• Saint Paul

    Saint Paul . <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ne considérons donc pas le visible, mais l’invisible. Les réalités visibles n’ont qu’un temps, mais les invisibles sont éternels. » (2 Co 4, 18) <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Annoncer l'Évangile est une nécessité qui s'impose à moi.  Malheur à moi si je ne proclame pas l'Évangile. (1 Cor 9,16)<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    L'Apôtre Paul est né à Tarse en Cilicie, au sud-est de la Turquie d'aujourd'hui, vers <o:p></o:p>

    l’an 7. A l’âge de huit ans, il a été circoncis et ses parents l’ont nommé Saul, le nom du premier roi israélien de la tribu de Benjamin. Ses parents lui ont aussi donné le nom de Paul car ils vivaient dans une société romaine. .   <o:p></o:p>

    Il était un homme de petite taille, à la tête chauve, aux jambes arquées, vigoureux, ayant les sourcils joints, avec un nez légèrement bombé. Paul était petit comme son nom suggère. En effet, le nom Paul vient de Paulos  ‘petit’. Un  évêque d’Asie du second siècle a décrit Paul comme étant de petite taille et chauve, ayant des jambes tordues. Son nez était crochu. Il avait le visage ouvert et accueillant. <o:p></o:p>

    « Il paraissait parfois comme un homme et parfois comme un Ange. »<o:p></o:p>

      <o:p></o:p>

    2 Corinthiens 10 : 10.<o:p></o:p>

    2 Co 10<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

     Car, dit-on, ses lettres sont sévères et fortes ; mais, présent en personne, il est faible, et sa parole est méprisable<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Il était de la tribu de Benjamin. Philippiens 3:5 <o:p></o:p>

    Les Benjamites étaient des lutteurs. Paul avait donc du zèle et de l’énergie à en revendre.  <o:p></o:p>

    Certains pensent que Paul était  marié, il fallait l’être pour être membre de la Sanhédrin. Paul a dit lui-même qu’il n’était pas marié. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1 Corinthiens 7: 8<o:p></o:p>

    1Co 7<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu'il leur est bon de rester comme moi. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Il avait une infirmité. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Galates 4 : 13-15<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ga 4<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Vous ne m'avez fait aucun tort. Vous savez que ce fut à cause d'une infirmité de la chair que je vous ai pour la première fois annoncé l'Évangile<o:p></o:p>

    Ga 4<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

     Et mis à l'épreuve par ma chair, vous n'avez témoigné ni mépris ni dégoût; vous m'avez, au contraire, reçu comme un ange de Dieu, comme Jésus Christ<o:p></o:p>

    Ga 4<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

     Où donc est l'expression de votre bonheur? Car je vous atteste que, si cela eût été possible, vous vous seriez arraché les yeux pour me les donner<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2 Corinthiens 12 : 7-10 <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2Co 12<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir<o:p></o:p>

    2Co 12<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, <o:p></o:p>

    2Co 12<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

     et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi<o:p></o:p>

    2Co 12<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Il a acquis la connaissance des cultures grecques et hébraïques et a étudié la théologie à Jérusalem sous le grand rabbin Gamaliel. D'ailleurs, le grec fut la langue maternelle de Paul et il cite l'Ancien Testament d'après la version grecque des Septantes. <o:p></o:p>

    A partir de l'âge de 17 ans, Paul devint l'élève de Gamaliel (dont le portrait figure sur l'image ci-contre), un docteur de la loi du plus haut niveau. Paul déclare avec fierté qu'il fut un de ses élèves. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Actes 22 : 3



    <o:p></o:p>

    Ac22<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

     Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie; mais j'ai été élevé dans cette ville-ci, et instruit aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la loi de nos pères, étant plein de zèle pour Dieu, comme vous l'êtes tous aujourd'hui<o:p></o:p>

    Dans ses épîtres, Paul fait des allusions à des auteurs tels que Euripide, Ménandre, Epiménide, Aratos et Cléanthe. Gamaliel ne s'adressait qu'à des élèves de niveau particulièrement élevé dans l'étude de la Loi mosaïque. <o:p></o:p>

    Les juifs de la diaspora sont généralement plus orthodoxes que les Juifs vivant en terre d’Israël. Les Juifs vivant dans la diaspora étaient menacés par la philosophie, la religion et la corruption qui régnaient dans les temples lors des festivals et lors des fêtes religieuses. En effet, chaque femme devait se prostituer une fois dans sa vie ; et il s’agissait d’une prostitution sacrée et sacerdotale. La Torah de Moïse, d’Israël était une protection contre ce milieu ambiant, raffiné et païen.<o:p></o:p>

