L’apôtre Philippe venait du même endroit. <o:p></o:p>

    Pierre était propriétaire de son propre bateau. Luc 5 : 3  <o:p></o:p>

    Presque rien n’est connu sur sa vie de famille. Simon a vécu à Capharnaüm avec sa belle-mère et son frère André. Mt 8:14; Luc 4:38  <o:p></o:p>

    Certains auteurs pensent pour cette raison qu’il était marié. Tertullien Rome, 160 - 220, Sur la monogamie, Chapitre 8.  <o:p></o:p>

    Selon Clément d’Alexandrie, Stroma ta, III, vi, ed. Dindorf, II, 276), il avait des enfants. Les pères de l’Eglise n’en parlent pas.    <o:p></o:p>

    Pierre et André étaient des disciples de Jean le Baptiste et, quand Le Christ les a appelés, ils sont devenus ses disciples. Le Sauveur a changé son nom Cephas (Képhas ; Araméen Kipha, pierre), qui est traduit Petros. (Lat., Petrus) <o:p></o:p>

    Pierre avait un tempérament ardent et était parfois, quelque peu impétueux. Cependant, il aimait Jésus, et l'a suivi avec dévotion. A Césarée  Philippe, le Seigneur a donné le soin de l’église à Pierre et a confirmé la primauté de Pierre après la résurrection. Après l'Ascension Pierre a exercé son autorité sur l’église à travers ses prêches et ses enseignements à Antioche, Corinthe et Rome. Pierre a écrit deux épîtres, et l'évangile de Marc conserve beaucoup de ses enseignements. Il a souffert et est mort à Rome où il a été emprisonné et finalement crucifié le sens dessus dessous sur la Colline du Vatican en l'année 64. L'Empereur Constantin a construit une église sur sa tombe.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Les Apôtres. Jésus choisis les douze. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Mc 3 : 13-19<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Il monta ensuite sur la montagne; il appela ceux qu'il voulut, et ils vinrent auprès de lui.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Il en établit douze, pour les avoir avec lui, <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    et pour les envoyer prêcher avec le pouvoir de chasser les démons.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Voici les douze qu'il établit: Simon, qu'il nomma Pierre; <o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, qui signifie fils du tonnerre; <o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    André; Philippe; Barthélemy; Matthieu; Thomas; Jacques, fils d'Alphée; Thaddée; Simon le Cananite; <o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    et Judas Iscariote, celui qui livra Jésus.<o:p></o:p>

           <o:p></o:p>

    Pierre est toujours nommé en premier.<o:p></o:p>

    Lc 6 : 12-16<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Quand le jour parut, il appela ses disciples, et il en choisit douze, auxquels il donna le nom d'apôtres: <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Simon, qu'il nomma Pierre; André, son frère; Jacques; Jean; Philippe; Barthélemy; <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Matthieu; Thomas; Jacques, fils d'Alphée; Simon, appelé le zélote; <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Jude, fils de Jacques; et Judas Iscariote, qui devint traître.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Pierre reconnaît Jésus comme le Fils de Dieu.                                 <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Qui suis-je ?                                                                                               <o:p></o:p>

    Jésus traversait avec ses disciples les villages de la région de Césarée de Philippe. Il avait guéri les malades, nourri les foules. Il demanda alors à ses disciples : Qui suis-je ?                                                                                               Cette question est importante au point que ce récit se trouve dans trois évangiles. Voici ces textes :<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Marc 8 : 27-29. <o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Jésus s'en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe, et il leur posa en chemin cette question: Qui suis-je aux dires des hommes? <o:p></o:p>

    28 <o:p></o:p>

    Ils répondirent: Jean-Baptiste; les autres, Elie, les autres, l'un des prophètes<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis? Pierre lui répondit: Tu es le Christ. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Luc 9 <o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

     Un jour que Jésus priait à l'écart, ayant avec lui ses disciples, il leur posa cette question: Qui suis-je aux dires des hommes? <o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Ils répondirent: Jean Baptiste; les autres, Élie; les autres, qu'un des anciens prophètes est ressuscité<o:p></o:p>

     20<o:p></o:p>

    Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis? Pierre répondit: Le Christ de Dieu. <o:p></o:p>

    Matthieu 16:13-17<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples: Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme? <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Ils répondirent: Les uns disent que tu es Jean Baptiste; les autres, Élie. Les autres, Jérémie, ou l'un des prophètes.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis? <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; Car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    On lit aussi dans Essaie.<o:p></o:p>

    Es 22:22<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Je mettrai sur son épaule la clé de la maison de David: Quand il ouvrira, nul ne fermera; Quand il fermera, nul n'ouvrira.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    La primauté de Pierre.<o:p></o:p>

    Pierre était un pilier de l’Eglise.<o:p></o:p>

    Gal  6 : 8<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    car celui qui a fait de Pierre l'apôtre des circoncis a aussi fait de moi l'apôtre des païens.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Fondateur de l’Eglise.<o:p></o:p>

    « Pierre a été le premier des 12 apôtres à déclarer de sa bouche que Jésus est le Fils de Dieu; Pierre n'est-il pas plutôt le premier chrétien, le premier membre de l'Eglise ? Deuxièmement, il est clair que le jeu de mots de Jésus entre le nom de Pierre et la pierre était voulu. Jésus venait de poser la première pierre à son édifice. Dans son Epître, l'apôtre Pierre lui-même reprend cette image non à son insu, mais conscient que c'est Christ la pierre principale de l'édifice. "Approchez-vous de lui, pierres vivantes rejetées par les hommes, mais choisies et précieuses devant Dieu ; et vous-mêmes comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles agréables à Dieu par Jésus-Christ. Car il est dit dans l'Ecriture : Voici je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; et celui qui croit en elle ne sera point confus." (1Pierre 2.4-6) Troisièmement, l'Apôtre Pierre appelle chacun à se joindre à lui comme des pierres vivantes pour l'édification de l'Eglise. »<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Mt 16 : 18<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ce passage sur la primauté de Pierre parmi les apôtres, a été la et l’interprétation de la Bible doit se baser sur les sens littéraux Des directives sur le sens littéral sont données dans Spiritus Paraclitus (Benedict XV, 15Septembre. 15 1920) et Divino Afflan te Spiritus. (Pie XII, 30 Septembre. 1943) <o:p></o:p>

    Cette primauté a été définie au Premier Concile Vatican I, 1870, première constitution dogmatique de l’Eglise du Christ, Chapitre 2 « Donc, si quelqu’un dit que le bienheureux apôtre Pierre n’a pas été fait Prince de Apôtres et le vrai chef de toute l’Eglise militante et qu’il n’a reçu immédiatement et directement du Christ seulement une primauté d’honneur et non pas une vraie primauté de juridiction, qu’il soit anathème. »<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Le Christ a parlé clairement de la clé du Royaume de Dieu, et le pardon des péchés.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Mt 18:15-18<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Église; et s'il refuse aussi d'écouter l'Église, qu'il soit pour toi comme un païen et un publicain.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.<o:p></o:p>

    Mt 16:19<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

     Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Le salut.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Mc 10 : 24-30<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Les disciples furent étonnés de ce que Jésus parlait ainsi.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Et, reprenant, il leur dit: Mes enfants, qu'il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d'entrer dans le royaume de Dieu!<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Les disciples furent encore plus étonnés, et ils se dirent les uns aux autres; Et qui peut être sauvé? <o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Jésus les regarda, et dit: Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu: car tout est possible à Dieu.<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Pierre se mit à lui dire; Voici, nous avons tout quitté, et nous t'avons suivi.<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Jésus répondit: Je vous le dis en vérité, il n'est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, <o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Les pères Apostoliques ont accepté la primauté de saint Pierre.<o:p></o:p>

    Les premiers pères de l’Eglise reconnaissent que Jésus avait promis de bâtir son Eglise sous l’égide de saint Pierre. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Tertullien.<o:p></o:p>

    « Rien n’a été caché à Pierre appelé le roc sur lequel l’Eglise devait être bâtie. [Mt. 16:18] avec le pouvoir [Mt. 16:19]? » (Contre les hérésies 22 [A.D. 200]). <o:p></o:p>

    Lettre de Clément à Jacques.<o:p></o:p>

    «  Sachez que pour la cause de la vraie Foi, Simon Pierre a été choisi pour fonder l’Eglise par Jésus lui-même, qui de sa bouche a nommé Pierre. " (Lettre de Clément à Jacques. » 2 [A.D. 221]) <o:p></o:p>

    Sermons de Clément. <o:p></o:p>

     « [Simon Pierre dit à Simon Magnus à Rome:] Car maintenant vous êtes en opposoition directe avec moi, qui suis un rocher ferme , la fondation de l’Eglise. [Mt. 16:18] » (Sermons de Clément. 17:19 [A.D. 221]). <o:p></o:p>

    Origène.<o:p></o:p>

    « Voyez Pierre, le fondement de l’Eglise la plus solide des rocs sur lequel le Christ a bâti l’Eglise. [O homme de peu de Foi, pourquoi doutez-vous ? » [Matt. 14:31] (Sermons sur Exodes 5:4 [A.D. 248]). <o:p></o:p>

    Cyprien de Carthage.<o:p></o:p>

    « Par Pierre, il a bâti l’Eglise et lui a donné l’ordre de nourrir ses troupeaux [Jean 21:17], et même s’il a donné le pouvoir aux autres apôtres il a fondé un seul siège. » [cathedra], (L’unité de l’Eglise Catholique 4; [A.D. 251]). <o:p></o:p>

    Cyprien de Carthage.<o:p></o:p>

    "Il y a un Dieu, et une Eglise, at un siège fondé sur saint Pierre  selon les propres paroles du  Christ.  " (Lettres 43[40]:5 [A.D. 253]) <o:p></o:p>

    Ephrem le Syrien.<o:p></o:p>

    « [Jésus a dit à Simon qu’il lui a nommé fondateur de l’Eglise. Vous êtes le responsable de ceux qui vont construire cette Eglise pour moi. S’ils construisent ce qui est faux vous devez les condamner. Vous êtes la tête de cette fontaine qui laisse écouler mes enseignements. Vous êtes le chef de mes disciples » (Sermons 4:1 [A.D. 351]). <o:p></o:p>

    Optatus.<o:p></o:p>

    « Vous ne pouvez denier que dans la cite de Rome le siège épiscopal a été donné à Pierre c’est pourquoi on l’appelle le roc Képhas, son siège maintient l’unité de tous. " (Le Schisme des donatistes  2:2 [A.D. 367]). <o:p></o:p>

    Ambroise de Milan.<o:p></o:p>

    « [Le Christ en disant ‘Tu es Pierre et sur cette Pierre je construirai mon Eglise. Ne pouvait-il donc pas augmenter la Foi de celui qu’il avait désigné pour fonder son église.  [Mt. 16:18]? » (La Foi 4:5 [A.D. 379]). <o:p></o:p>

    Le pape Damase I<o:p></o:p>

    Le premier siège est celui de Pierre l’Apôtre , celui de l’Eglise Romaine qui n’a aucune tâche, ni aucune souillure. " (Decret de Damasus 3 [A.D. 382]). <o:p></o:p>

    Jérôme.<o:p></o:p>

    "Cest par Pierre que l’Eglise a été fondée. [Matt. 16:18]. Un des douze est choisi pour être le chef pour qu’il n’y ait pas d’occasion de division (Contre Jovinian 1:26 [A.D. 393]). <o:p></o:p>

    Augustin.<o:p></o:p>

    « Si on considère l’ordre de succession episcopale c’est avec assurance et en vérité que nous les comptons à partir de Pierre de qui le Christ a dit Sur cette Pierre je bâtirai mon église »  (Lettres 53:1:2 [A.D. 412]). <o:p></o:p>

    Le pape Léon I.<o:p></o:p>

    "Notre Seigneur Jésus Christ a placé la principale charge sur le bienheureux Pierre chef des apôtres, celui de bâtir l’Eglise. " (Lettres 10:1 [A.D. 445]) <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    En plusieurs occasions Pierre parle au nom des autres.<o:p></o:p>

    Mt 15:13-16<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Toute plante que n'a pas plantée mon Père céleste sera déracinée.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Laissez-les: ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Pierre, prenant la parole, lui dit: Explique-nous cette parabole.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Et Jésus dit: Vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence? <o:p></o:p>

    Mt 19:25-28<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Les disciples, ayant entendu cela, furent très étonnés, et dirent: Qui peut donc être sauvé? <o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Jésus les regarda, et leur dit: Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible.<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Pierre, prenant alors la parole, lui dit: Voici, nous avons tout quitté, et nous t'avons suivi; qu'en sera-t-il pour nous? <o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Jésus leur répondit: Je vous le dis en vérité, quand le Fils de l'homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur le trône de sa gloire, vous qui m'avez suivi, vous serez de même assis sur douze trônes, et vous jugerez les douze tribus d'Israël.<o:p></o:p>

    Lc12: 40-43<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

     Pierre lui dit: Seigneur, est-ce à nous, ou à tous, que tu adresses cette parabole? <o:p></o:p>

    42<o:p></o:p>

     Et le Seigneur dit: Quel est donc l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable? <o:p></o:p>

    43 <o:p></o:p>

    Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi!<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Les évangélistes nomment Pierre comme le <o:p></o:p>

    Porte parole des Apôtres.<o:p></o:p>

    Mc 8 : 29-33<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Jésus s'en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe, et il leur posa en chemin cette question: Qui dit-on que je suis? <o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Ils répondirent: Jean Baptiste; les autres, Élie, les autres, l'un des prophètes.<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Et vous, leur demanda-t-il, qui dites-vous que je suis? Pierre lui répondit: Tu es le Christ.<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Jésus leur recommanda sévèrement de ne dire cela de lui à personne.<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Alors il commença à leur apprendre qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup, qu'il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât trois jours après,<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

     Il leur disait ces choses ouvertement. Et Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre.<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Mais Jésus, se retournant et regardant ses disciples, réprimanda Pierre, et dit: Arrière de moi, Satan! car tu ne conçois pas les choses de Dieu, tu n'as que des pensées humaines.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Quand le Christ parle aux apôtres c’est Pierre qui répond au nom de tous.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Mt 16:15-17<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis? <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Souvent le Christ s’adresse particulièrement à Pierre.<o:p></o:p>

    Mt 26:40-41<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Et il vint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et il dit à Pierre: Vous n'avez donc pu veiller une heure avec moi! <o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l'esprit es bien disposé, mais la chair est faible.<o:p></o:p>

    Lc 22: 31-32<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    C’est Pierre qui répond "Seigneur vers qui irons nous? Tu as les paroles de la vie éternelle »<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Pierre était avec Jacques et Jean  en plusieurs occasions.<o:p></o:p>

    La fille de Jaïre est ressuscitée.<o:p></o:p>

    Mc5:36-37<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue: Ne crains pas, crois seulement.<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Et il ne permit à personne de l'accompagner, si ce n'est à Pierre, à Jacques, et à Jean, frère de Jacques.<o:p></o:p>

    Lc 8:50-51<o:p></o:p>

    50<o:p></o:p>

    Mais Jésus, ayant entendu cela, dit au chef de la synagogue: Ne crains pas, crois seulement, et elle sera sauvée.<o:p></o:p>

    51<o:p></o:p>

    Le Christ après avoir parlé du mystère de la réception de son corps et de son sang a demandé aux douze s’ils voulaient le quitter Et nous avons cru et su que Tu le saint de Dieu.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    La Transfiguration.<o:p></o:p>

    Mt 17:1-2<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l'écart sur une haute montagne.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Il fut transfiguré devant eux; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.<o:p></o:p>

    Mc 9:1-2<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Il leur dit encore: Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu'ils n'aient vu le royaume de Dieu venir avec puissance.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il les conduisit seuls à l'écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux.<o:p></o:p>

    Lc 9:27-29<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point qu'ils n'aient vu le royaume de Dieu.<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Environ huit jours après qu'il eut dit ces paroles, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta sur la montagne pour prier.<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Pendant qu'il priait, l'aspect de son visage changea, et son vêtement devint d'une éclatante blancheur.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    L’Agonie au jardin de Gethsémani.<o:p></o:p>

    Mt 26:36-38<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et il dit aux disciples: Asseyez-vous ici, pendant que je m'éloignerai pour prier.<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Il leur dit alors: Mon âme est triste jusqu'à la mort; restez ici, et veillez avec moi.<o:p></o:p>

    Mc 14:32-34<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

     Ils allèrent ensuite dans un lieu appelé Gethsémané, et Jésus dit à ses disciples: Asseyez-vous ici, pendant que je prierai.<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il commença à éprouver de la frayeur et des angoisses.<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Il leur dit: Mon âme est triste jusqu'à la mort; restez ici, et veillez.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    La Résurrection. <o:p></o:p>

    Jn 20 : 1-10 <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Elle courut vers Simon Pierre et vers l'autre disciple que Jésus aimait, et leur dit: Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l'ont mis.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Pierre et l'autre disciple sortirent, et allèrent au sépulcre.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Ils couraient tous deux ensemble. Mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva le premier au sépulcre.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    s'étant baissé, il vit les bandes qui étaient à terre, cependant il n'entra pas.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Simon Pierre, qui le suivait, arriva et entra dans le sépulcre; il vit les bandes qui étaient à terre, <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    et le linge qu'on avait mis sur la tête de Jésus, non pas avec les bandes, mais plié dans un lieu à part.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Alors l'autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi; et il vit, et il crut.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l'Écriture, Jésus devait ressusciter des morts.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Et les disciples s'en retournèrent chez eux.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Le rôle prépondérant de Pierre, après la Résurrection. <o:p></o:p>

    Jésus apparaît aux disciples.<o:p></o:p>

    Jn 21: 1-17<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Après cela, Jésus se montra encore aux disciples, sur les bords de la mer de Tibériade Et voici de quelle manière il se montra.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Simon Pierre leur dit: Je vais pêcher.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit-là ils ne prirent rien. Ils lui dirent: Nous allons aussi avec toi.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage; mais les disciples ne savaient pas que c'était Jésus.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Jésus leur dit: Enfants, n'avez-vous rien à manger? Ils lui répondirent: Non.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Il leur dit: Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: C'est le Seigneur! Et Simon Pierre, dès qu'il eut entendu que c'était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Les autres disciples vinrent avec la barque, tirant le filet plein de poissons, car ils n'étaient éloignés de terre que d'environ deux cents coudées.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Lorsqu'ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Jésus leur dit: Apportez des poissons que vous venez de prendre.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons; et quoiqu'il y en eût tant, le filet ne se rompit point.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Jésus leur dit: Venez, mangez. Et aucun des disciples n'osait lui demander: Qui es-tu? sachant que c'était le Seigneur.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Jésus s'approcha, prit le pain, et leur en donna; il fit de même du poisson.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    C'était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu'il était ressuscité des morts.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Après qu'ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ne m'aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu'il lui avait dit pour la troisième fois: M'aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t'aime Jésus lui dit: Paix mes brebis.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Jésus prévoit la mort violente de Pierre, et la longue vie de Jean.<o:p></o:p>

    Jn 21: 18-22 <o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas.<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit: Suis-moi.<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Pierre, s'étant retourné, vit venir après eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s'était penché sur la poitrine de Jésus, et avait dit: Seigneur, qui est celui qui te livre? <o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    En le voyant, Pierre dit à Jésus: Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il? <o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Jésus lui dit: Si je veux qu'il demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe? Toi, suis-moi.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Le Christ a donné d’autres fonctions à saint Pierre.<o:p></o:p>

    Mt 26:40-41<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Et il vint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et il dit à Pierre: Vous n'avez donc pu veiller une heure avec moi! <o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l'esprit es bien disposé, mais la chair est faible.<o:p></o:p>

    Lc 22 : 7-13  <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Le jour des pains sans levain, où l'on devait immoler la Pâque, arriva, <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    et Jésus envoya Pierre et Jean, en disant: Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Ils lui dirent: Où veux-tu que nous la préparions? <o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

     Il leur répondit: Voici, quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau; suivez-le dans la maison où il entrera, <o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    et vous direz au maître de la maison: Le maître te dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples? <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée: c'est là que vous préparerez la Pâque.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

     Ils partirent, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque Il a rejoint Pierre dans son bateau au lac Génésareth pour prêcher à la multitude.<o:p></o:p>

    Lc 5:3-6<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Il monta dans l'une de ces barques, qui était à Simon, et il le pria de s'éloigner un peu de terre. Puis il s'assit, et de la barque il enseignait la foule.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Lorsqu'il eut cessé de parler, il dit à Simon: Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Simon lui répondit: Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre; mais, sur ta parole, je jetterai le filet.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    L'ayant jeté, ils prirent une grande quantité de poissons, et leur filet se rompait. Quand il a miraculeusement marché dans le lac il appelle Pierre pour faire de même.<o:p></o:p>

    Mt 14:27-32<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer.<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent: C'est un fantôme! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris.<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Jésus leur dit aussitôt: Rassurez-vous, c'est moi; n'ayez pas peur ! <o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Pierre lui répondit: Seigneur, si c'est toi, ordonne que j'aille vers toi sur les eaux.<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Et il dit: Viens! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus.<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s'écria: Seigneur, sauve-moi! <o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté? <o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa. Il a envoyé Pierre prendre le poisson qui avait dans sa bouche ce qui devait payer le tribut.<o:p></o:p>

    Mt 17:24-27<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Lorsqu'ils arrivèrent à Capharnaüm, ceux qui percevaient les deux drachmes s'adressèrent à Pierre, et lui dirent: Votre maître ne paie-t-il pas les deux drachmes? <o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Oui, dit-il. Et quand il fut entré dans la maison, Jésus le prévint, et dit: Que t'en semble, Simon? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils des tributs ou des impôts? de leurs fils, ou des étrangers?<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Il lui dit: Des étrangers. Et Jésus lui répondit: Les fils en sont donc exempts.<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

     Mais, pour ne pas les scandaliser, va à la mer, jette l'hameçon, et tire le premier poisson qui viendra; ouvre-lui la bouche, et tu trouveras un statère. Prends-le, et donne-le-leur pour moi et pour toi. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

      Les fêtes de Saint Pierre.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    18 Janvier<o:p></o:p>

    La confession de Pierre. "Tu es le Christ le Fils du Dieu vivant "Cette fête a été abolie en 1960. <o:p></o:p>

    22 Février<o:p></o:p>

    Fête du siège de saint Pierre ; Emblème de l’unité mondiale de l’Eglise.<o:p></o:p>

    29 Juin<o:p></o:p>

    Le martyr de Pierre et Paul. Fête de Saints Pierre et Paul, en Occident, depuis le temps de Constantin, à nos jours.   <o:p></o:p>

    1 Août.<o:p></o:p>

    Délivrance de saint Pierre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    18 Novembre.<o:p></o:p>

    Fête de la dédicace de la basilique de St Pierre et St Paul.<o:p></o:p>

    28 Décembre.<o:p></o:p>

    Saints Pierre et Paul en Orient au début de la chrétienté. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Patronages de saint Pierre.   <o:p></o:p>

    Frénésie, bouchers, pâtissiers, horlogers, cordonnier, problèmes de pieds, fièvre, pêcheurs, moissonneurs, serruriers, la papauté, La Pologne, Rome, l’Eglise universelle <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Attributs. <o:p></o:p>

    Clé (une ou deux) ; coq (du reniement) ; tiare papale. (à l'époque baroque)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Prophéties de saint Pierre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Epître 2 : 3-12.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    et disant: Où est la promesse de son avènement? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu'une terre tirée de l'eau et formée au moyen de l'eau, <o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau, <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c'est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu'elle renferme sera consumée.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    tandis que vous attendez et hâtez l'avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront! <o:p></o:p>

    Le continent au milieu des flots qui périt par l'eau pourrait être l'Atlantide. (La première Humanité). La seconde Humanité (la notre) devra subir  un jour l’épreuve de feu. Autre prophétie tirée de l’Apocalypse apocryphe. "Enoch et Elie seront envoyés afin d'apprendre aux hommes (qui) est le séducteur qui doit venir dans le monde et faire des miracles et des prodiges pour égarer les hommes."<o:p></o:p>

    Missions et Voyages de Saint Pierre.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shapetype id="_x0000_t75" coordsize="21600,21600" o:spt="75" o:preferrelative="t" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" filled="f" stroked="f"><v:stroke joinstyle="miter"></v:stroke><v:formulas><v:f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></v:f><v:f eqn="sum @0 1 0"></v:f><v:f eqn="sum 0 0 @1"></v:f><v:f eqn="prod @2 1 2"></v:f><v:f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></v:f><v:f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></v:f><v:f eqn="sum @0 0 1"></v:f><v:f eqn="prod @6 1 2"></v:f><v:f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></v:f><v:f eqn="sum @8 21600 0"></v:f><v:f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></v:f><v:f eqn="sum @10 21600 0"></v:f></v:formulas><v:path o:extrusionok="f" gradientshapeok="t" o:connecttype="rect"></v:path><o:lock v:ext="edit" aspectratio="t"></o:lock></v:shapetype><v:shape id="_x0000_i1025" style="width: 13.5pt; height: 7.5pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image001.gif" o:title="Animated bullet"></v:imagedata><o:lock v:ext="edit" cropping="t"></o:lock></v:shape>Les cités maritimes de Lydda, Joppe, et Césarée. <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1026" style="width: 13.5pt; height: 7.5pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image001.gif" o:title="Animated bullet"></v:imagedata><o:lock v:ext="edit" cropping="t"></o:lock></v:shape>A Lydda il a guéri  Eneas, à Joppe il a ressuscité  Tabitha des morts. <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1027" style="width: 13.5pt; height: 7.5pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image001.gif" o:title="Animated bullet"></v:imagedata><o:lock v:ext="edit" cropping="t"></o:lock></v:shape>En 38, il se rend à Césarée, en Samarie.<o:p></o:p>

    A Césarée, instruit par une vision qu’il a eu à Joppe, il a baptisé et reçu dans l’Eglise les premier non juifs chrétiens.. le centurion Cornelius et ses pairs. <o:p></o:p>

    St Paul confirme l’autorité de St Pierre. (Gal., i, 18-20). Après sa conversion et trois années de missions, St Paul rencontre St Pierre à Jérusalem et le désigne comme chef de l’Eglise <o:p></o:p>

    Hérode Agrippa I (A.D. 42-44) ayant commence une nouvelle persécution de l’Eglise à Jérusalem, et après l’exécution de Jacques, le fils de Zébédée, il a fait jeter Pierre en prison pour le faire exécuter. Pierre a été libéré de manière miraculeuse et alla à la maison de la mère de  Jean Marc, et quitta Jérusalem. (Actes 12:1-18) <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1028" style="width: 13.5pt; height: 7.5pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image001.gif" o:title="Animated bullet"></v:imagedata><o:lock v:ext="edit" cropping="t"></o:lock></v:shape>On connaît peu de ses activités subséquentes. <o:p></o:p>

    En effet, St. Luc ne dit pas où St Pierre a été après sa sortie de prison. On sait qu’il a accompli du travail de missionnaire en orient. Il n’existe cependant aucune chronologie précise de ses déplacements. <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1029" style="width: 13.5pt; height: 7.5pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image001.gif" o:title="Animated bullet"></v:imagedata><o:lock v:ext="edit" cropping="t"></o:lock></v:shape>A partir de 34, il a séjourné pour quelque temps à Antioche. <o:p></o:p>

    La communauté chrétienne d’Antioche a été crée par des juifs qui ont été chassé de Jérusalem pendant la persécution. C’est a Antioche que pour se moquer des disciples du Christ on les a appelés Chrétiens. La présence de Pierre parmi eux est confirmée par St Paul. (Gal., ii, 11-21). Les principaux apôtres de Jérusalem –les piliers", Pierre, Jacques et Jean ont approuvé l’apostolat de Pierre aux non chrétiens pendant qu’ils continuaient à prêcher aux juifs. Pendant que Paul vivait à Antioche, il a rencontré saint Pierre qui a fréquenté les non juifs et partagé la nourriture avec eux. Il devait être plus prudent à l’arrivée des juifs chrétiens qui observaient rigidement le cérémonial de la loi juive surtout concernant la circoncision. Même Barnabas, le compagnon de Paul suivit son exemple en évitant de manger avec les non chrétiens. L’exemple et la conduite de Pierre semblait plus décisive que celle de Paul. Il est cependant reconnu que Pierre a plus tard approuvé Paul et sa conduite envers les païens qui s’étaient convertis. <o:p></o:p>

    Origène, "Hom. vi in Lucam"et Eusèbé, "Hist. Eccl.", III, xxxvi), relate que Pierre a fondé l’Eglise d’Antioche et a longuement travaillé dans cette ville. Selon Origène il visita Le Pont, la Bithynie, le Cappadoce et la Macédoine.<o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1030" style="width: 13.5pt; height: 7.5pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image001.gif" o:title="Animated bullet"></v:imagedata><o:lock v:ext="edit" cropping="t"></o:lock></v:shape>Il a été aussi dans d’autres régions d’Asie Mineur. Il a d’ailleurs  adressé le premier épître aux provinces de Le Pont, Galatie, Cappadoce, et d’ Asie, lieux qu’il a sans doute visités... <o:p></o:p>

    Une tradition relatée par l’évêque Dionysius de Corinthe (dans Eusèbes, "Hist. Eccl.", II, xxviii) dans sa lettre à l’Eglise Romaine sous le pape Soter (165-74), que Pierre et Paul ont vécu à Corinthe et y ont formé l’Eglise. <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1031" style="width: 13.5pt; height: 7.5pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image001.gif" o:title="Animated bullet"></v:imagedata><o:lock v:ext="edit" cropping="t"></o:lock></v:shape>Pierre est retourné occasionnellement à Jérusalem pour rencontrer St Jacques le petit ‘parent’ de Jésus, qui avait été nommé en charge de Jérusalem. Après le départ de Pierre. (42-44)  . <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1032" style="width: 13.5pt; height: 7.5pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image001.gif" o:title="Animated bullet"></v:imagedata><o:lock v:ext="edit" cropping="t"></o:lock></v:shape>Pierre et Jean avec Paul et Barrnaba étaient à Jérusalem en 50-51. En 50, il a présidé le premier concile de l’histoire à Jérusalem.<o:p></o:p>

    Longtemps auparavant, il avait prêché l’évangile aux païens non chrétiens. <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1033" style="width: 13.5pt; height: 7.5pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image001.gif" o:title="Animated bullet"></v:imagedata><o:lock v:ext="edit" cropping="t"></o:lock></v:shape>Saint Pierre à Rome. <o:p></o:p>

    Voyageant par terre et par mer, saint Pierre se rendit à Rome, une contrée païenne et arriva selon une tradition  à Porta Portese  Quelques convertis qui avaient fui de Jérusalem pendant la persécution  sont venus le rejoindre. Ils étaient établis sur les berges du Tibre. Pierre aurait été accueilli par saint Priscille et sa famille. St Pierre a vécu à Rome dans les dernières années de sa vie. Il est mort martyr à Rome<o:p></o:p>

    L’épître No 1 de Pierre a  été écrit à Rome car à la fin il dit: "l’Eglise de Babylone vous salue et aussi mon frère <o:p></o:p>

    Mc 5 : 13 <o:p></o:p>

    Babylone était identifiée comme étant la capitale de Rome. Il ne peut s’agir de Babylone sur l’Euphrate qui était en ruines <o:p></o:p>

    Papias de Hiérapolis et Clément d’Alexandrie, certifient que Marc a écrit son évangile à la requête des chrétiens de Rome qui voulaient un témoignage des sermons de Pierre et ses disciples (Eusèbe, "Hist. Eccl.", II, xv; III, xl; VI, xiv); ceci est confirmé par Irénée (Adv. haer., III, i). <o:p></o:p>

    Des fondamentalistes ont dénié la venue de Saint Pierre à Rome, en dépit des preuves historiques.  <o:p></o:p>

    Les premiers pères sont unanimes pour accepter la présence de l’apôtre à Rome : <o:p></o:p>

    Dionysius de Corinthe.<o:p></o:p>

    "Vous [Pape Soter] par vos directives avez réuni les Eglises fondées par Pierre et Paul à Rome et Corinthe. Car les deux ont enseigné à Corinthe et à Rome. " (Lettre au pape Soter [A.D. 170], dans Eusèbe, Histoire de l’Eglise. 2:25:8). <o:p></o:p>

    Irénée de Lyon. <o:p></o:p>

    "Matthieu a écrit un Evangile en Hébreu pendant que Pierre et Paul évangélisaient Rome et posaient les fondations de l’Eglise. " (Contre les Hérésies, 3, 1:1 [A.D. 189]) <o:p></o:p>

    Irénée de Lyon.<o:p></o:p>

    "Les saints apôtres Pierre et Paul ayant fondé l’Eglise de Rome ils ont nommé comme successeur Linus. Anacletus a succédé à Linus et ensuite Clément. Celui-là avait vu les apôtres et les avait connus.<o:p></o:p>

    Caius. un prêtre de Rome sous le pape Zephyrinus.<o:p></o:p>

    "Paul a été décapité à Rome et Pierre crucifié sous Néron. Gaius le confirme et dit qu’il connaît l’endroit ou les apôtres ont été ensevelis. (Disputation avec Proclus [A.D. 198] dans Eusèbe, Histoire de l’Eglise.  2:25:5). <o:p></o:p>

    Clément d’Alexandrie.<o:p></o:p>

    "Quand Pierre a prêché l’Evangile à Rome, ceux qui assistaient ont demandé à Marc qui était un disciple de Pierre de mettre par écrit ses paroles e ses sermons et ce qu’il proclamait. " Eusèbe. Histoire de l’Eglise;  , 6, 14:1). <o:p></o:p>

    Tertullien.<o:p></o:p>

    "A Rome Pierre a subi sa passion, comme le Seigneur . (Contre les Hérétiques 36 [A.D. 200]). <o:p></o:p>

    Tertullien.<o:p></o:p>

    Clément a été ordonné par saint Pierre à Rome. " (ibid., 32:2). <o:p></o:p>

    Eusèbe de Césarée.<o:p></o:p>

    ‘’L’apôtre Pierre après avoir établi son Eglise à Antioche est envoyé à Rome où il devient évêque et prêche l’évangile pendant vingt cinq ans " (Les chroniques [A.D. 303]). <o:p></o:p>

    Pierre d’Alexandrie.<o:p></o:p>

    "Pierre ayant été jeté en prison et traité avec ignominie a enfin été crucifié à Rome " (Pénitence, canon 9 [A.D. 306]) <o:p></o:p>

    Lactante.<o:p></o:p>

    "Pendant le règne de Néron, Pierre vint à Rome et par ses miracles, il a converti plusieurs personnes Néron persécuta les serviteurs de Dieu et fit périr Pierre par crucifixion " (La mort des persécutés. 2:5 [A.D. 318] <o:p></o:p>

    Cyril de Jérusalem.<o:p></o:p>

    "Simon Magus ayant trompé Rome, Claudius lui fait ériger une statue. Pierre et Paul arrivèrent à Rome et dénoncèrent Simon Magnus.” ( Lectures de Catéchismes 6:14 [A.D. 350]). <o:p></o:p>

    Saint Optatus.<o:p></o:p>

    "On ne peut denier que le siège Episcopal de Rome a été donné en premier à Pierre. " (Le schisme des Donatistes)  2:2 [A.D. 367]). <o:p></o:p>

    Epiphane de Salamis.<o:p></o:p>

    "A Rome les premiers apôtres et évêques ont été Pierre et Paul puis Lin, Clétus et Clément. Un contemporain de Pierre et Paul. " (Cure contre les Hérésies 27:6 [A.D. 375]) <o:p></o:p>

    Le Pape Damase.<o:p></o:p>

    "Le très bienheureux apôtre Paul a été couronné du martyr tout comme Pierre à Rome.  (Décret  de Damase. 3 [A.D. 382]) <o:p></o:p>

    Jérôme.<o:p></o:p>

    "Simon Peter, fils de Jean,  du village de Bethsaida en Galilée, chef des apôtres après avoir été à Antioche se rendit à Rome sous Claudius et a tenu la chaise sacerdotale pendant vingt cinq ans. A la 14e année du règne de Néron, il a été crucifié, la tête en bas, réclamant qu’il était indigne d’être crucifié comme le Christ. " (Vie des homes illustres 1 [A.D. 396]) <o:p></o:p>