    Saul a grandi, dès sa plus petite enfance, dans un climat de culture biblique, grâce à ses parents et au rabbin du quartier.<o:p></o:p>

    Paul parlait parfaitement le latin, le grec et l ’hébreu, comme beaucoup de Juifs dans l’empire. <o:p></o:p>

    Ce Gamaliel, d’après le Talmud, est un élève du plus illustre maître du judaïsme nommé Hillel. Trouvant que l’enseignement de Gamaliel n’est pas assez rigoureux, Saul passe dans le camp des ennemis des pharisiens, c’est à dire celui des sadducéens. Ac 17 : 16.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Paul citoyen grec.
    Le statut de citoyen romain dans l'Empire procurait des droits extrêmement précieux : droit d'être protégé par les soldats impériaux, droits d'être jugé par les plus hautes institutions avec l'aide d'un avocat, (Ac 16:38 ; 22:25), droit à des privilèges en terme d'exemption d'impôts et de libre circulation. La seule déclaration verbale d'être citoyen suffisait pour être pris en considération. Les Tarsiotes, marins expérimentés, avaient réussi à débarrasser l'est de la Mer Méditerranée d'attaques de pirates. Ces hordes attaquaient les précieux bateaux de blé qui revenaient d'Egypte pour ravitailler la ville de Rome. Pompée accorda en récompense la citoyenneté romaine à tous les tarsiotes nés et à naître. C'est ainsi que par son père Paul hérita dès sa naissance de ce statut si précieux au premier siècle. Paul en fut très fier si l'on en croit le contexte de Ac 22 : 3 et 28. Grâce à cette citoyenneté, Paul voyagera dans tout l'Empire romain de façon privilégiée pour évangéliser les Gentils.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Le métier de Paul. <o:p></o:p>

    Paul avait le métier de constructeur de tentes et connaissait bien son commerce. (Ac 18 : 3)  Ainsi, au fur et à mesure de ses voyages missionnaires, Paul négociera ses tentes, ici à Thessalonique, là à Corinthe, au moment des jeux isthmiques de l'an 52, par exemple, pour subvenir à ses propres besoins. Il bénéficia en outre de pouvoir être souvent hébergé chez les chrétiens : Lydie à Philippes, Jason à Thessalonique, Aquilas à Corinthe.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Paul persécuteur. <o:p></o:p>

    Il a aidé dans la persécution des Chrétiens et était présent à la mort d’Etienne.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    II Corinthiens 5 : l6  <o:p></o:p>

    Ce texte semble confirmer que Paul a connu Jésus selon la chair. Or, pour Paul, avoir connu Jésus selon la chair, c’est pour lui sa vie avant sa conversion. Cet épisode-là de sa vie n’est pas une période dont il se glorifie. C’est sa vie de haine, de violence et de persécutions contre ses frères et sœurs en Christ.<o:p></o:p>

    Il passe au service des grands prêtres ; il devient un traître aux pharisiens, à la solde des grands prêtres ; les Saducéens, qui l’envoient en mission en Israël et hors d’Israël avec les pleins pouvoirs, il reconnaîtra plus tard ce qu’il a fait. Ac.22 : 4 et 26 : l0.<o:p></o:p>

    Paul exigeait alors la mort des hommes et des femmes qu’il avait lui-même arrêtés.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Paul raconte ses propres persécutions et sa responsabilité dans la mort d’Etienne. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Galates 1:13-14              <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ga 1<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais à outrance et ravageais l'Église de Dieu, <o:p></o:p>

    Ga 1<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    et comment j'étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d'un zèle excessif pour les traditions de mes pères.<o:p></o:p>


     Acte 22 :3-4<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ac22<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais c'est ici, dans cette ville, que j'ai été élevé et que j'ai reçu aux pieds de Gamaliel une formation strictement conforme à la Loi de nos pères. J'étais un partisan farouche de Dieu, comme vous l'êtes tous aujourd'hui,<o:p></o:p>

    Ac22<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    et, persécutant à mort cette Voie, j'ai fait enchaîner et jeter en prison des hommes et des femmes.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ac 7 : 57-59.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ac7<o:p></o:p>

    57<o:p></o:p>

    Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles. Puis, tous ensemble, ils se jetèrent sur lui,<o:p></o:p>

    Ac7<o:p></o:p>

    58<o:p></o:p>

    l'entraînèrent hors de la ville et se mirent à le lapider. Les témoins avaient posé leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme appelé Saul.<o:p></o:p>

    Ac7<o:p></o:p>

    59<o:p></o:p>

    Tandis qu'ils le lapidaient, Étienne prononça cette invocation : «  Seigneur Jésus, reçois mon esprit. <o:p></o:p>