    Augustin.<o:p></o:p>

    "Qu’est-ce que le siège de Rome vous a fait. Là ou Saint Pierre s’est assis se trouve Anastase aujourd’hui." (Contre les lettres de Petilani 2:118 [A.D. 402]. <o:p></o:p>

    Pierre Chrysologue.<o:p></o:p>

    "Nous vous exhortons honorables frères d’écouter avec obédience ce qui a été écrit par le plus saint des bienheureux papes de Rome, le bienheureux Pierre qui vit et préside son Saint Siège. " (Lettres 25:2 [A.D. 449]).<o:p></o:p>

    La fondation de l’Eglise par saint Pierre est aussi mentionnée par ; Hegesippe, Arnobius, St. Ambroise, St. Austin,] St. Jérôme, Orosius, et autres ont aussi confirmé la présence de Pierre à Rome. St. Cyprien dit que Rome est le siège de saint Pierre. <o:p></o:p>

    Pourtant plusieurs auteurs ont à travers les siècles voulus contester la présence de Pierre à Rome. On peut citer Voltaire.(Appendice.)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Témoignages. <o:p></o:p>

    Jean a mentionné dans son évangile la prophétie de la mort de Pierre. (Jn, 21, 18-19)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Le Martyr de saint Pierre. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Clément de Rome dans son épître aux Corinthiens écrit vers 95-97 dit: "Les plus grands et les plus dévoués serviteurs de l’Eglise ont souffert de la persécution et ont été mis à mort.  St Pierre a souffert  plusieurs  misères et a été martyrisé. Il faisait état des persécutions de Néron et des martyrs de Pierre et de Paul à cette époque.. <o:p></o:p>

    L’évêque Dionysius de Corinthe, au temps du pape  Soter (165-74), dit: "Vous avez devant vous les exhortations de Pierre et de Paul à Rome et à Corinthe. Ils ont semé les graines de l’Evangile et nous a enseigné comme ils ont enseigné en Italie et ont souffert le martyr. (Eusèbe, "Hist. Eccl.", II, xxviii). <o:p></o:p>

    Irénée de Lyon, disciple de Polycarpe de Smyrne (lui même un disciple de St. Jean), est resté longtemps à Rome, avant d’aller à Lyon. Il a décrit l’Eglise catholique romaine comme principale préservatrice des traditions de l’ancienne église fondé par St Pierre et saint Paul. (Adv. haer., III, iii; cf. III, i) <o:p></o:p>

    Dans "Hypotyposes" (Eusèbe, "Hist. Eccl.", IV, xiv), Clément d’ Alexandrie, qui enseignait vers 190, dit "Après que Pierre ait enseigné la parole de Dieu et prêché l’Evangile dans l’esprit de Dieu les chrétiens ont demandé à Marc d’écrire ce que les apôtres avaient prêché<o:p></o:p>

    Comme Irénée, Tertullien parle de Pierre et de Paul  dans "De Praescriptione", xxxv. "Les apôtres ont verse leur sang en imitation de la passion du Christ. Dans "Scorpiace", xv, il parle de la crucifixion de Pierre. "Pierre a été attaché sir la croix.<o:p></o:p>

    Le Romain, Caius, qui a vécu à Rome du temps du pape  Zephyrinus (198-217) écrit dans son "Dialogue avec Proclus" (dans Eusèbes, "Hist. Eccl.", II, xxviii) "Je peux montrer les trophées des apôtres . Si vous allez au Vatican ou à la route d’Ostia  vous trouverez les trophées de ceux qui ont fondé l’Eglise. Par trophée il veut dire les tombes de. Certains pensent qu’il veut dire le lieu de l’exécution. St Pierre qui a été martyr à Rome y a été enseveli. Eusebius a parlé des inscriptions qui ont été préservées sur les tombes de Pierre et de Paul <o:p></o:p>

    Les actes apocryphes de  St. Pierre témoignent aussi de la mort des apôtres à Rome. <o:p></o:p>

    (Eusèbe et "Chronographie de 354") mentionne un possible pontificat de Pierre de 25 ans. Il n’y a pas de confirmation, ni de l’année de la mort de Pierre.  La "Chronique" d’ Eusèbe la treizième ou quatorzième année de Néron donne comme la date de la mort de Pierre, et de Paul : 67-68 ; Cette date est acceptée par Jérôme. Il est aussi dit que Pierre est arrive à Rome sous l’empereur Claudius (selon Jérôme en 42), Une autre tradition sur la base de 25 ans de pontificat  'Chronographie de 354" (ed. Duchesne, "Liber Pontificalis", I, 1’. <o:p></o:p>

    D’autres  historiens ont accepté l’année 65 (e. g., Bianchini, dans l’édition de  "Liber Pontilicalis").<o:p></o:p>

    Erbes donne la date de la mort de St Pierre le 22 Février 63 . Le 29 juin, la date de la fête depuis le 4e siècle ne peux pas être prouvée, de même la date réelle de la mort de Pierre. <o:p></o:p>

    Concernant les détails de la mort de l’apôtre Pierre, une tradition attesté par  tradition--à Tertullien à la fin du second siècle et par Origène (dans Eusèbe, "Hist. Eccl.", II, veut qu’il ait subi la crucifixion.  Origène dit: "Pierre a été crucifié à Rome la tête en bas comme il avait désiré souffrir ". Le lieu de la crucifixion peut avoir été aux jardins du Vatican. Car c’est là selon Tacite, qu’avaient lieu les persécutions de Néron près de Via Cornelia au pied des collines du Vatican. C’est là où le Prince des apôtres a été vraisemblablement enterré. Pour quelque temps les tombes de Pierre et de Paul étaient sur la Voie Appienne à la place nommée ad Catacumbas, à l’endroit ou l’église saint Sébastien, érigé au 4e siècle et dédiée aux deux apôtres.  Les reliques ont été apportées en 258 lots des persécutions de Valérien afin de prévenir toute désécration.. Les reliques ont regagné les lieux d’origine et Constantin le Grand construisit une magnifique Basilique sur ces tombes au pied de la colline du Vatican. Cette basilique a été remplacée par la présente église de St Pierre bâtie au 16e sur la tombe de St Pierre. La tombe et l’autel bâtie au-dessus (confessio) a été depuis le 4e siècle le lieu le plus vénéré du martyr. Dans la voûte se trouve le sarcophage avec les reliques de saint Pierre.  Il y avait une porte devant l’autel et les fidèles pouvaient alors en l’ouvrant, s’agenouiller le sarcophage de l’apôtre  Des clefs de cette porte étaient données en souvenir.  ‘Grégoire de Tours, "De gloria martyrum", I, 28). <o:p></o:p>

    La mémoire de St Pierre est associée à la catacombe de  is St. Priscille sur le  Via Salaria. Selon une tradition, St Pierre a enseigné en ce lieu et y a administré le baptême. <o:p></o:p>

    La mémoire de Pierre et Paul est aussi associée à Via Sacra en dehors d Forum où le magicien Simon aurait été jeté sur les murs de St Pierre et la prison  Tullianum, ou Carcer Mamertinus, où les apôtre sauraient été gardées avant le martyr. On en a cependant aucune preuve formelle.  Des reliquaires des apôtres ont été construits en ces lieux celle de la prison Mamertine existe encore. <o:p></o:p>

    Sous la persécution de Valérien, les restes des deux martyrs ont été enlevés afin de ne pas les laisser tomber aux mains des persécuteurs. Saint Augustin , <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le pardon.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Mt 18:21-22                                                                                                                                               <o:p></o:p>

     21<o:p></o:p>

    Alors Pierre s'approcha de lui, et dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu'il péchera contre moi? Sera-ce jusqu'à sept fois ?<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à septante fois sept fois<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Le retour du Christ.<o:p></o:p>

    Lc 12 : 40-42                                                 <o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Pierre lui dit: Seigneur, est-ce à nous, ou à tous, que tu adresses cette parabole? <o:p></o:p>

    42 <o:p></o:p>

    Et le Seigneur dit: Quel est donc l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable?<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ou aller ?                                                      <o:p></o:p>

    Jn 6 : 67-69                                                   <o:p></o:p>

    65<o:p></o:p>

    Et il ajouta: C'est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par le Père.<o:p></o:p>

    66<o:p></o:p>

    Dès ce moment, plusieurs de ses disciples se retirèrent, et ils n'allaient plus avec lui.<o:p></o:p>

    67<o:p></o:p>

    Jésus donc dit aux douze: Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller? <o:p></o:p>

    68<o:p></o:p>

    Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle.<o:p></o:p>

    69<o:p></o:p>

    Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Saint Pierre figure centrale de plusieurs miracles.      <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Lc 5 : 1-11                                                     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Comme Jésus se trouvait auprès du lac de Génésareth, et que la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu, <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    il vit au bord du lac deux barques, d'où les pêcheurs étaient descendus pour laver leurs filets.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Il monta dans l'une de ces barques, qui était à Simon, et il le pria de s'éloigner un peu de terre. Puis il s'assit, et de la barque, il enseignait la foule.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Lorsqu'il eut cessé de parler, il dit à Simon: Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Simon lui répondit: Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre; mais, sur ta parole, je jetterai le filet.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    L'ayant jeté, ils prirent une grande quantité de poissons, et leur filet se rompait.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Ils firent signe à leurs compagnons qui étaient dans l'autre barque de venir les aider. Ils vinrent et ils remplirent les deux barques, au point qu'elles enfonçaient.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus, et dit: Seigneur, retire-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Car l'épouvante l'avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à cause de la pêche qu'ils avaient faite.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Il en était de même de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Alors Jésus dit à Simon: Ne crains point; désormais tu seras pêcheur d'hommes<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Et, ayant ramené les barques à terre, ils laissèrent tout, et le suivirent.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Dans la bible Pierre est reconnu comme  Pierre et ses compagnons.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ac 2 : 37-39                                                   <o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? <o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Lc 9 : 32-34                                                   <o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Pierre et ses compagnons étaient appesantis par le sommeil; mais, s'étant tenus éveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui étaient avec lui<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Au moment où ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit: Maître, il est bon que nous soyons ici; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. Il ne savait ce qu'il disait.<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Comme il parlait ainsi, une nuée vint les couvrir; et les disciples furent saisis de frayeur en les voyant entrer dans la nuée.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ac 5 : 16-21                                                   <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    C'est par la foi en son nom que son nom a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c'est la foi en lui qui a donné à cet homme cette entière guérison, en présence de vous tous.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Et maintenant, frères, je sais que vous avez agi par ignorance, ainsi que vos chefs.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Mais Dieu a accompli de la sorte ce qu'il avait annoncé d'avance par la bouche de tous ses prophètes, que son Christ devait souffrir.<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu'il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ, <o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    que le ciel doit recevoir jusqu'aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Dans les lettres de Paul, Pierre est appelé témoin de la Résurrection.                                                <o:p></o:p>

    1 Cor 15 : 3-8                                                <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures; <o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    et qu'il est apparu à Céphas, puis aux douze.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton ; <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Paul a souvent nommé Pierre  "Kephas," le nom que lui a donné le Christ.                                         <o:p></o:p>

    Gal 1:18                                                        <o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Trois ans plus tard, je montai à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je demeurai quinze jours chez lui<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Gal 2 : 9-15                                                   <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Et ayant reconnu la grâce qui m'avait été accordée, Jacques, Céphas et Jean, qui sont regardés comme des colonnes, me donnèrent, à moi et à Barnabas, la main d'association, afin que nous allassions, nous vers les païens, et eux vers les circoncis.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Ils nous recommandèrent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j'ai bien eu soin de faire.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il était répréhensible.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    En effet, avant l'arrivée de quelques personnes envoyées par Jacques, il mangeait avec les païens; et, quand elles furent venues, il s'esquiva et se tint à l'écart, par crainte des circoncis.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Avec lui les autres Juifs usèrent aussi de dissimulation, en sorte que Barnabas même fut entraîné par leur hypocrisie.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Voyant qu'ils ne marchaient pas droit selon la vérité de l'Évangile, je dis à Céphas, en présence de tous: Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non à la manière des Juifs, pourquoi forces-tu les païens à judaïser? <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Nous, nous sommes Juifs de naissance, et non pécheurs d'entre les païens.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1 Cor 1 : 12                                                   <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Je veux dire que chacun de vous parle ainsi: Moi, je suis de Paul! et moi, d'Apollos! et moi, de Céphas! et moi, de Christ ! <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1 Cor 3 : 21-23                                              <o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes; car tout est à vous, <o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    soit Paul, soit Apollos, soit Céphas, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir.<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Tout est à vous; et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1 Cor 9 : 5                                                     <o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    N'avons-nous pas le droit de mener avec nous une soeur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas? <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Luc, dans les actes reconnaît Pierre comme chef.      <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ac 2 : 14-41                                                   <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes: Hommes Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l'oreille à mes paroles! <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car c'est la troisième heure du jour.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: <o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Je ferai paraître des prodiges en haut dans le ciel et des miracles en bas sur la terre, Du sang, du feu, et une vapeur de fumée; <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Le soleil se changera en ténèbres, Et la lune en sang, Avant l'arrivée du jour du Seigneur, De ce jour grand et glorieux<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé<o:p></o:p>

    22 <o:p></o:p>

    Hommes Israélites écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes.<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l'avez crucifié, vous l'avez fait mourir par la main des impies.<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Dieu l'a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle.<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Car David dit de lui: Je voyais constamment le Seigneur devant moi, Parce qu'il est à ma droite, afin que je ne sois point ébranlé.<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Aussi mon coeur est dans la joie, et ma langue dans l'allégresse; Et même ma chair reposera avec espérance, <o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Car tu n'abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts, Et tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption.<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Tu m'as fait connaître les sentiers de la vie, Tu me rempliras de joie par ta présence.<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Hommes frères, qu'il me soit permis de vous dire librement, au sujet du patriarche David, qu'il est mort, qu'il a été enseveli, et que son sépulcre existe encore aujourd'hui parmi nous.<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Comme il était prophète, et qu'il savait que Dieu lui avait promis avec serment de faire asseoir un de ses descendants sur son trône, <o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    c'est la résurrection du Christ qu'il a prévue et annoncée, en disant qu'il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption.<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    C'est ce Jésus que Dieu a ressuscité; nous en sommes tous témoins.<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint Esprit qui avait été promis, et il l'a répandu, comme vous le voyez et l'entendez.<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Car David n'est point monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, <o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié<o:p></o:p>

    37 <o:p></o:p>

    Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous.<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit.<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Et, par plusieurs autres paroles, il les conjurait et les exhortait, disant: Sauvez-vous de cette génération perverse<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    L’Apôtre Pierre et son ministère aux premiers jours de l’Eglise. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1. «  Une période de transition.<o:p></o:p>

    « Le chapitre 1 des Actes présente une période transitoire, de courte durée, dans le ministère de Pierre et des autres apôtres. Le soir même de la résurrection, réunis les portes fermées, ils avaient eu le privilège de voir le Seigneur venir se placer au milieu de leur assemblée. Le Seigneur au milieu d’eux, leur était révélé. Il leur avait dit : Paix vous soit ! en leur montrant ses mains et son côté, leur signifiant ainsi que, par sa mort, la paix avec Dieu leur était acquise. Il les envoyait maintenant comme le Père l’avait envoyé lui-même. Leur apostolat avait désormais pour objet un Christ ressuscité et non point seulement un Christ vivant ici-bas.<o:p></o:p>

    Ensuite le Seigneur souffle en eux et leur dit : «Recevez l’Esprit Saint. »  Ce n’était pas encore le don du Saint Esprit, la « puissance d’en haut » dont ils devaient être revêtus (Luc 24:49), ni l’habitation personnelle du Saint Esprit en eux, mais la communication d’une vie qui mettait l’âme en relation avec le Dieu qui s’était révélé à elle. (Actes 2:38 ; 3:19 ; 10:43 ; 13:10, 38 ; 22:16)<o:p></o:p>

    Telle était donc la position des disciples, depuis la résurrection jusqu’au jour où le Seigneur fut «élevé au ciel après avoir donné par l’Esprit Saint des ordres aux apôtres qu’il avait choisis »  (Actes 1:8)<o:p></o:p>

    Ces fonctions du Saint Esprit, le Seigneur les leur avait annoncées d’avance (Jean 14:26 ; 16:13) et ils en attendaient encore la réalisation. En vertu de cette période transitoire, le conseil, comme fruit de l’Esprit (2 Tim. 1:7), manquait encore aux apôtres et il ne leur vint que par la suite ; mais, ensemble avec les disciples, ils pouvaient déjà se réunir, vaquer ensemble à la prière, rechercher enfin la direction de la Parole pour prendre une décision selon Dieu, car n’ayant pas la direction immédiate de l’Esprit, ils avaient par l’Esprit l’intelligence des Écritures.<o:p></o:p>

    L’apôtre Pierre devient l’agent de cette période de transition. Il se lève au milieu des disciples et montre dans ses paroles l’intelligence qu’il avait reçue pour comprendre les Écritures <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Luc 24 : 45-50 <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    45<o:p></o:p>

    Alors il leur ouvrit l'esprit, afin qu'ils comprissent les Écritures<o:p></o:p>

    46<o:p></o:p>

    Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu'il ressusciterait des morts le troisième jour, <o:p></o:p>

    47<o:p></o:p>

    et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem<o:p></o:p>

    48<o:p></o:p>

    Vous êtes témoins de ces choses<o:p></o:p>

     49<o:p></o:p>

    Et voici, j'enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut.<o:p></o:p>

    50<o:p></o:p>

    Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2. La Pentecôte.<o:p></o:p>

    Le jour de la Pentecôte des « langues divisées comme de feu » se posent sur eux. Une puissance extérieure est manifestée sur chacun. Les langues sont divisées. Le don du Saint Esprit réunit les hommes divisés par le jugement en sorte qu’ils se comprennent maintenant et jouissent ensemble d’une bénédiction commune. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    3. Pierre évangéliste.<o:p></o:p>