    Stigmates.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Plusieurs saints ont reçu les stigmates de la passion du Christ : Saint François d'Assise, Sainte Catherine, le Padre Pio, par exemple. Ce sont des gens qui ont été atteints toute leur vie par les plaies de Christ : pieds, mains et ventre percés et parfois sanguinolents. La tradition catholique considèrent que Saint-Paul fut le premier stigmatisé en vertu de ce passage de <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Galates 6:17 <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ga 17<o:p></o:p>

    17 <o:p></o:p>

    Que personne désormais ne me fasse de la peine, car je porte sur mon corps les marques de Jésus.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Il n’était pas un grand orateur. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1 Corinthiens 2 : 1-5<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Paul, appelé à être apôtre de Jésus Christ par la volonté de Dieu, et le frère Sosthène, <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    à l'Eglise de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus Christ, appelés à être saints, et à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus Christ, leur Seigneur et le nôtre: <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ! <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    Je rends à mon Dieu de continuelles actions de grâces à votre sujet, pour la grâce de Dieu qui vous a été accordée en Jésus Christ<o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Car en lui vous avez été comblés de toutes les richesses qui concernent la parole et la connaissance.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    La conversion de Paul.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Un jour de l'année 36 ou 37, sur la route qui va de Jérusalem à Damas, muni de lettres d'arrestations contre les premiers chrétiens, il rencontre le Christ. Cet épisode du retournement de Saul est raconté (Ac 9 : 1-25) comme un "coup de foudre" : désormais Saul est le disciple dévoué, non le persécuteur ; désormais il ne se fera plus appeler de son de "Saul" (d'origine juive) mais de son nom romain de "Paul". Et comme les douze compagnons de Jésus qui l'ont suivi pendant trois ans, il va se donner le titre d'apôtre.
    Dans l'observation légale j'étais un Pharisien, et si zélé que j'ai persécuté l'église... Mais ces choses que j’avais considéré comme gains, je les ai maintenant réévalué comme perte dans la lumière du Christ." Phil 3 : 5-7 <o:p></o:p>

    Paul reçoit le baptême à Damas. Il a été converti quand le Seigneur lui apparut.    <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ac 26 : 14-18.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ac26<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

     Nous tombons tous à terre et j'entends une voix me dire en langue hébraïque : Saoul, Saoul, pourquoi me persécuter ? Il t'est dur de te rebiffer contre l'aiguillon ! <o:p></o:p>

    Ac26<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Je réponds : Qui es-tu, Seigneur ?  Le Seigneur reprend : Je suis Jésus, c'est moi que tu persécutes. <o:p></o:p>

    Ac26<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Mais relève-toi, debout sur tes pieds ! Voici pourquoi en effet je te suis apparu : je t'ai destiné à être serviteur et témoin de la vision où tu viens de me voir, ainsi que des visions où je t'apparaîtrai encore.<o:p></o:p>

    Ac26<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Je te délivre déjà du peuple et des nations païennes vers qui je t'envoie<o:p></o:p>

    Ac26<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    « Pour leur ouvrir les yeux, les détourner des ténèbres vers la lumière, de l'empire de Satan vers Dieu, afin qu'ils reçoivent le pardon des péchés et une part d'héritage avec les sanctifiés, par la foi en moi. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Paul est à son tour persécuté.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2 Corinthiens 11:22-31.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    22 <o:p></o:p>

    Sont-ils Hébreux? Moi aussi. Sont-ils Israélites? Moi aussi. Sont-ils de la postérité d'Abraham? Moi aussi. <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    23 <o:p></o:p>

    Sont-ils ministres de Christ? -Je parle en homme qui extravague. -Je le suis plus encore: par les travaux, bien plus; par les coups, bien plus; par les emprisonnements, bien plus. Souvent en danger de mort, <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    24 <o:p></o:p>

    cinq fois j'ai reçu des Juifs quarante coups moins un, <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    25 <o:p></o:p>

    trois fois j'ai été battu de verges, une fois j'ai été lapidé, trois fois j'ai fait naufrage, j'ai passé un jour et une nuit dans l'abîme. <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    26 <o:p></o:p>

    Fréquemment en voyage, j'ai été en péril sur les fleuves, en péril de la part des brigands, en péril de la part de ceux de ma nation, en péril de la part des païens, en péril dans les villes, en péril dans les déserts, en péril sur la mer, en péril parmi les faux frères. <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    27 <o:p></o:p>

    J'ai été dans le travail et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité. <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    28 <o:p></o:p>