    Pierre évangéliste part en mission en Asie avent d’aller à Rome. <o:p></o:p>

    Il s’adresse en premier lieu en Judée et à Jérusalem.<o:p></o:p>

    St. Pierre à Jérusalem et en Palestine après l’Ascension.  <o:p></o:p>

    Les informations des activités de Pierre se trouvent dans les Actes des Apôtres et sont confirmées par les épîtres de Paul.<o:p></o:p>

    Par de nombreux miracles, Dieu a confirmé l’activité apostolique et une mention spéciale à Pierre . En face des critiques, Pierre et les apôtres devaient répondre  "qu’ils avaient à obéir à Dieu pas aux hommes. " Quant Philippe le diacre avait converti des Samaritains, Pierre et Jean se rendirent en Samarie pour organiser la communauté. Pierre est apparue une deuxième fois comme juge dans le cas du magicien Simon. Qui disait vouloir acheter le pouvoir des apôtres,  invoquer le Saint-Esprit  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    4. Politique des apôtres. <o:p></o:p>

    St Pierre et les apôtres voulaient d’abord convertir les juifs, le peuple choisi selon la promesse de salut du Christ.  (Actes, 10, 42) La vision de Joppe et la conversion de Cornélius ont été un tournant. Il devait admettre des non juifs dans la communauté, sans obéir aux lois juives ; St. Pierre et les autre apôtres ont reconnu les convertis païens comme des frères à égalité avec les juifs chrétiens. L’hypothèse de Baur opposant les courants  "Pierinisme" et "Paulinisme"  dans l’ancienne église n’est donc pas valable. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     Saint Pierre dans les Actes. <o:p></o:p>

                 <o:p></o:p>

    Saint Pierre prend l’initiative de nommer le Collège Apostolique. Il demande aux Apôtres de nommer un successeur de Judas. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Quand ils furent arrivés, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient d'ordinaire; c'étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélemy, Matthieu, Jacques, fils d'Alphée, Simon le Zélote, et Jude, fils de Jacques.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Tous d'un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, et Marie, mère de Jésus, et avec les frères de Jésus.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères, le nombre des personnes réunies étant d'environ cent vingt Et il dit:<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Hommes frères, il fallait que s'accomplît ce que le Saint Esprit, dans l'Écriture, a annoncé d'avance, par la bouche de David, au sujet de Judas, qui a été le guide de ceux qui ont saisi Jésus.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Il était compté parmi nous, et il avait part au même ministère.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Cet homme, ayant acquis un champ avec le salaire du crime, est tombé, s'est rompu par le milieu du corps, et toutes ses entrailles se sont répandues.<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    La chose a été si connue de tous les habitants de Jérusalem que ce champ a été appelé dans leur langue Hakeldama, c'est-à-dire, champ du sang<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Or, il est écrit dans le livre des Psaumes: Que sa demeure devienne déserte, Et que personne ne l'habite! Et qu'un autre prenne sa charge! <o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Il faut donc que, parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu avec nous, <o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    depuis le baptême de Jean jusqu'au jour où il a été enlevé du milieu de nous, il y en ait un qui nous soit associé comme témoin de sa résurrection.<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Ils en présentèrent deux: Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Puis ils firent cette prière: Seigneur, toi qui connais les coeurs de tous, désigne lequel de ces deux tu as choisi, <o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    afin qu'il ait part à ce ministère et à cet apostolat, que Judas a abandonné pour aller en son lieu<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 1 : 13-26.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1034" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> Descente de l’Esprit Saint à la Pentecôte. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

     Et ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 2 : 1-4.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1035" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> Pierre avec les apôtres donne le premier sermon public pour proclamer comme chef de l’Eglise, la vie, la mort et la résurrection du Christ. Il convertit de nombreux juifs. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes: Hommes Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l'oreille à mes paroles! <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car c'est la troisième heure du jour.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: <o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

     Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront.<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Je ferai paraître des prodiges en haut dans le ciel et des miracles en bas sur la terre, Du sang, du feu, et une vapeur de fumée; <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Le soleil se changera en ténèbres, Et la lune en sang, Avant l'arrivée du jour du Seigneur, De ce jour grand et glorieux.<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes; <o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l'avez crucifié, vous l'avez fait mourir par la main des impies.<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Dieu l'a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu'il n'était pas possible qu'il fût retenu par elle.<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Car David dit de lui: Je voyais constamment le Seigneur devant moi, Parce qu'il est à ma droite, afin que je ne sois point ébranlé.<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Aussi mon coeur est dans la joie, et ma langue dans l'allégresse; Et même ma chair reposera avec espérance, <o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Car tu n'abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts, Et tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption.<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Tu m'as fait connaître les sentiers de la vie, Tu me rempliras de joie par ta présence.<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Hommes frères, qu'il me soit permis de vous dire librement, au sujet du patriarche David, qu'il est mort, qu'il a été enseveli, et que son sépulcre existe encore aujourd'hui parmi nous.<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Comme il était prophète, et qu'il savait que Dieu lui avait promis avec serment de faire asseoir un de ses descendants sur son trône, <o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    c'est la résurrection du Christ qu'il a prévue et annoncée, en disant qu'il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption.<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    C'est ce Jésus que Dieu a ressuscité; nous en sommes tous témoins.<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

     Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint Esprit qui avait été promis, et il l'a répandu, comme vous le voyez et l'entendez.<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Car David n'est point monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, <o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? <o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Et, par plusieurs autres paroles, il les conjurait et les exhortait, disant: Sauvez-vous de cette génération perverse<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s'augmenta d'environ trois mille âmes<o:p></o:p>

    42<o:p></o:p>

     Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières<o:p></o:p>

    43<o:p></o:p>

    La crainte s'emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres<o:p></o:p>

    44<o:p></o:p>

    Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun<o:p></o:p>

    45<o:p></o:p>

    Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun<o:p></o:p>

    46<o:p></o:p>

    Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur, <o:p></o:p>

    47<o:p></o:p>

    louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Église ceux qui étaient sauvés.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 2 : 14-47.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1036" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> Il a prêché un long sermon au temple de Salomon, et convertit d’autres disciples.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Vous avez renié le Saint et le Juste, et vous avez demandé qu'on vous accordât la grâce d'un meurtrier.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Vous avez fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts; nous en sommes témoins.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    C'est par la foi en son nom que son nom a raffermi celui que vous voyez et connaissez; c'est la foi en lui qui a donné à cet homme cette entière guérison, en présence de vous tous.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Et maintenant, frères, je sais que vous avez agi par ignorance, ainsi que vos chefs.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Mais Dieu a accompli de la sorte ce qu'il avait annoncé d'avance par la bouche de tous ses prophètes, que son Christ devait souffrir.<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

     afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu'il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ, <o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    que le ciel doit recevoir jusqu'aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophète.<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Moïse a dit: Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi; vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira, <o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    et quiconque n'écoutera pas ce prophète sera<o:p></o:p>

    exterminé du milieu du peuple.<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Tous les prophètes qui ont successivement parlé, depuis Samuel, ont aussi annoncé ces jours-là.<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Vous êtes les fils des prophètes et de l'alliance que Dieu a traitée avec nos pères, en disant à Abraham: Toutes les familles de la terre seront bénies en ta postérité.<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    C'est à vous premièrement que Dieu, ayant suscité son serviteur, l'a envoyé pour vous bénir, en détournant chacun de vous de ses iniquités. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 3 : 14-26.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1037" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> Pierre et Jean sont emprisonnés pour une nuit. Devant le Grand Conseil il défend la cause de Jésus et l’obligation des Apôtres d’avoir la liberté de prêcher l’Evangile. Persécution et emprisonnement de Pierre et Jean.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Tandis que Pierre et Jean parlaient au peuple, survinrent les sacrificateurs, le commandant du temple, et les sadducéens, <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    mécontents de ce qu'ils enseignaient le peuple, et annonçaient en la personne de Jésus la résurrection des morts.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Ils mirent les mains sur eux, et ils les jetèrent en prison jusqu'au lendemain; car c'était déjà le soir.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Cependant, beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole crurent, et le nombre des hommes s'éleva à environ cinq mille.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Le lendemain, les chefs du peuple, les anciens et les scribes, s'assemblèrent à Jérusalem, <o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    avec Anne, le souverain sacrificateur, Caïphe, Jean, Alexandre, et tous ceux qui étaient de la race des principaux sacrificateurs<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Ils firent placer au milieu d'eux Pierre et Jean, et leur demandèrent: Par quel pouvoir, ou au nom de qui avez-vous fait cela? <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Alors Pierre, rempli du Saint Esprit, leur dit: Chefs du peuple, et anciens d'Israël, <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    puisque nous sommes interrogés aujourd'hui sur un bienfait accordé à un homme malade, afin que nous disions comment il a été guéri, <o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    sachez-le tous, et que tout le peuple d'Israël le sache! C'est par le nom de Jésus Christ de Nazareth, que vous avez été crucifié, et que Dieu a ressuscité des morts, c'est par lui que cet homme se présente en pleine santé devant vous.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Lorsqu'ils virent l'assurance de Pierre et de Jean, ils furent étonnés, sachant que c'étaient des hommes du peuple sans instruction; et ils les reconnurent pour avoir été avec Jésus.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Mais comme ils voyaient là près d'eux l'homme qui avait été guéri, ils n'avaient rien à répliquer<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Ils leur ordonnèrent de sortir du sanhédrin, et ils délibérèrent entre eux, disant: Que ferons-nous à ces hommes? <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Car il est manifeste pour tous les habitants de Jérusalem qu'un miracle signalé a été accompli par eux, et nous ne pouvons pas le nier.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Mais, afin que la chose ne se répande pas davantage parmi le peuple, défendons-leur avec menaces de parler désormais à qui que ce soit en ce nom-là.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d'enseigner au nom de Jésus.<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Pierre et Jean leur répondirent: Jugez s'il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu'à Dieu; <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu.<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Ils leur firent de nouvelles menaces, et les relâchèrent, ne sachant comment les punir, à cause du peuple, parce que tous glorifiaient Dieu de ce qui était arrivé.<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Car l'homme qui avait été l'objet de cette guérison miraculeuse était âgé de plus de quarante ans.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Acte 4 :1-22.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1038" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> Pierre et le partage des biens des disciples. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un cœur et qu'une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux.<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous.<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Car il n'y avait parmi eux aucun indigent: tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu'ils avaient vendu, <o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    et le déposaient aux pieds des apôtres; et l'on faisait des distributions à chacun selon qu'il en avait besoin.<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Joseph, surnommé par les apôtres Barnabas, ce qui signifie fils d'exhortation, Lévite, originaire de Chypre, <o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    vendit un champ qu'il possédait, apporta l'argent, et le déposa aux pieds des apôtres.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Acte 4 : 32-37<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1039" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> Persécution de Pierre qui dit : Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes. Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d'enseigner, et d'annoncer la bonne nouvelle de Jésus Christ.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Après qu'ils les eurent amenés en présence du sanhédrin, le souverain sacrificateur les interrogea en ces termes: <o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Ne vous avons-nous pas défendu expressément d'enseigner en ce nom-là? Et voici, vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme! <o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Pierre et les apôtres répondirent: Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes.<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous avez tué, en le pendant au bois<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Dieu l'a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés.<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Furieux de ces paroles, ils voulaient les faire mourir<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Mais un pharisien, nommé Gamaliel, docteur de la loi, estimé de tout le peuple, se leva dans le sanhédrin, et ordonna de faire sortir un instant les apôtres.<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Puis il leur dit: Hommes Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire à l'égard de ces gens.<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Car, il n'y a pas longtemps que parut Theudas, qui se donnait pour quelque chose, et auquel se rallièrent environ quatre cents hommes: il fut tué, et tous ceux qui l'avaient suivi furent mis en déroute et réduits à rien.<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Après lui, parut Judas le Galiléen, à l'époque du recensement, et il attira du monde à son parti: il périt aussi, et tous ceux qui l'avaient suivi furent dispersés<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Et maintenant, je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez-les aller. Si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle se détruira;<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d'avoir combattu contre Dieu.<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Ils se rangèrent à son avis. Et ayant appelé les apôtres, ils les firent battre de verges, ils leur défendirent de parler au nom de Jésus, et ils les relâchèrent.<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d'avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus.<o:p></o:p>

    42<o:p></o:p>

    Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d'enseigner, et d'annoncer la bonne nouvelle de Jésus Christ.<o:p></o:p>

    Acte 5 : 27-42<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1040" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> En Samarie, Simon veut acheter le pouvoir d’imposer les mains pour obtenir le Saint Esprit. Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s'acquérait à prix d'argent!    <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu'ils reçussent le Saint Esprit.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Car il n'était encore descendu sur aucun d'eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint Esprit.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Lorsque Simon vit que le Saint Esprit était donné par l'imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l'argent, <o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    en disant: Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j'imposerai les mains reçoive le Saint Esprit.<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s'acquérait à prix d'argent! <o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Il n'y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur n'est pas droit devant Dieu.<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée, s'il est possible; <o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l'iniquité.<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Simon répondit: Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu'il ne m'arrive rien de ce que vous avez dit.<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Après avoir rendu témoignage à la parole du Seigneur, et après l'avoir prêchée, Pierre et Jean retournèrent à Jérusalem, en annonçant la bonne nouvelle dans plusieurs villages des Samaritains.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Acte 8 : 14-25<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1041" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> L'Église était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie, s'édifiant et marchant dans la crainte du Seigneur, et elle s'accroissait par l'assistance du Saint Esprit. <o:p></o:p>

    Pierre guérit Enée. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Comme Pierre visitait tous les saints, il descendit aussi vers ceux qui demeuraient à Lydde.<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Il y trouva un homme nommé Énée, couché sur un lit depuis huit ans, et paralytique.<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Pierre lui dit: Énée, Jésus Christ te guérit; lève-toi, et arrange ton lit ? Et aussitôt il se leva.<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent, et ils se convertirent au Seigneur.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 9 : 32-35<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1042" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> Pierre explique que Dieu accorde le même don à tous. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Les apôtres et les frères qui étaient dans la Judée apprirent que les païens avaient aussi reçu la parole de Dieu<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Et lorsque Pierre fut monté à Jérusalem, les fidèles circoncis lui adressèrent des reproches, <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    en disant: Tu es entré chez des incirconcis, et tu as mangé avec eux<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Pierre se mit à leur exposer d'une manière suivie ce qui s'était passé<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

     Il dit: J'étais dans la ville de Joppé, et, pendant que je priais, je tombai en extase et j'eus une vision: un objet, semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, descendait du ciel et vint jusqu'à moi<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Les regards fixés sur cette nappe, j'examinai, et je vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles, et les oiseaux du ciel<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Et j'entendis une voix qui me disait: Lève-toi, Pierre, tue et mange<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Mais je dis: Non, Seigneur, car jamais rien de souillé ni d'impur n'est entré dans ma bouche<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Et pour la seconde fois la voix se fit entendre du ciel: Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Cela arriva jusqu'à trois fois; puis tout fut retiré dans le ciel<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Et voici, aussitôt trois hommes envoyés de Césarée vers moi se présentèrent devant la porte de la maison où j'étais<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    L'Esprit me dit de partir avec eux sans hésiter. Les six hommes que voici m'accompagnèrent, et nous entrâmes dans la maison de Corneille.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Cet homme nous raconta comment il avait vu dans sa maison l'ange se présentant à lui et disant: Envoie à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre, <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    qui te dira des choses par lesquelles tu seras sauvé, toi et toute ta maison<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Lorsque je me fus mis à parler, le Saint Esprit descendit sur eux, comme sur nous au commencement<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Et je me souvins de cette parole du Seigneur: Jean a baptisé d'eau, mais vous, vous serez baptisés du Saint Esprit<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Or, puisque Dieu leur a accordé le même don qu'à nous qui avons cru au Seigneur Jésus Christ, pouvais-je, moi, m'opposer à Dieu? <o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Après avoir entendu cela, ils se calmèrent, et ils glorifièrent Dieu, en disant: Dieu a donc accordé la repentance aussi aux païens, afin qu'ils aient la vie<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Ceux qui avaient été dispersés par la persécution survenue à l'occasion d'Étienne allèrent jusqu'en Phénicie, dans l'île de Chypre, et à Antioche, annonçant la parole seulement aux Juifs<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Il y eut cependant parmi eux quelques hommes de Chypre et de Cyrène, qui, étant venus à Antioche, s'adressèrent aussi aux Grecs, et leur annoncèrent la bonne nouvelle du Seigneur Jésus<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    La main du Seigneur était avec eux, et un grand nombre de personnes crurent et se convertirent au Seigneur<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Acte 11 : 1-21<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1043" style="width: 12pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image002.png" o:title="Arrow vertright3"></v:imagedata></v:shape> La circoncision et le don de l’Esprit Saint aux païens. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères, en disant: Si vous n'êtes circoncis selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Paul et Barnabas eurent avec eux un débat et une vive discussion; et les frères décidèrent que Paul et Barnabas, et quelques-uns des leurs, monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens, pour traiter cette question<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Après avoir été accompagnés par l'Église, ils poursuivirent leur route à travers la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causèrent une grande joie à tous les frères<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l'Église, les apôtres et les anciens, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu'il fallait circoncire les païens et exiger l'observation de la loi de Moïse<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette affaire<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Une grande discussion s'étant engagée, Pierre se leva, et leur dit: Hommes frères, vous savez que dès longtemps Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendissent la parole de l'Évangile et qu'ils crussent<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint Esprit comme à nous; <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    il n'a fait aucune différence entre nous et eux, ayant purifié leurs cœurs par la foi<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous n'avons pu porter? <o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu'eux<o:p></o:p>

                                                                 <o:p></o:p>

    Acte 15 : 1-11.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     Visions et Miracles de Saint Pierre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1044" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> Pierre demande au Seigneur la grâce d’évangéliser. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Après avoir été relâchés, ils allèrent vers les leurs, et racontèrent tout ce que les principaux sacrificateurs et les anciens leur avaient dit.<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Lorsqu'ils l'eurent entendu, ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble, et dirent: Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s'y trouve, <o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    c'est toi qui as dit par le Saint Esprit, par la bouche de notre père, ton serviteur David: Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Et ces vaines pensées parmi les peuples? <o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Les rois de la terre se sont soulevés, Et les princes se sont ligués Contre le Seigneur et contre son Oint.<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d'Israël, <o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    pour faire tout ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d'avance.<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance, <o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    en étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus.<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 4 : 23-31<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1045" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> Vision de Pierre et baptême du Centurion Corneille et des non juifs.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Il y avait à Césarée un homme nommé Corneille, centenier dans la cohorte dite italienne.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Cet homme était pieux et craignait Dieu, avec toute sa maison; il faisait beaucoup d'aumônes au peuple, et priait Dieu continuellement.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Vers la neuvième heure du jour, il vit clairement dans une vision un ange de Dieu qui entra chez lui, et qui lui dit: Corneille! <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Les regards fixés sur lui, et saisi d'effroi, il répondit: Qu'est-ce, Seigneur? Et l'ange lui dit: Tes prières et tes aumônes sont montées devant Dieu, et il s'en est souvenu.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Envoie maintenant des hommes à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre ; <o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    il est logé chez un certain Simon, corroyeur, dont la maison est près de la mer.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Dès que l'ange qui lui avait parlé fut parti, Corneille appela deux de ses serviteurs, et un soldat pieux d'entre ceux qui étaient attachés à sa personne ; <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    et, après leur avoir tout raconté, il les envoya à Joppé.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu'ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu'on lui préparait à manger, il tomba en extase.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s'abaissait vers la terre, <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Et une voix lui dit: Lève-toi, Pierre, tue et mange.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Mais Pierre dit: Non, Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé de souillé ni d'impur.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui: Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Cela arriva jusqu'à trois fois; et aussitôt après, l'objet fut retiré dans le ciel.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Tandis que Pierre ne savait en lui-même que penser du sens de la vision qu'il avait eue, voici, les hommes envoyés par Corneille, s'étant informés de la maison de Simon, se présentèrent à la porte, <o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    et demandèrent à haute voix si c'était là que logeait Simon, surnommé Pierre.<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Et comme Pierre était à réfléchir sur la vision, l'Esprit lui dit: Voici, trois hommes te demandent; <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c'est moi qui les ai envoyés.<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Pierre donc descendit, et il dit à ces hommes: Voici, je suis celui que vous cherchez; quel est le motif qui vous amène? <o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Ils répondirent: Corneille, centenier, homme juste et craignant Dieu, et de qui toute la nation des Juifs rend un bon témoignage, a été divinement averti par un saint ange de te faire venir dans sa maison et d'entendre tes paroles.<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Pierre donc les fit entrer, et les logea.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Quelques-uns des frères de Joppé l'accompagnèrent. Le lendemain, il se leva, et partit avec eux.<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Ils arrivèrent à Césarée le jour suivant. Corneille les attendait, et avait invité ses parents et ses amis intimes.<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Lorsque Pierre entra, Corneille, qui était allé au-devant de lui, tomba à ses pieds et se prosterna<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Mais Pierre le releva, en disant: Lève-toi; moi aussi, je suis un homme.<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Et conversant avec lui, il entra, et trouva beaucoup de personnes réunies.<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Vous savez, leur dit-il, qu'il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d'entrer chez lui; mais Dieu m'a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur.<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    C'est pourquoi je n'ai pas eu d'objection à venir, puisque vous m'avez appelé; je vous demande donc pour quel motif vous m'avez envoyé chercher.<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Corneille dit: Il y a quatre jours, à cette heure-ci, je priais dans ma maison à la neuvième heure; et voici, un homme vêtu d'un habit éclatant se présenta devant moi, et dit: <o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Corneille, ta prière a été exaucée, et Dieu s'est souvenu de tes aumônes.<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Envoie donc à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre; il est logé dans la maison de Simon, corroyeur, près de la mer.<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Aussitôt j'ai envoyé vers toi, et tu as bien fait de venir. Maintenant donc nous sommes tous devant Dieu, pour entendre tout ce que le Seigneur t'a ordonné de nous dire.<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit: En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, <o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    mais qu'en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable.<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Il a envoyé la parole aux fils d'Israël, en leur annonçant la paix par Jésus Christ, qui est le Seigneur de tous.<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Vous savez ce qui est arrivé dans toute la Judée, après avoir commencé en Galilée, à la suite du baptême que Jean a prêché; <o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    vous savez comment Dieu a oint du Saint Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l'empire du diable, car Dieu était avec lui.<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    Nous sommes témoins de tout ce qu'il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Ils l'ont tué, en le pendant au bois.<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Dieu l'a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu'il apparût, <o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d'avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui, après qu'il fut ressuscité des morts<o:p></o:p>

    42<o:p></o:p>

    Et Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d'attester que c'est lui qui a été établi par Dieu juge des vivants et des morts.<o:p></o:p>

    43<o:p></o:p>

    Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.<o:p></o:p>

    44<o:p></o:p>

    Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole.<o:p></o:p>

    45<o:p></o:p>

    Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint Esprit était aussi répandu sur les païens.<o:p></o:p>

    46<o:p></o:p>

    Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu.<o:p></o:p>

    47<o:p></o:p>

    Alors Pierre dit: Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint Esprit aussi bien que nous? <o:p></o:p>

    48<o:p></o:p>

    Et il ordonna qu'ils fussent baptisés au nom du Seigneur. Sur quoi ils le prièrent de rester quelques jours auprès d'eux.<o:p></o:p>

    Actes 10 : 1-48<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1046" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> Pierre est délivré de ses chaînes et s’évade aidé par l’ange du Seigneur. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Vers le même temps, le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l'Église, <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    et il fit mourir par l'épée Jacques, frère de Jean<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. - C'était pendant les jours des pains sans levain-<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Après l'avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l'intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Pierre donc était gardé dans la prison; et l'Église ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L'ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant: Lève-toi promptement! Les chaînes tombèrent de ses mains,<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Et l'ange lui dit: Mets ta ceinture et tes sandales<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    L'ange lui dit encore: Enveloppe-toi de ton manteau, et suis-moi. Et il fit ainsi.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Pierre sortit, et le suivit, ne sachant pas que ce qui se faisait par l'ange fût réel, et s'imaginant avoir une vision<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Lorsqu'ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s'ouvrit d'elle-même devant eux; ils sortirent, et s'avancèrent dans une rue. Aussitôt l'ange quitta Pierre.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Revenu à lui-même, Pierre dit: Je vois maintenant d'une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu'il m'a délivré de la main d'Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Il frappa à la porte du vestibule, et une servante, nommée Rhode, s'approcha pour écouter<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Elle reconnut la voix de Pierre; et, dans sa joie, au lieu d'ouvrir, elle courut annoncer que Pierre était devant la porte<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Ils lui dirent: Tu es folle. Mais elle affirma que la chose était ainsi<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Et ils dirent: C'est son ange<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ils ouvrirent, et furent étonnés de le voir. Cependant Pierre continuait à frapper.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Pierre, leur ayant de la main fait signe de se taire, leur raconta comment le Seigneur l'avait tiré de la prison, et il dit: Annoncez-le à Jacques et aux frères. Puis il sortit, et s'en alla dans un autre lieu<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Quand il fit jour, les soldats furent dans une grande agitation, pour savoir ce que Pierre était devenu<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Hérode, s'étant mis à sa recherche et ne l'ayant pas trouvé, interrogea les gardes, et donna l'ordre de les mener au supplice. Ensuite il descendit de la Judée à Césarée, pour y séjourner.<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Hérode avait des dispositions hostiles à l'égard des Tyriens et des Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d'un commun accord; et, après avoir gagné Blaste, son chambellan, ils sollicitèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    A un jour fixé, Hérode, revêtu de ses habits royaux, et assis sur son trône, les harangua publiquement<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Le peuple s'écria: Voix d'un dieu, et non d'un homme! <o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu'il n'avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé des vers.<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Cependant la parole de Dieu se répandait de plus en plus, et le nombre des disciples augmentait<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Barnabas et Saul, après s'être acquittés de leur message, s'en retournèrent de Jérusalem, emmenant avec eux Jean, surnommé Marc<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 12 :1-25<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1047" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> Quo Vadis. (Récit de l’apocryphe. Acte de Pierre )<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Pierre a continué à prêcher en prison et a converti son geôlier, Dieu a pourvu l’eau du baptême en faisant jaillir une source du plancher de la prison.  <o:p></o:p>

    Ioaccepta le plan des amis chrétiens pour s’échapper de la prison. Il des cendit les murs de la prison et s’en allait vers Porta Capina, quand il a rencontré le Seigneur portant sa croix.. <o:p></o:p>

    Pierre demanda au Seigneur; "Seigneur, où vas-tu?" <o:p></o:p>

    Et Jésus répondit; "Je vais à Rome pour être crucifié de nouveau pour vous. "<o:p></o:p>

    Saint Pierre comprit que c’était la volonté de Dieu qu’il retourne à Rome pour souffrir avec les disciples. Au lieu même de l’incident il s’y trouve une église nommée “ Quo Vadis ”pour commémorer l’évènement.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Pierre a été reconnu que les habitants de Jérusalem et des villes voisines avaient apporté les maladies dans leur lit dans les rues pour être guéris par l’ombre de St Pierre qui passait son chemin. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1048" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> Vision de Joppe.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Guérison d’un homme qui boitait. <o:p></o:p>

    Le premier Apôtre a fait un miracle quand avec Jean, il alla au temple pour guérir un homme qui boitait.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Pierre et Jean montaient ensemble au temple, à l'heure de la prière: c'était la neuvième heure.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Il y avait un homme boiteux de naissance, qu'on portait et qu'on plaçait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle, pour qu'il demandât l'aumône à ceux qui entraient dans le temple.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Cet homme, voyant Pierre et Jean qui allaient y entrer, leur demanda l'aumône.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Pierre, de même que Jean, fixa les yeux sur lui, et dit: Regarde-nous.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Et il les regardait attentivement, s'attendant à recevoir d'eux quelque chose.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Alors Pierre lui dit: Je n'ai ni argent, ni or; mais ce que j'ai, je te le donne: au nom de Jésus Christ de Nazareth, lève-toi et marche.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Et le prenant par la main droite, il le fit lever. Au même instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes; Il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant, et louant Dieu,<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    d'un saut il fut debout, et il se mit à marcher.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Tout le monde le vit marchant et louant Dieu.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Ils reconnaissaient que c'était celui qui était assis à la Belle porte du temple pour demander l'aumône, et ils furent remplis d'étonnement et de surprise au sujet de ce qui lui était arrivé.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Comme il ne quittait pas Pierre et Jean, tout le peuple étonné accourut vers eux, au portique dit de Salomon.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Pierre, voyant cela, dit au peuple: Hommes Israélites, pourquoi vous étonnez-vous de cela? Pourquoi avez-vous les regards fixés sur nous, comme si c'était par notre propre puissance ou par notre piété que nous eussions fait marcher cet homme? <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur Jésus, que vous avez livré et renié devant Pilate, qui était d'avis qu'on le relâchât.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 3 : 1-13<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1049" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> Punition d’Ananias et Sapphira. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Quand Ananias et Sapphira voulait tromper les apôtres, Pierre est apparu comme juge de leur acte et Dieu a exécuté la sentence qui a conduit à la mort des deux coupables (ibid.,5 v, 1-11).<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété, <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    et retint une partie du prix, sa femme le sachant; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Pierre lui dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu mentes au Saint Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ? <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    S'il n'eût pas été vendu, ne te restait-il pas? Et, après qu'il a été vendu, le prix n'était-il pas à ta disposition? Comment as-tu pu mettre en ton cœur un pareil dessein? Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Ananias, entendant ces paroles, tomba, et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Les jeunes gens, s'étant levés, l'enveloppèrent, l'emportèrent, et l'ensevelirent.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Pierre lui adressa la parole: Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit-elle, c'est à ce prix-là.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur? Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Au même instant, elle tomba aux pieds de l'apôtre, et expira. Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte; ils l'emportèrent, et l'ensevelirent auprès de son mari.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Une grande crainte s'empara de toute l'assemblée et de tous ceux qui apprirent ces choses.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 5 : 1-11<o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1050" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> L’ombre de Pierre guérit les malades.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres. Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    et aucun des autres n'osait se joindre à eux; mais le peuple les louait hautement.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, s'augmentait de plus en plus; <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    en sorte qu'on apportait les malades dans les rues et qu'on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu'un d'eux.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs; et tous étaient guéris.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Acte 5 : 12-16<o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1051" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> Emprisonnement et libération miraculeuse de Pierre. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Cependant le souverain sacrificateur et tous ceux qui étaient avec lui, savoir le parti des sadducéens, se levèrent, remplis de jalousie, <o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    mirent les mains sur les apôtres, et les jetèrent dans la prison publique.<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Mais un ange du Seigneur, ayant ouvert pendant la nuit les portes de la prison, les fit sortir, et leur dit: <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Allez, tenez-vous dans le temple, et annoncez au peuple toutes les paroles de cette vie.<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Ayant entendu cela, ils entrèrent dès le matin dans le temple, et se mirent à enseigner. Le souverain sacrificateur et ceux qui étaient avec lui étant survenus, ils convoquèrent le sanhédrin et tous les anciens des fils d'Israël, et ils envoyèrent chercher les apôtres à la prison.<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Les huissiers, à leur arrivée, ne les trouvèrent point dans la prison. Ils s'en retournèrent, et firent leur rapport,<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    en disant: Nous avons trouvé la prison soigneusement fermée, et les gardes qui étaient devant les portes; mais, après avoir ouvert, nous n'avons trouvé personne dedans.<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Lorsqu'ils eurent entendu ces paroles, le commandant du temple et les principaux sacrificateurs ne savaient que penser des apôtres et des suites de cette affaire.<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Quelqu'un vint leur dire: Voici, les hommes que vous avez mis en prison sont dans le temple, et ils enseignent le peuple.<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Alors le commandant partit avec les huissiers, et les conduisit sans violence, car ils avaient peur d'être lapidés par le peuple.<o:p></o:p>

    Acte 5 ; 17-26<o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1052" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> A Joppé, Pierre ressuscite Tabitha.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Il y avait à Joppé, parmi les disciples, une femme nommée Tabitha, ce qui signifie Dorcas: elle faisait beaucoup de bonnes oeuvres et d'aumônes.<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Elle tomba malade en ce temps-là, et mourut. Après l'avoir lavée, on la déposa dans une chambre haute.<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Comme Lydde est près de Joppé, les disciples, ayant appris que Pierre s'y trouvait, envoyèrent deux hommes vers lui, pour le prier de venir chez eux sans tarder.<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    Pierre se leva, et partit avec ces hommes.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Toutes les veuves l'entourèrent en pleurant, et lui montrèrent les tuniques et les vêtements que faisait Dorcas pendant qu'elle était avec elles. Lorsqu'il fut arrivé, on le conduisit dans la chambre haute.<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux, et pria ; puis, se tournant vers le corps, il dit: Tabitha, lève-toi! Elle ouvrit les yeux, et ayant vu Pierre, elle s'assit.<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Il lui donna la main, et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves, et la leur présenta vivante.<o:p></o:p>

    42<o:p></o:p>

    Cela fut connu de tout Joppé, et beaucoup crurent au Seigneur.<o:p></o:p>

    43<o:p></o:p>

    Pierre demeura quelque temps à Joppé, chez un corroyeur nommé Simon.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Acte 9 : 36-43.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1053" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> Prodiges et miracles. <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    A Icone, Paul et Barnabas entrèrent ensemble dans la synagogue des Juifs, et ils parlèrent de telle manière qu'une grande multitude de Juifs et de Grecs crurent<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Mais ceux des Juifs qui ne crurent point excitèrent et aigrirent les esprits des païens contre les frères<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Ils restèrent cependant assez longtemps à Icone, parlant avec assurance, appuyés sur le Seigneur, qui rendait témoignage à la parole de sa grâce et permettait qu'il se fît par leurs mains des prodiges et des miracles<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Acte 14 : 1-3.<o:p></o:p>

    <v:shape id="_x0000_i1054" style="width: 9pt; height: 9pt;" type="#_x0000_t75" o:bullet="t"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image004.jpg" o:title="Carré 1 rouge"></v:imagedata></v:shape> Guérison du boiteux de Lystre.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    A Lystre, se tenait assis un homme impotent des pieds, boiteux de naissance, et qui n'avait jamais marché<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu'il avait la foi pour être guéri,<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    dit d'une voix forte: Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d'un bond et marcha<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    A la vue de ce que Paul avait fait, la foule éleva la voix, et dit en langue lycaonienne: Les dieux sous une forme humaine sont descendus vers nous<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Acte 14 : 8-11<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Tableau chronologique du temps de saint Pierre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    –15 à –5 av J.C. (Environ) Naissance de Simon Pierre, fils de Jona (Johannes) à Bethsaida. Presque rien n’est connu sur sa vie de famille. Simon a vécu à Capharnaüm avec sa belle-mère et son frère André. <o:p></o:p>

    Certains auteurs pensent pour cette raison qu’il était marié. <o:p></o:p>

    Selon Clément d’Alexandrie, il avait des enfants. <o:p></o:p>

    06 Les juifs ne s'accommodent pas de la domination de rois Idumeens choisis par Rome, ni de l'administration par des magistrats romains.
    08 Jésus a douze ans, devant les docteurs au Temple. <o:p></o:p>

    09 Hérode Antipas n'a pu hériter du titre royal, il doit se contenter de celui de Tétrarque. Il règne sur la Galilée, et dispose  du pouvoir absolu sur les colons.                            <o:p></o:p>

    14 Mort d’Auguste. Tibère empereur.<o:p></o:p>

    15 Valerius Gratius procurateur.<o:p></o:p>

    19 Bannissement des juifs et des Isiaques de Rome.<o:p></o:p>

    26 Vers le début de l'hiver 26-27, Jean Baptiste se met a prêcher le repentir et a annoncer le royaume de Dieu en Judée dans la région du Bas-Jourdain à Bethabara.<o:p></o:p>