    Et, sans parler d'autres choses, je suis assiégé chaque jour par les soucis que me donnent toutes les Églises. <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    29 <o:p></o:p>

    Qui est faible, que je ne sois faible? Qui vient à tomber, que je ne brûle? <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    30 <o:p></o:p>

    S'il faut se glorifier, c'est de ma faiblesse que je me glorifierai! <o:p></o:p>

    2Co11<o:p></o:p>

    31 <o:p></o:p>

    Dieu, qui est le Père du Seigneur Jésus, et qui est béni éternellement, sait que je ne mens point!... <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Lettres de Paul. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Dans ses lettres, Paul a analysé les motifs des hommes, les paramètres spirituels de la miséricorde, de la  Foi, la grâce, l’humilité et l’amour. Il a tracé les voies pour les croyants.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2 Pierre 3 : 15-17<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2P<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée.<o:p></o:p>

    2P<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine. <o:p></o:p>

    2P<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Vous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu'entraînés par l'égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Témoignage de sa vie.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2 Timothée 4 : 5-8<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2Tm  4<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’œuvre d'un évangéliste, remplis bien ton ministère. <o:p></o:p>

    2Tm  4<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. <o:p></o:p>

    2Tm  4<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi<o:p></o:p>

    2Tm  4<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me le donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    On peut découvrir les actions de Paul grâce à quelques livres de la Bible, dans le Nouveau Testament, le Livre des Actes des Apôtres, les Lettres de St Paul aux Thessaloniciens, aux Corinthiens, aux Romains, aux Colossiens, aux Philippiens, à Philémon, à Timothée, à Tite. C'est Paul qui assurera la séparation définitive entre le judaïsme et le christianisme. Il est parfois considéré comme le fondateur de l'Eglise Paul est très souvent associé à Pierre (les deux saints sont d'ailleurs fêté aujourd'hui), mais il deviendra surtout populaire grâce à la Réforme dont il était en quelque sorte le précurseur. Certaines de ses idées l'opposent à Pierre et cela explique le fait que dans des pays très catholiques, comme au Portugal par exemple, le 29 juin est la fête de Pierre et non de Paul.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Il a prêché l'évangile aux gentils. Il a voyagé à travers la Méditerranée et quelques-uns affirment qu'il est allé aussi loin que l'Espagne. Il a été arrêté devant les autorités romaines. Parce qu'il était un citoyen romain il a référé son cas à Rome où il a été décapité. Les lettres de Paul révèlent une position incomparable du Christ. <o:p></o:p>

    Qu’au Seigneur qui a choisi Pierre pour être le chef des apôtres et Paul pour être l'apôtre des nations, soient gloire et soient louange à jamais. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Fêtes de saint Paul.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    25 janvier. La conversion de Paul. <o:p></o:p>

    29 Juin. Martyr de saint Pierre et de saint Paul. <o:p></o:p>

    C’est la date st l’anniversaire du jour, où en l’an 258, sous la persécution de Valérien, les restes des deux apôtres ont été enlevés temporairement afin qu’ils ne tombent pas aux mains des persécuteurs. <o:p></o:p>

    “Les deux apôtres partagent leur fête le même jour, car les deux étaient un, même s’ils ont souffert en différant jours, ils étaient comme un. » St. Augustin. Sermon 295.                                                                                       <o:p></o:p>

     <v:shapetype id="_x0000_t75" stroked="f" filled="f" path="m@4@5l@4@11@9@11@9@5xe" o:preferrelative="t" o:spt="75" coordsize="21600,21600"> <v:stroke joinstyle="miter"></v:stroke><v:formulas><v:f eqn="if lineDrawn pixelLineWidth 0"></v:f><v:f eqn="sum @0 1 0"></v:f><v:f eqn="sum 0 0 @1"></v:f><v:f eqn="prod @2 1 2"></v:f><v:f eqn="prod @3 21600 pixelWidth"></v:f><v:f eqn="prod @3 21600 pixelHeight"></v:f><v:f eqn="sum @0 0 1"></v:f><v:f eqn="prod @6 1 2"></v:f><v:f eqn="prod @7 21600 pixelWidth"></v:f><v:f eqn="sum @8 21600 0"></v:f><v:f eqn="prod @7 21600 pixelHeight"></v:f><v:f eqn="sum @10 21600 0"></v:f></v:formulas><v:path o:connecttype="rect" gradientshapeok="t" o:extrusionok="f"></v:path><o:lock aspectratio="t" v:ext="edit"></o:lock></v:shapetype><v:shape id="_x0000_i1025" style="width: 13.5pt; height: 13.5pt;" type="#_x0000_t75"><v:imagedata src="file:///C:UsersSFELIX~1AppDataLocalTempmsohtml1�1clip_image001.png"></v:imagedata></v:shape>  18 Novembre Fête de la dédicace de la Basilique saint Pierre et saint Paul.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Les Voyages de saint Paul.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Les voyages de l'apôtre Paul nous sont connus grâce aux récits qu'en a fait Luc, l'auteur du livre des Actes des Apôtres. D'autres passages dans les épîtres nous confirment certains épisodes<o:p></o:p>