    26. Pierre et André sont des disciples de Jean Baptiste. <o:p></o:p>

    26 Ponce Pilate procurateur.<o:p></o:p>

    27 Jésus quitte Jean Baptiste et revient en Galilée ou il commence son ministère.<o:p></o:p>

    28 Pâques. Jésus à Jérusalem. <o:p></o:p>

    29 Baptême de Jésus à Bethbarra. <o:p></o:p>

    29 Jeune de Jésus pendant 40 jours dans le désert. <o:p></o:p>

    29 Hérode fait mettre a mort Jean Baptiste. <o:p></o:p>

    29 Jésus-Christ prêche la bonne nouvelle en Galilée. <o:p></o:p>

    29 Les premiers disciples du Christ, les apôtres, au nombre de douze. Pierre et les autres apôtres vont suivre Jésus jusqu'à la Résurrection.  <o:p></o:p>

    29 Au début de l'année, Jésus envoie ses apôtres en première mission d'évangélisation. <o:p></o:p>

    29 A la fin 29 en octobre novembre et décembre, Jésus effectue plusieurs séjours en Béthanie chez ses amis Lazare, Marthe et Marie.<o:p></o:p>

    33 Après un simulacre de procès, c'est Ponce-Pilate qui donnera l'ordre de la sentence de crucifixion de Jésus.<o:p></o:p>

    33 Résurrection de Jésus. Apparition aux apôtres, et à d’autres disciples. Descente du Saint Esprit sur les apôtres.<o:p></o:p>

    33 La nouvelle alliance remplace l'ancienne loi.<o:p></o:p>

    33 Ascension de Notre Seigneur Jésus Christ. <o:p></o:p>

    34 Conversion de Paul sur le chemin de Damas. <o:p></o:p>

    34 Martyr d’Etienne. (certains auteurs situent ce martyr en septembre 36) Les pharisiens dont Saul (Paul) étaient favorables à la lapidation.  <o:p></o:p>

    34 Les judéo-chrétiens "hébreux" hostiles aux chrétiens hellénistes.<o:p></o:p>

    36 Martyr de saaint Etienne ;<o:p></o:p>

    37 Expulsion des chrétiens "hellénistes" de Jérusalem. Ils seront a l'origine de l'église de Samarie.<o:p></o:p>

    38 Pierre se rend à  Césarée, en Samarie, où il baptise Corneille.<o:p></o:p>

    40 Pierre reçoit Paul chez lui à Jérusalem<o:p></o:p>

    43 Paul et Barnabé à Antioche.<o:p></o:p>

    44 Jacques décapité sous Agrippa. <o:p></o:p>

    47 Propagation du christianisme au-delà des juifs de Palestine et en particulier pour les "gentils"et principalement les orientaux. <o:p></o:p>

    47 Paul est surnomme l'apôtre des gentils.<o:p></o:p>

    48 Famine en Judée.<o:p></o:p>

    49 Pierre préside le premier Concile des apôtres a Jérusalem : C’est le premier concile de l’histoire. Reconnaissance de l'Eglise de Jérusalem en tant que guide.                                        Mission de Pierre et des apôtres pour la conversion des juifs.  <v:shape id="_x0000_i1055" style="width: 23.5pt; height: 10.5pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml11clip_image005.png" o:title="Flèche brisée droite"></v:imagedata></v:shape>49 Deuxième voyage de Paul à Corinthe. Claude expulse sans distinction les juifs et chrétiens de Rome
    50 L'apôtre Paul écrit les épîtres. <o:p></o:p>

    50 L'apôtre Paul, appelé aussi l'apôtre des gentils, va donner au christianisme sa dimension universelle.<o:p></o:p>

    50 Evangile de Matthieu.  <o:p></o:p>

    53 Saint Pierre est à Antioche où il rencontre Paul.<o:p></o:p>

    54 Neron empereur.<o:p></o:p>

    58 Paul est arrêté à Jérusalem. <o:p></o:p>

    60 Voyage à Rome de Paul. <o:p></o:p>

    62 Evangiles de Marc. <o:p></o:p>

    63 Evangile de Luc.   <o:p></o:p>

    64 Première épître de Pierre.<o:p></o:p>

    64 Incendie de Rome. <o:p></o:p>

    64 Violentes persécutions contre les chrétiens. L’apôtre Paul est décapité à Rome<o:p></o:p>

    64 Crucifixion de Pierre a Rome sur le mont Vatican et de son frère André a Patras. Plusieurs auteurs mentionne la date de 67.<o:p></o:p>



    <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

     . <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

                                            <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Les Epîtres de Saint Pierre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Première Epître de Pierre l'Apôtre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     x Buts de l’Epître.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1.  L'encouragement des croyants à accepter la souffrance… La consolation. <o:p></o:p>

    2. Découvrir une vie sainte.<o:p></o:p>

    3. Les pratiques et les relations dans la famille, la société et l'église, à travers la i dans le Seigneur Jésus. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Cette épître traite du problème de la peine. L’homme en proie à la détresse physique ou morale.<o:p></o:p>

    1. L'encouragement des croyants à accepter la peine… Cette épître est considérée une des épîtres les plus merveilleux de consolation. Il ne s'y trouve un chapitre sans qu'il n'en parle. <o:p></o:p>

    2. Découvrir la vie sainte pratique et les relations échangées dans la famille, la société et l'église, à travers la foi dans le Seigneur Jésus souffrant. <o:p></o:p>

    « Cette épître a son importance spéciale dans la vie de l'église, car elle traite le problème de la douleur. Cette peine dont chaque homme souffre, qui préoccupe sa pensée et secoue toute son existence, surtout quand il tombe sous une détresse physique, psychologique ou morale. Il sent alors le besoin de quelqu'un qui soigne ses plaies profondes, non pas à un niveau philosophique, théorique, mais au niveau de la vie réelle, pratique. L'épître en son essence est un appel pour rencontrer la peine pas avec un regard noir, obscur, mais avec l'esprit de l'espérance vivante, en jouissant d'une nouvelle naissance qui vainc la peine et même la mort elle-même, car Il ressuscite en pourvoir. « La résurrection de Jésus Christ d'entre les morts. » (1 : 3)… Au lieu de la confusion à cause de l'amertume de la peine, l'apôtre nous relève à la joie de la jouissance de l'héritage éternel. Nous tressaillons alors d'une joie ineffable et glorieuse. (1 : 8) Au lieu de l'immersion dans les fatigues de la vie qui tuent l'âme, il nous relève à l'attente de la venue du tout Saint, à travers la vie sainte (1 : 15,16), réalisant notre vrai rôle comme pierres vivantes dans la Maison habitée par l'Esprit pour constituer une sainte communauté sacerdotale. (2 : 5) <o:p></o:p>

    Même si cette épître a été écrite aux « étrangers dans la dispersion, dans le Pont, la Galatie, … » (1 : 1), elle n'a probablement pas été écrite pour les Juifs qui se sont dispersés de leur patrie, mais pour tous les croyants - quoique soit leur origine - qui ont souffert la dispersion à cause de leur foi. Car, il est clair qu'il parle aussi aux croyants d'origine gentil (5 : 14,18 ; 2 : 10 ; 4 : 3). Etre étranger et la dispersion là veulent donc désigner chaque croyant qui se sent étranger, loin de sa cité dans les cieux (Philippiens 3 : 20)… Elle est une épître adressée à tout Homme souffrant d'être étranger ! » Quelques commentaires. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x L'auteur de l'Epître. <o:p></o:p>

    1. Les historiens de l'église et ses saints sont d'accord que son auteur est saint Pierre l'apôtre. <o:p></o:p>

    2. Saint Irénée est le premier à la citer, mentionnant le nom de Pierre l'apôtre. Mais, nous trouvons aussi des extraits ou des passages semblables dans les écritures de pères qui l'ont précédé (du premier siècle), et aussi de pères qui l'ont suivi, comme l'épître de Barnabas, les écritures de Clément, l'évêque de Rome, le livre du berger de Hermas, et les écritures de Saint Polycarpe le martyr… <o:p></o:p>

    3. Saint Clément l'Alexandrie l'a référencée, aussi que le Savant Tertullien. L'historien Eusèbe a aussi mentionné que l'épître de Pierre l'apôtre est un des livres que l'église a sans aucun doute accepté. <o:p></o:p>

    4. L'épître est conforme au style des sermons de l'apôtre qui sont dans le livre des Actes : <o:p></o:p>

    Premièrement : Il a indiqué que Dieu, comme juge, juge impartialement. (1 : 7, avec Actes 10 : 34) <o:p></o:p>

    Deuxièmement : Il donne de l'importance à parler du Père qui a ressuscité le Christ (1 :21 avec Actes 2 : 32, 3 : 15, 10 : 40) <o:p></o:p>

    Troisièmement : Son annonce que le Christ est la pierre de l'angle. (2 : 7 avec Actes 4 : 11)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x A qui l'épître a-t-elle été écrite ? <o:p></o:p>

    Elle n'a probablement pas été écrite pour les Juifs qui se sont dispersés de leur patrie, mais pour tous les croyants - quoique soit leur origine - qui ont souffert la dispersion à cause de leur foi. <o:p></o:p>

    Elle a été écrite aux croyants qui vivent en étrangers dans la dispersion, dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l'Asie et la Bithynie (1 : 1) Tous ces lieux sont en Asie Mineure. <o:p></o:p>

    Une opinion dit que l'apôtre ne voulait pas désigner, par ces noms, les provinces d'après leurs limites géographiques officielles. Par exemple, Pont faisait partie de la province de Galatie jusqu'à l'an 63 A.D. Et Phrygie, qui occupe une grande partie au centre d'Asie Mineure, n'a pas été mentionnée parmi ces provinces, bien qu'il était impossible au porteur de l'épître de passer de Cappadoce en Asie sans passer par Phrygie. Pour cela, il est impossible que les Chrétiens de la province de Phrygie ne soient pas parmi les lecteurs de cette épître, surtout qu'ils étaient nombreux. (Actes 18 : 23) Pour cela, ces noms sont compris d'une façon plus vaste, c'est-à-dire qu'ils désignent toute l'Asie Mineure. <o:p></o:p>

    ‘Le Pont’  se trouve près de la Mer Noire, et est l'origine d'Aquilas. Comme l'apôtre a commencé par elle, le savant Tertullien, le martyr Kyprianus et Saint Jérôme ont intitulé cette épître l'épître Pontienne, ou l'épître des Pontiens. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x Date de l’Epître. <o:p></o:p>

    Elle a été écrite entre les années 63 et 67 A.D., pendant la persécution par Néron. (54 - 68 A.D.) <o:p></o:p>

    Elle a été écrite de Babylone. (5 : 13) Il y a des avis différents à propos de la précision de la ville de Babylone : <o:p></o:p>

    Tous sont presque d'accord qu'elle n'est pas Babylone sur la rivière d'Euphrate, car elle était ruinée. Aussi la tradition ne mentionne pas que l'apôtre y est allé, et il est très peu probable que Saints Marc et Silas y étaient. <o:p></o:p>

    Les Catholiques prétendent qu'elle désigne Rome, s'appuyant en ceci sur le fait que « Babylone » dans l'Apocalypse désigne Rome… Mais il n'y a rien qui soutient cette opinion, mais, au contraire, il y a ce qui l'oppose : <o:p></o:p>

    Premièrement : Pour quelle raison l'apôtre ne mentionnerait-il pas le nom de Rome directement ? <o:p></o:p>

    Deuxièmement : Il a été prouvé historiquement que Pierre l'apôtre n'est pas arrivé à Rome, avant d'y être martyrisé, pour une période assez longue pour envoyer deux épîtres. <o:p></o:p>

    Troisièmement : L'ordre des provinces comme il est dans l'épître est de l'Est à L'Ouest, ce qui confirme que l'épître a été écrite d'un certain lieu à l'Est. <o:p></o:p>

    L'avis le plus probable est que Babylone est « Babylone » au Caire Ancien, qui était le domicile d'un groupe de Juifs, et le centre des soldats romains, dont les traces antiques sont présentes de nos jours. <o:p></o:p>

    Cet avis est supporté par les traditions historiques qui disent que saint Marc l'apôtre est venu en Egypte à peu-près en 61 ou 62 A.D. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x Des objections à propos de l'auteur de l'épître, et la réponse à ces objections : <o:p></o:p>

    Certains critiques ont présenté des objections à propos de l'auteur, et les savants on présenté une réponse à ces objections <o:p></o:p>

    Premièrement : Du côté lingual.<o:p></o:p>

    Saint Pierre n'était pas un homme illettré, mais, en même temps, il n'était pas de haute culture. Il était un pêcheur. (Marc 1 :16, Luc 5 : 2-3, Jean 21 : 3) Il venait de Bethsaïda (Jean 1 :44). Il a été dit de lui et de Jean devant le Sanhédrin « qu'il s'agissait d'hommes sans instruction et de gens quelconques. » (Actes 4 : 13). Pourtant, l'épître contient le plus beau et merveilleux de ce qui a été écrit dans le Nouveau Testament comme langue grecque. Les idées sont avancées et les phrases faciles et attrayantes, utilisant des phrases artistiques merveilleuses comme dans 3 : 21, qui découvrent une grande richesse de vocabulaire, car il s'y trouve 60 mots grecs qui ne se trouvent pas dans le reste des livres du Nouveau Testament. D'une autre part, il est impossible que l'épître ait été écrite d'abord en Araméen - la langue journalière du peuple palestinien pendant le temps du Christ - et a été ensuite traduit en Grec, car elle contient des citations de l'Ancien Testament, prises directement de la version des Septante. <o:p></o:p>

    R. Knoph trouve que Luc et l'auteur de l'épître aux Hébreux sont les seuls qu'on puisse comparer à l'auteur de cette épître à propos du style grec. <o:p></o:p>

    Son style grec est plus coulant que le style de saint Paul, et plus élevé que d'appartenir à saint Pierre. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    La réponse à ces objections : <o:p></o:p>

    1. A propos de la langue et culture grecque,  l'habitude des Juifs était d'avoir une profession, quoiqu'ils soient bien cultivés ou riches. Paul le Tarsien était bien informé, et avait sa place sociale et religieuse, mais, en même temps, pratiquait la profession de fabricant de tentes. De même, Simon Pierre, quoiqu'il soit un pêcheur de poissons, ceci ne veut pas dire qu'il n'est pas de haute culture grecque, surtout que sa demeure est Bethsaïda, un village sur le côte Est du Jourdain, pas loin du lac de Gennesareth ; Région Juive, mais d'un style mondial. Pour cela, nous trouvons son frère André, et Philippe aussi, qui sont de Bethsaïda (Jean 1 :44, 12 :21) portant des noms grecs. Toute personne qui a été élevée à Bethsaïda comprend le grec et a de la connaissance de la culture hellénique. <o:p></o:p>

    2. Plusieurs étudiants se concentrent sur la parole de l'apôtre : « Je vous ai écrit ces quelques mots par Silvain, que je considère comme un frère fidèle… » (5 :12), se demandant quel est le vrai rôle de Silvain, appelé Silas, considéré comme un prophète et qui a accompagné saint Paul dans sa mission. (Actes 15 -18) ? <o:p></o:p>

    Certains trouvent qu'il n'était pas seulement un scribe et secrétaire de saint Pierre, comme il l'était aussi à saint Paul, mais, comme quelqu'un qui prêche et comme serviteur, il avait son rôle vital dans l'église. Il a participé avec saint Pierre dans l'épître, dans la langue comme dans la pensée… Peut-être représentait-il l'anneau de liaison entre la pensée des deux apôtres. Pour cela, l'épître a été semblable à certains des épîtres de saint Paul. <o:p></o:p>

    Certains critiques trouvent que Silas, ou Silvain, était un chrétien de Jérusalem, à haute culture hellénique. Pour cela, il avait un rôle principal comme anneau de liaison entre les apôtres et ceux qui parlent le Grec. Ceci est clair dans son choix avec Judas, appelé Barsabbas, pour aller à Antioche, Syrie et Cilicie, traduisant aux églises ce que saint Jacques a dit dans l'assemblée de Jérusalem. (15 : 22…etc.) <o:p></o:p>

    Deuxièmement : Du côté éducatif ou théologique : <o:p></o:p>

    Certains objectent à propos de l'auteur, disant que s'il était saint Pierre, qui a vécu très près du Christ, il n'aurait pas écrit des phrases théologiques, mais nous aurait écrit à propos de notre Maître. Il est vrai qu'il s'est appelé : « témoin des souffrances du Christ » (5 : 1), mais il n'a pas présenté de détails à propos des souffrances… <o:p></o:p>

    La pensée théologique là - à l'avis de certains critiques - est plus proche de l'école de saint Paul que de l'école de saint Pierre. Pour cela, ils trouvent que l'épître pourrait être écrite par l'un des disciples de Paul, non par saint Pierre. F.W. Beare trouve que l'auteur a une pensée particulière à lui, qui diffère de celle de saint Paul, mais qui se forme à travers les écritures de Paul, puisque l'auteur est son disciple. <o:p></o:p>

    La réponse à cela est la suivante : <o:p></o:p>

    1. A propos de l'objection contre l'attribution de l'épître à l'apôtre sous prétexte qu'il n'a pas écrit ses mémoires et souvenirs des actions personnelles du Christ, plusieurs étudiants trouvent dans cette objection ce qui montre son opposé, c'est-à-dire ce qui supporte son attribution à l'apôtre à qui l'évangile était clair, juste devant ses yeux. Car, il s'occupe de faire entrer les croyants dans la vie en Christ Jésus, et brûle le cœur des souffrants par le regard vers la dernière venue du Christ, non en présentant des mémoires personnelles. <o:p></o:p>

    2. Quant à ce que l'épître porte comme pensée proche de l'école de saint Paul l'apôtre, nous aimerons, premièrement, souligner deux côtés importants : Le premier est de ne pas ignorer le rôle du Saint Esprit dans l'inspiration divine qui donne à toute la Sainte Bible le don d'être une seule unité. Bien que chaque auteur ait ses propres caractères qui le distinguent, l'Esprit est unique, comme Pierre l'apôtre dit : « Avant tout, sachez-le bien : aucune prophétie de l'Ecriture n'est affaire d'interprétation privée ; en effet, ce n'est pas la volonté humaine qui a jamais produit une prophétie, mais c'est portés par l'Esprit Saint que des hommes ont parlé de la part de Dieu. » (2 Pierre 1 : 20, 21) Deuxièmement, si les deux Saints Pierre et Paul se distinguent dans leur présentation de la pensée théologique, cette distinction ne signifie pas une différence dans la pensée, mais, au contraire, l'unité de la pensée théologique authentique, tout en la présentant d'une façon distinguée d'après les talents de chaque apôtre, et d'après les besoins des écoutants… L'unité de la pensée est basée sur le principe de l'unité dans le corps du Christ, qui est un, à travers le travail du Saint Esprit unique et l'adoption de l'une et seule tradition livrée une fois aux saints. <o:p></o:p>

    Nous ne renions pas que la communion d'amour qui travaille entre les apôtres, et leurs rencontres continuelles en Christ Jésus ont produit de l'interaction entre eux, de sorte que chacun a été affecté par son frère… toujours en présence de la règle de foi originale et ferme. Dans l'épître aux Galates, saint Paul parle très clairement : « En suite, au bout de quatorze ans, je suis monté de nouveau à Jérusalem… j'y montai à la suite d'une révélation et je leur exposai l'Evangile que je prêche parmi les païens ; je l'exposai aussi dans un entretien particulier aux personnes les plus considérées, de peur de courir ou d'avoir couru en vain. » (Galates 1 :1,2). En même temps, il dit : « Mais, lorsque Céphas vint à Antioche, je me suis opposé à lui ouvertement, car il s'était mis dans son tort. » (Galates 2 :11) <o:p></o:p>

    Aussi J.W.C. Wand trouve dans l'épître une absence des enseignements de Paul comme la justification, la Loi, le Nouveau Adam et le corps, avec l'apparition claire des traits particuliers à la pensée de Saint Pierre, comme l'abondance de citations de l'Ancien Testament, le sentiment ecclésiastique et historique, et le sentiment du Christ. Quoiqu'il soit impossible de présenter la pensée théologique particulière à saint Pierre d'une façon scientifique précise, sa pensée est distinguée de celle de Paul. Parmi les traits principaux de l'épître est l'impression de la résurrection du Christ, à laquelle Saint Pierre a touché, dans toute l'épître, surtout dans l'enseignement de la descente du Christ à l'enfer (la prison) pour prêcher aux morts, annonçant à eux la réalisation de ce dont ils sont morts à l'espérance. (3 : 19) <o:p></o:p>

    Troisièmement : Du côté historique : <o:p></o:p>

    Certains objectent parce que : comment l'auteur peut-il être Pierre l'apôtre, alors qu'il parle aux Chrétiens persécutés (1 :6 ; 2 :12,15 ; 4 : 12, 14-16 ; 5 : 8,9) à cause du Nom du Christ. Ceci suppose que le Christianisme en ce temps était considéré comme un crime en soi, qui est puni officiellement, et qu'il ne s'agit pas simplement d'une détresse individuelle, ou de groupes irresponsables. Certains critiques trouvent que, du côté historique, bien que la persécution de Néron ait été excitée contre les Chrétiens à Rome, cette persécution, à leur avis, ne s'est pas étendue aux pays mentionnés dans cette épître (Pont, Galatie, Cappadoce, Asie, Brithynie). Pour cela, cette épître, à l'avis de ces critiques, a été écrite ou bien pendant la persécution de Domitien ou de Trajan, alors que saint Pierre a été martyrisé tôt, pendant l'ère de Néron. <o:p></o:p>

    Ceci est soutenu, à l'avis des critiques, par la ressemblance entre ce qui a été écrit dans cette épître, et l'épître de Pliny à l'empereur Trajan. <o:p></o:p>

    La réponse est la suivante : <o:p></o:p>

    1. A propos de la supposition que la persécution mentionnée dans l'épître était une persécution générale et officielle qui ne convient pas à l'ère de Néron, mais à celle de Domitien, cette supposition est en doute. Car, quoiqu'une persécution d'un petit nombre de Chrétiens à Rome, comme Phavius Clément et Domitela, pendant l'ère de Domitien, a existé, il n'y a point de preuve sûre qu'une persécution générale dans les provinces mentionnées dans l'épître a été faite. Ce qui le rend difficile de considérer l'auteur comme contemporain de l'ère de Domitien. <o:p></o:p>

    2. Il n'est pas nécessaire que la persécution mentionnée dans l'épître eut été officielle, contre les Chrétiens. Bien que l'apôtre mentionne qu'ils ont souffert pour le Nom du Christ (4 :14), ceci ne signifie pas que cette souffrance était parce qu'ils s'appelaient des Chrétiens. Car les Chrétiens, dès le début, considèrent chaque souffrance qu'ils subissent comme étant pour le Nom du Christ… En plus, le nom de « Chrétiens » n'était pas encore répandu dans ces régions. <o:p></o:p>

    3. Il n'est pas possible d'accepter le point de vue de certains critiques que cette épître a été écrite pendant l'ère de Trajan à cause de la ressemblance entre elle et les correspondances du gouverneur Pliny à l'empereur, et qui découvrent l'état des Chrétiens, à cause des raisons suivantes : <o:p></o:p>

    a) Ce qui a été écrit dans Pliny ne montre pas une persécution générale dans tout le lieu. Tandis que ce qui a été écrit dans l'épître, là (5 : 9), annonce une détresse que les Chrétiens, où qu'ils soient, subissent. <o:p></o:p>

    b) Ce qui a été écrit dans Pliny montre que ce qui arrivait aux Chrétiens n'était rien de nouveau, mais qu'il s'étendait du passé. Quant à ce qui a été écrit dans l'épître de Saint Pierre, il le montre comme une expérience nouvelle. (4 :12) <o:p></o:p>

    4. Il n'y a rien qui empêche d'accepter que la persécution mentionnée dans l'épître était pendant l'ère de Néron. Bien qu'il n'y a pas de preuve de l'extension de la persécution dans toutes les régions, le savant Tertullien nous présente un rapport à propos de l' « Institutum Neronianum », où il a été écrit que les Chrétiens ne sont pas protégés par la loi (quoique nous ne trouvons pas de preuve à cela). En tout cas, sans doute, les régions mentionnées dans l'épître avaient une connexion avec la capitale Rome, et ce qui est arrivé aux Chrétiens à Rome a atteint ces régions, et a eu son effet sur le traitement des Chrétiens en tout lieu, bien qu'un décret officiel de persécution n'a pas été émis. Ce qui a été écrit dans l'épître n'annule pas l'acceptation de ce point de vue. <o:p></o:p>

    5. Y a-t-il une nécessité qui exige que ce qui a été écrit dans l'épître signifie une persécution officielle de la nation romaine ? Ce qui est dans la première partie de l'épître parle des souffrances d'une façon générale (1 : 6, 7 ; 3 : 13-17). Quant à ce qui est à la fin de l'épître, il découvre une forte résistance et une détresse amère qui leur est arrivée, car il dit : « Bien-aimés, ne trouvez pas étrange d'être dans la fournaise de l'épreuve, comme s'il vous arrivait quelque chose d'anormal. » (4 :12) Mais ceci n'exige pas qu'ils sont entrés dans la détresse du martyr en versant leur sang par un ordre impérial. Mais, cette détresse est un reflet du regard des citoyens vers eux d'une façon détestable. <o:p></o:p>

    Peut-être sa parole « la fournaise de l'épreuve » désigne ce que Néron faisait, car il utilisait les Chrétiens comme flambeaux sur les routes, en les brûlant dans le feu. Peut-être aussi qu'elle signifie symboliquement la détresse amère qui fait que la personne est comme en feu. <o:p></o:p>

    Quatrièmement : Il existe dans la parole de l'apôtre : « les anciens qui sont parmi vous, moi qui suis ancien » ce qui a fait que certains ont douté que l'auteur soit Pierre l'apôtre, surtout que Saint Pierre n'a pas vu les souffrances du Christ, bien qu'il dit là : «témoin des souffrances du Christ » <o:p></o:p>

    La réponse à ceci est la suivante : <o:p></o:p>

    1. Le mot « anciens » en grec est « presbyteroi », et veut dire « prêtres » quelque soit leur rang [évêques - prêtres - diacres] ; Saint Pierre, étant apôtre, porte la « prêtrise ». Ce titre était utilisé pour appeler les apôtres jusqu'au temps de Papias, et ne signifie pas, dans la première église, un titre de moindre valeur. Pour cela, Jean l'apôtre s'appelle lui-même « l'ancien » « presbyteros » 2 Jean 1, 3 Jean 1. <o:p></o:p>

    2. H. Windisch trouve que Pierre l'apôtre a parlé ainsi, comme un des anciens, par l'esprit d'humilité, ne se distinguant pas d'eux. Et, Selwyn trouve que Pierre l'apôtre a écrit cela par sympathie pour ses lecteurs. <o:p></o:p>

    3. Bien que Pierre l'apôtre n'a pas vu les souffrances du Maître, il en est témoin en en voyant une part.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x Les caractères spéciaux de l'épître.<o:p></o:p>

     Elle se caractérise par la grande ressemblance qui se trouve entre elle et ce qui a été écrit en certains des épîtres de Paul l'apôtre, spécialement l'épître aux Ephésiens, l'épître aux Romains, l'épître aux Galatiens, et l'épître à Tite… Nous trouvons aussi une grande ressemblance entre cette épître et celle aux Hébreux, à une large mesure, car nous trouvons plusieurs mots qui sont venus dans les deux épîtres sans être venus dans les autres livres du Nouveau Testament. <o:p></o:p>

    L'épître cite beaucoup l'Ancien Testament, car il est l'apôtre de la circoncision. <o:p></o:p>

    Beaucoup de références aux paroles du Christ, car il a été un témoin de ce qu'il a vu et entendu du Seigneur Lui-même. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x Sections de l'épître : <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1. Le salut est les souffrances.  Chapitre 1 <o:p></o:p>

    2. Notre relation avec le Christ, notre Rocher. Chapitre 2 <o:p></o:p>

    3. Nos relations sociales en Seigneur Jésus. Chapitre 2 <o:p></o:p>

    4. Nos relations familiales en Seigneur Jésus Chapitre 3 <o:p></o:p>

    5. Nos relations, en Seigneur Jésus, avec ceux qui nous ennuient. <o:p></o:p>

    Chapitre 3 <o:p></o:p>

    6. La détresse et la vie de sainteté. Chapitre 4 <o:p></o:p>

    7. Nos relations ecclésiastiques, en Seigneur Jésus. Chapitre 5 <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Première Epître de Pierre l'Apôtre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 1.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Pierre, apôtre de Jésus Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l'Asie et la Bithynie, <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus Christ: Que la grâce et la paix vous soient multipliées! <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, <o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps! <o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par divers épreuves, <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu), ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus Christ apparaîtra, <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse, <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

     parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Les prophètes, qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était réservée, ont fait de ce salut l'objet de leurs recherches et de leurs investigations, <o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    voulant sonder l'époque et les circonstances marquées par l'Esprit de Christ qui était en eux, et qui attestait d'avance les souffrances de Christ et la gloire dont elles seraient suivies.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Il leur fut révélé que ce n'était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu'ils étaient les dispensateurs de ces choses, que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l'Évangile par le Saint Esprit envoyé du ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    C'est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus Christ apparaîtra.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l'ignorance.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu'il est écrit: <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Vous serez saints, car je suis saint.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’œuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage, <o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez hérité de vos pères, <o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, <o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    qui par lui croient en Dieu, lequel l'a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu.<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur, <o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu.<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Car Toute chair est comme l'herbe, Et toute sa gloire comme la fleur de l'herbe. L'herbe sèche, et la fleur tombe ;<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Mais la parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l'Évangile.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 2<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Rejetant donc toute malice et toute ruse, la dissimulation, l'envie, et toute médisance, <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut, <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    si vous avez goûté que le Seigneur est bon.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu; <o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus Christ.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Car il est dit dans l'Écriture: Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; Et celui qui croit en elle ne sera point confus.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    L'honneur est donc pour vous, qui croyez. Mais, pour les incrédules, La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle, Et une pierre d'achoppement Et un rocher de scandale;<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

     ils s'y heurtent pour n'avoir pas cru à la parole, et c'est à cela qu'ils sont destinés.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelé des ténèbres à son admirable lumière, <o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    vous qui autrefois n'étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes oeuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain, <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    soit aux gouverneurs comme envoyés par lui pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Car c'est la volonté de Dieu qu'en pratiquant le bien vous réduisiez au silence les hommes ignorants et insensés, <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    étant libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté, mais agissant comme des serviteurs de Dieu.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Honorez tout le monde; aimez les frères; craignez Dieu; honorez le roi.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Serviteurs, soyez soumis en toute crainte à vos maîtres, non seulement à ceux qui sont bons et doux, mais aussi à ceux qui sont d'un caractère difficile.<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Car c'est une grâce que de supporter des afflictions par motif de conscience envers Dieu, quand on souffre injustement.<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    En effet, quelle gloire y a-t-il à supporter de mauvais traitements pour avoir commis des fautes? Mais si vous supportez la souffrance lorsque vous faites ce qui est bien, c'est une grâce devant Dieu.<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces, <o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Lui qui n'a point commis de péché, Et dans la bouche duquel il ne s'est point trouvé de fraude ; <o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    lui qui, injurié, ne rendait point d'injures, maltraité, ne faisait point de menaces, mais s'en remettait à celui qui juge justement ; <o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Car vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant vous êtes retournés vers le pasteur et le gardien de vos âmes.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 3<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Femmes, soyez de mêmes soumises à vos maris, afin que, si quelques-uns n'obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes, <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    en voyant votre manière de vivre chaste et réservée.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d'or, ou les habits qu'on revêt, <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    mais la parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d'un esprit doux et paisible, qui est d'un grand prix devant Dieu.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises à leurs maris, <o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    comme Sara, qui obéissait à Abraham et l'appelait son seigneur C'est d'elle que vous êtes devenues les filles, en faisant ce qui est bien, sans vous laisser troubler par aucune crainte.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Maris, montrer à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie Qu'il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d'amour fraternel, de compassion, d'humilité.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c'est à cela que vous avez été appelés, afin d'hériter la bénédiction.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Si quelqu'un, en effet, veut aimer la vie Et voir des jours heureux, Qu'il préserve sa langue du mal Et ses lèvres des paroles trompeuses, <o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Qu'il s'éloigne du mal et fasse le bien, Qu'il recherche la paix et la poursuive ; <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

     Et qui vous maltraitera, si vous êtes zélés pour le bien? <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    D'ailleurs, quand vous souffririez pour la justice, vous seriez heureux N'ayez d'eux aucune crainte, et ne soyez pas troublés ;<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous, <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    et ayant une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Car il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu'en faisant le mal.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit, <o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l'arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c'est-à-dire huit, furent sauvées à travers l'eau.<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Cette eau était une figure du baptême, qui n'est pas la purification des souillures du corps, mais l'engagement d'une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus Christ, <o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    qui est à la droite de Dieu, depuis qu'il est allé au ciel, et que les anges, les autorités et les puissances, lui ont été soumis.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 4<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché,<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    C'est assez, en effet, d'avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans la dissolution, les convoitises, l'ivrognerie, les excès du manger et du boire, et les idolâtries criminelles.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez pas avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Car l'Évangile a été aussi annoncé aux morts, afin que, après avoir été jugés comme les hommes quant à la chair, ils vivent selon Dieu quant à l'Esprit.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    La fin de toutes choses est proche Soyez donc sages et sobres, pour vaquer à la prière.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Avant tout, ayez les uns pour les autres une ardente charité, car La charité couvre une multitude de péchés.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Exercez l'hospitalité les uns envers les autres, sans murmures.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu, <o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Si quelqu'un parle, que ce soit comme annonçant les oracles de Dieu; si quelqu'un remplit un ministère, qu'il le remplisse selon la force que Dieu communique, afin qu'en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles Amen!<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d'une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l'allégresse lorsque sa gloire apparaîtra.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Si vous êtes outragés pour le nom de Christ, vous êtes heureux, parce que l'Esprit de gloire, l'Esprit de Dieu, repose sur vous.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Que nul de vous, en effet, ne souffre comme meurtrier, ou voleur, ou malfaiteur, ou comme s'ingérant dans les affaires d'autrui.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Mais si quelqu'un souffre comme chrétien, qu'il n'en ait point honte, et que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu Or, si c'est par nous qu'il commence, quelle sera la fin de ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de Dieu?<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Et si le juste se sauve avec peine, que deviendront l'impie et le pécheur? <o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 5.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Voici les exhortations que j'adresse aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux, témoin des souffrances de Christ, et participant de la gloire qui doit être manifestée: <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement; <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    De mêmes, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable; <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Soyez sobres, veillez Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    A lui soit la puissance aux siècles des siècles! Amen! <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    C'est par Sylvain, qui est à mes yeux un frère fidèle, que je vous écris ce peu de mots, pour vous exhorter et pour vous attester que la grâce de Dieu à laquelle vous êtes attachés est la véritable.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    L'Église des élus qui est à Babylone vous salue, ainsi que Marc, mon fils.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Saluez-vous les uns les autres par un baiser d'affection Que la paix soit avec vous tous qui êtes en Christ!<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Deuxième Epître de Pierre l'Apôtre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x Buts de l’épître.<o:p></o:p>

    Dénonciation des faux prophètes. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x L’auteur. <o:p></o:p>

    Saint Pierre s’identifie lui-même comme étant l’auteur de l’épître. ‘Voici déjà, bien-aimés, la seconde lettre que je vous écris.’<o:p></o:p>

    x A qui est adressée cette épître. <o:p></o:p>

    Si la première lettre est adressée aux chrétiens des provinces d’Asie de Rome : Le Pont, Galatie, Cappadoce, la seconde est adressée aux Eglises de  l’Asie Mineure.<o:p></o:p>

    x Style de l’épître.<o:p></o:p>

    Le style diffère de celui de la première lettre, car le sujet et le but sont nettement différents. <o:p></o:p>

    La première lettre avait été écrite pour réconforter les Eglises, la seconde pour dénoncer les faux prophètes.   <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x Commentaires. <o:p></o:p>

    Pierre pensait que sa mort serait proche quand il a écrit cet épître, soit vers 64 ou 67, au beau milieu de la persécution de Néron. Paul avait pu être martyrisé à Rome un peu avant. Pierre devait périr peu de temps après. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    x Sections de l'épître : <o:p></o:p>

    Introduction. 1:1-2<o:p></o:p>

    Le développement de la Foi, 1: 3-21.                             <o:p></o:p>

    La dénonciation des faux enseignants. 2:1-22                          <o:p></o:p>

    Le dessin de l’avenir. 3:1-18<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Deuxième Epître de Pierre l'Apôtre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 1.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Simon Pierre, serviteur et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont reçu en partage une foi du même prix que la nôtre, par la justice de notre Dieu et du Sauveur Jésus Christ: <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur! <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, <o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, <o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    à la piété l'amour fraternel, à l'amour fraternel la charité.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus Christ.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin, et il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    C'est pourquoi, frères, appliquez-vous d'autant plus à affermir votre vocation et votre élection; car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    C'est ainsi, en effet, que l'entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ vous sera pleinement accordée.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

     Voilà pourquoi je prendrai soin de vous rappeler ces choses, bien que vous les sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité présente.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Et je regarde comme un devoir, aussi longtemps que je suis dans cette tente, de vous tenir en éveil par des avertissements, <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    car je sais que je la quitterai subitement, ainsi que notre Seigneur Jésus Christ me l'a fait connaître<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Mais j'aurai soin qu'après mon départ vous puissiez toujours vous souvenir de ces choses<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Ce n'est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues, que nous vous avons fait connaître la puissance et l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ, mais c'est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Et nous avons entendu cette voix venant du ciel, lorsque nous étions avec lui sur la sainte montagne<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Et nous tenons pour d'autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à paraître et que l'étoile du matin se lève dans vos cœurs; <o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    sachant tout d'abord vous-mêmes qu'aucune prophétie de l'Écriture ne peut être un objet d'interprétation particulière, <o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 2.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d'eux.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Car, si Dieu n'a pas épargné les anges qui ont péché, mais s'il les a précipités dans les abîmes de ténèbres et les réserve pour le jugement; <o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    s'il n'a pas épargné l'ancien monde, mais s'il a sauvé Noé, lui huitième, ce prédicateur de la justice, lorsqu'il fit venir le déluge sur un monde d'impies; <o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    s'il a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, les donnant comme exemple aux impies à venir, <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    et s'il a délivré le juste Lot, profondément attristé de la conduite de ces hommes sans frein dans leur dissolution <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    (car ce juste, qui habitait au milieu d'eux, tourmentait journellement son âme juste à cause de ce qu'il voyait et entendait de leurs oeuvres criminelles); <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour êtres punis au jour du jugement, <o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    ceux surtout qui vont après la chair dans un désir d'impureté et qui méprisent l'autorité Audacieux et arrogants, ils ne craignent pas d'injurier les gloires,<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    tandis que les anges, supérieurs en force et en puissance, ne portent pas contre elles de jugement injurieux devant le Seigneur<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Mais eux, semblables à des brutes qui s'abandonnent à leurs penchants naturels et qui sont nées pour êtres prises et détruites, ils parlent d'une manière injurieuse de ce qu'ils ignorent, et ils périront par leur propre corruption, <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    recevant ainsi le salaire de leur iniquité. Ils trouvent leurs délices à se livrer au plaisir en plein jour; hommes tarés et souillés, ils se délectent dans leurs tromperies, en faisant bonne chère avec vous<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Ils ont les yeux pleins d'adultère et insatiables de péché; ils amorcent les âmes mal affermies; ils ont le cœur exercé à la cupidité; ce sont des enfants de malédiction<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l'iniquité, <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    mais qui fut repris pour sa transgression: une ânesse muette, faisant entendre une voix d'homme, arrêta la démence du prophète.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Ces gens-là sont des fontaines sans eau, des nuées que chasse un tourbillon: l'obscurité des ténèbres leur est réservée.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Avec des discours enflés de vanité, ils amorcent par les convoitises de la chair, par les dissolutions, ceux qui viennent à peine d'échapper aux hommes qui vivent dans l'égarement; <o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui.<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    En effet, si, après s'être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus Christ, ils s'y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Car mieux valait pour eux n'avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l'avoir connue, du saint commandement qui leur avait été donné.<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai: Le chien est retourné à ce qu'il avait vomi, et la truie lavée s'est vautrée dans le bourbier<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 3.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Voici déjà, bien-aimés, la seconde lettre que je vous écris. Dans l'une et dans l'autre je cherche à éveiller par des avertissements votre saine intelligence,<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    afin que vous vous souveniez des choses annoncées d'avance par les saints prophètes, et du commandement du Seigneur et Sauveur, <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    enseigné par vos apôtres, sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    et disant: Où est la promesse de son avènement? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu'une terre tirée de l'eau et formée au moyen de l'eau, <o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau, <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c'est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu'elle renferme sera consumée.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    tandis que vous attendez et hâtez l'avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront! <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    C'est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine.<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Vous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu'entraînés par l'égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté.<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l'éternité! Amen!<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

                <o:p></o:p>

            <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

             <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    La Basilique de saint Pierre à Rome. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    La plus grande Basilique du monde, qui est dédiée à l’apôtre, se dresse sur sa tombe. <o:p></o:p>

    Arrivé sur le territoire de Césarée de Philippe, Jésus questionna ses disciples : "Au dire des gens, dit-il, qui est le Fils de l'Homme?" Ils répondirent : "Pour les uns, c'est Jean-Baptiste ; pour d'autres, Élie; pour d'autres, Jérémie ou l'un des prophètes." - "Et pour vous, leur dit-il, qui suis-je ?" Simon-Pierre prit la parole : "Tu es le Christ, dit-il, le Fils du Dieu vivant !" Alors Jésus prit la parole à son tour et lui dit : "Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église."» (Mt. 16, 13-18) <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ne m'aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux.
    Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis.
    Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu'il lui avait dit pour la troisième fois: M'aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis.
    En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas.
    Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit: Suis-moi. Jean 21:14-25
     <o:p></o:p>

                                                               <o:p></o:p>

    C’est en l’an 326 que fut consacrée pour la première fois la basilique qu’a fait ériger l’empereur Constantin sur la sépulture de l’Apôtre Pierre. L’église, constamment enrichie au fil des siècles, tombait néanmoins en ruine lorsque le pape Jules II entreprit de la faire reconstruire en 1506. Bramante, Raphaël, Sangallo, Michel-Ange et Maderno, les plus grands maîtres de l’architecture, se sont succédés pour accomplir cette oeuvre majestueuse rendant hommage au christianisme. C’est la troisième église construite sur le même site.   La plus grande basilique du monde fut inaugurée le 18 novembre 1626. Le temple, d’une superficie totale de 15 160 m2 (163 011 pi2), mesure 212 mètres (695 pieds) de long, portique compris, et s’étend sur une largeur de 138 mètres (453 pieds). Un ensemble de statues représentant Jésus, saint Jean-Baptiste et tous les Apôtres, sauf saint Pierre, couronne la façade de la basilique dans laquelle sont réunies des oeuvres parmi les plus grandioses de l’Antiquité.<o:p></o:p>

    Indissociable de la basilique pour laquelle elle fut conçue, la place Saint-Pierre forme la cour d’honneur du célèbre sanctuaire. La quadruple colonnade, représentant deux bras déployés étreignant les fidèles, est une des dernières réalisations du maître de l’art baroque, le sculpteur et décorateur Gian Lorenzo Bernin. La place mesure 340 mètres (1115 pieds) de long sur 240 mètres (787 pieds) de large, et 284 colonnes et 88 piliers de 20 mètres (66 pieds) de haut soutiennent la couverture ornée d’une superbe balustrade sur laquelle figurent 140 statues de saints. L’obélisque, qui se dressait autrefois dans l’amphithéâtre de Caligula et de Néron, marque le centre de la place. Les magnifiques fontaines disposées de chaque côté du monument et les immenses statues de saint Pierre et de saint Paul, qui encadrent l’escalier menant à la basilique, confèrent à l’ensemble un aspect grandiose.<o:p></o:p>

    Cinq portes ornent la façade de la basilique. La Porte sainte, située à l’extrême droite du grand portique, n’est ouverte qu’à tous les 25 ans ou lors d’événements spéciaux. Les pèlerins qui franchissent le seuil de cette porte et qui accomplissent certains actes de dévotion se voient pardonner leurs péchés et évitent ainsi un long séjour au purgatoire. La tradition chrétienne des jubilés fut instaurée par le pape Boniface VIII dans le but d’attirer les foules, au tout début du XIVe siècle. L’an 2000 ayant été décrété Année sainte, le souverain pontife a ouvert solennellement cette porte dans la nuit du 24 au 25 décembre 1999 et l’a fermé en janvier 2001.<o:p></o:p>

                                                                                  <o:p></o:p>

    Saint Pierre est une église incomparable. En son temps c’était l’édifice le plus vaste jamais entrepris, avant la construction de la tour Eiffel. <o:p></o:p>

    L’église est énorme. Ses dimensions :<o:p></o:p>

    364 pieds de large.<o:p></o:p>

    730 pieds de long.<o:p></o:p>

    438 pieds de haut. Couvre 5 arpents. Le dôme en brique, le plus grand travail de maçonnerie jamais entrepris,  138 pieds de diamètre est à 452 pieds du niveau du sol. Et 350 pieds du plancher. <o:p></o:p>

    La Basilique incorpore : <o:p></o:p>

    44 autels.<o:p></o:p>

    27 chapelles.<o:p></o:p>

    11 dômes.<o:p></o:p>

    800 chandeliers.<o:p></o:p>

    778 colonnes.<o:p></o:p>

    395 statues.<o:p></o:p>

    290 fenêtres.<o:p></o:p>

    135 mosaïques. Sur le toit de la basilique se trouve 140 statues géantes des saints. <o:p></o:p>

    Les nefs sont ornées d’autels de monuments aux papes et des statues des fondateurs.         <o:p></o:p>

    Le dôme ne peut être vu convenablement que plus en arrière à via della Conciliazione. Carlo Maderno a étendu la forme de Croix grecque en Croix romaine.    <o:p></o:p>

    La place peut contenir plus de 400, 000 personnes. A l’avant se trouve l’obélisque Egyptienne qui a été transporté des ruines du Cirque de Néron.  St. Pierre est une Basilique  (une église importante) et non une cathédrale. (L’église de l’évêque) Pour sa réalisation  plusieurs grands artistes comme Bramante, Raphaël, Sangallo, Peruzzi, ont été rejoints en  1547 par Michel Ange.  La Pietà que Michel Ange avait crée quand il avait vingt ans, se trouve au fond de l’église le Baldaquin, sur l’autel principal est impressionnant. On trouve aussi la fenêtre du Saint Esprit et à côté, la chaire symbolique de saint Pierre. Cinq portes en bronze donnent accès à la Basilique. Une d’elle, la Porte Sainte n’est ouverte que pendant les jubilées.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    L’autel principal, le Confessio, est placé sur la tombe de saint Pierre. Les excavations entreprises par Pie XII en 1940 ont confirmé qu’il y avait de fortes présomptions que tel avait été le cas. A la droite de la nef se trouve une ancienne statue de bronze de Pierre sculptée par A di Cambio. Le pied est usé à force d’avoir été embrassé pendant tant d’années. Près de l’entrée il est indiqué les longueurs des autres grandes églises. <o:p></o:p>

    Dans les grottes se trouvent des tombes dont celles de Jean XXIII, Paul VI, et Jean Paul I.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

                                   <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    La Chaire.                               <o:p></o:p>

    C'est le grand reliquaire en forme de trône conçu par Bernini, pour conserver quelques morceaux de bois qui, d'après la tradition, appartenaient au "siège" de Saint–Pierre. 1657-66
    Marbre, bronze, stuc blanc et or.
    Ce trône de Bernini avait achevé 40 ans de long travail pour la décoration de l’intérieur de l’église. Le trône symbolise le pouvoir du pape. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Pèlerinages. <o:p></o:p>

    Saint Jérôme, vers 365, a décrit des foules de pèlerins aux catacombes et aux églises consacrées aux martyrs. Saint Jean Chrysostome, en 387, parle des chefs d’état des généraux et des consuls qui viennent à Rome pour vénérer les tombes des saints Pierre et Paul. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Reliques.<o:p></o:p>

    La Basilique de San Giovanni in Laterano est la Cathédrale de Rome siège official de l’évêque de Rome - le pape. La façade  de la nouvelle église ressemble à celle de saint Pierre. On retrouve des structures des anciennes églises du temps de Constantin<o:p></o:p>

    Parmi les reliques un tabernacle gothique du 14e siècle et ce que l’on pense être les têtes de saint Pierre et de saint Paul. , <o:p></o:p>

    La Bible fait peu de mention de la vue de Pierre après qu’il ait quitté Jérusalem. Pendant 20 ans il a voyage d’une ville à l’autre en Palestine et en Asie Mineure, prêchait aux communautés. Il a été dit que la femme de Pierre l’accompagnait dans ses missions. Une tradition veut que sa femme nommée Concordia ou Perpétua a également souffert le martyr à Rome et que Pierre l’avait encouragée d’être brave, disant : "Souviens-toi, ma chère de Notre Seigneur. " <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Depuis le 11e siècle les églises d’Orient ont rejeté l’autorité du Pape, et repoussé la thèse de la succession papale. La Réforme protestante devait suivre la même voie. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Saint Pierre en Chaînes. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Cnstruite pour préserver les chaînes qui ont servi pour attacher saint Pierre lors de son arrestation avant d’être emprisonné pendant neuf mois à la prison Mamertine. (les ruines de la prison se trouvent sous l’église San Guiseppe près du Forum.). L’église Saint Pierre en Chaînes appelée à l’origine, la Basilique Eudoxiana, a été construite par l’impératrice Eudoxe au 5e siècle. (432-440) Elle est située au mont Esquilin près du Collisée et le Forum au cœur de Rome. <o:p></o:p>

    Une partie des chaînes se trouvait à Constantinople et l’autre partie était conservée à  Saint Pierre par le pape Léon I, qui avait fait construire une église spécialement dans ce but. Quand les deux parties des  chaînes  ont été réunies, elles se sont miraculeusement fusionnés. La pieuse  Eudoxe, femme de l’empereur Théodore II, trouva les chaînes à Jérusalem.<o:p></o:p>

     La relique est conservée dans une urne en or, près de la célèbre statue de Moise de Michel                                               .                                                  <o:p></o:p>

     L’église a été reconstruite sous Adrien I, vers 780. <o:p></o:p>

       <o:p></o:p>

    Ordres de saint Pierre. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ordre de la Maison de saint Pierre. <o:p></o:p>

    Etabli par Pierre II en 184.  La Société de saint Pierre Apôtre entraîne des prêtres, et autres religieux des pays missionnaires dans des séminaires ou la prière et le sacrifice sont de mise.<o:p></o:p>

    Fraternitas Sacerdotalis Sancti Petri. <o:p></o:p>

    Fraternité saint Pierre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Une société de vie apostolique fondée avec l’approbation du pape Paul II pour la formation et la sanctification des prêtres, dans le cadre de la liturgie traditionnelle du rite romain et son déploiement pastoral au service de l’Eglise. <o:p></o:p>

    Oeuvre Pontificale de Saint-Pierre Apôtre. Vatican. (Rapport de Mgr Bernard Prince, Secrétaire Général)<o:p></o:p>

    Rome.– On ne peut différer une relance de l’Oeuvre Pontificale de Saint-Pierre Apôtre, étant donné la diminution du montant des offrandes enregistrée chaque année. Dans le même temps le nombre des séminaristes est en augmentation : ce qui nécessite la construction de nouveaux séminaires, ou l’agrandissement de ceux qui existent actuellement et qui sont déjà surpeuplés, et l’ouverture de nouveaux séminaires de propédeutique. Mgr Bernard Prince a insisté sur la nécessité de trouver des formes nouvelles de communication pour sensibiliser beaucoup plus les fidèles, y compris les fidèles des jeunes Eglises, sur l’importance de la formation du clergé autochtone.<o:p></o:p>

    Durant l’année 1997, l’Oeuvre de Saint-Pierre Apôtre a accordé des subventions à 940 séminaires, qui se répartissent ainsi par catégories :<o:p></o:p>

    Le nombre des séminaristes qui ont reçu une aide de l’Oeuvre en 1997 est de 83.123. Ils se répartissent ainsi : 54.341 petits séminaristes, 2.463 séminaristes de propédeutique, 26.319 grands séminaristes.<o:p></o:p>

    Dans les deux Collèges de Saint-Pierre Apôtre, et de Saint-Pierre Apôtre, qui dépendent de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, et ont été confiés à l’Oeuvre de Saint-Pierre Apôtre, il y avait, au début de l’année académique 1996/1997 342 prêtres provenant de 49 pays.<o:p></o:p>

    "La mission tout entière de l'Église... a besoin d'apôtres disposés à persévérer jusqu'au bout, fidèles à la mission reçue en suivant la même voie que celle parcourue par le Christ" (Fides, 30 juin 2000.) C'est pourquoi nous pouvons dire: Avec le Christ, soyons source de vie, lui qui est venu pour "donner la vie et la vie en abondance." (Jn 10,10).<o:p></o:p>

    Congrégation de Solesme(Saint Pierre)<o:p></o:p>

    21 monastères dans le monde. 760 moines. <o:p></o:p>

    Ordre disparu. <o:p></o:p>

    O. de St-Pierre de Monténégro<o:p></o:p>

    Créé en 1852.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Apocryphes.                    <o:p></o:p>

                                           <o:p></o:p>

    L’Evangile des douze apôtres.  <o:p></o:p>

    Cet évangile était connu par Origène 3e siècle. Ecrite en grec et connu des Ebionites gnostiques. Depuis le 2e. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Evangile de St Pierre. <o:p></o:p>

    Un long fragment a été découvert à Akhmîn en Haute Egypte enn 1886-87, par une mission archéologique française. Ecrite en grec. Il décrit la Passion la mise ne tombe et ma résurrection. Basé sur les évangiles. Mais avec d’autre dé détails C. Schmidt pense qu’il a trouvé les traces d’un second évangile de Pierre dans les anciens. <o:p></o:p>