    A partir des années 45, Paul entreprendra donc de grands voyages missionnaires, c'est à dire des périples qui ont pour but de faire connaître qui est Jésus et le contenu de son Message. Il commence par Chypre et les régions Sud de la Turquie actuelle Pamphilie.
    En 49,  il va à Jérusalem pour rencontrer Pierre, Jacques et d'autres apôtres de Jésus. Il y est décidé que les personnes d'origine non-juive n'auront pas à passer par le judaïsme pour devenir chrétien ; autrement dit un païen devient chrétien par le rite du baptême sans devoir passer par le rite de circoncision. Ac 15, 1-35
    Cela permet de comprendre pourquoi, dans l'Eglise des premiers siècles, on distinguait les "judéo-chrétiens" et les "pagano-chrétiens" : Les premiers avaient été Juifs avant de devenir Chrétiens, les seconds avait été "païens" avant de devenir Chrétiens.
    Paul reprend ses voyages, avec des séjours de quelques mois ou quelques années dans les villes des pays qui entourent l'est de la Macédoine : Ephèse, Thessalonique, Athènes, Corinthe... Dans chacune de ces villes, il proclame l'Évangile et organise les premières communautés de chrétiens. Puis il part ailleurs.
    Pour garder des liens avec les villes où il est passé, Paul écrit des lettres pour soutenir les croyants et les aider à vivre en Chrétiens ; ce sont ces lettres (appelées aussi épîtres) que l'on trouve dans le Nouveau Testament et dont des extraits sont souvent lus dans les églises chrétiens, pendant les offices. <o:p></o:p>

    Paul, comme beaucoup d'autres apôtres, va être souvent arrêté, mis en prison. En tant que citoyen romain, il a droit à être jugé devant l'empereur ; il demande donc d'être transféré à Rome. Il y séjourne de 61 à 63, en résidence surveillée et il écrit plusieurs grandes lettres. Libéré, il repart vers la Grèce mais, arrêté à nouveau, il est ramené à Rome ; en 64 pendant les persécutions de l'empereur Néron, Paul sera exécuté, la tête tranchée sur la route d'Ostie, à la sortie de Rome. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chronologie des voyages de saint Paul.<o:p></o:p>

      <o:p></o:p>

    Damas. Vision de saint Paul. <o:p></o:p>

    37-40 <o:p></o:p>

    Premier voyage <o:p></o:p>

    45-47 <o:p></o:p>

    Deuxième voyage<o:p></o:p>

    51-53 <o:p></o:p>

    Troisième voyage<o:p></o:p>

    54-58 <o:p></o:p>

    Emprisonnement en  Judée.<o:p></o:p>

    58-60 <o:p></o:p>

    Voyage à Rome.<o:p></o:p>

    60-61 <o:p></o:p>

    Emprisonnement à  Rome.<o:p></o:p>

    61-63 <o:p></o:p>

    Voyages en sortant de prison. <o:p></o:p>

    63-67 <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Attributs<o:p></o:p>

    L’attribut le plus constant de Paul est l'épée qu'il tient pointe en terre. <o:p></o:p>

    Autres attributs : Livre, trois fontaines ou trois sources. <o:p></o:p>

    Il est le patron des missionnaires, des vanniers et des cordiers (suite à son échappée de Damas). Il est aussi le second patron de Rome après saint Pierre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Eglises de Saint Paul à Rome.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    L'Abbaye aux trois fontaines de Rome, se situe là; où, selon la tradition, Saint Paul a subi le martyr de la décapitation; d’après la légende trois fontaines avaient jailli sur le lieu où la tête avait rebondi trois fois. Bientôt trois églises avaient été édifiées, mais le lieu, Acque Salvie, avait été ensuite abandonné parce qu'il était marécageux et malsain.
    Le terrain avait été ensuite assaini par les trappistes qui en étaient devenus propriétaires en 1868. Les basiliques avaient été englobées dans un environnement boisé d'eucalyptus.
    La plus grande des trois églises est celle des Saints Vincenzo et Anastasio.   La deuxième est Sainte Marie Scala Coeli.   La troisième est Saint Paul aux trois fontaines édifiée au Ve siècle sur le lieu du martyre. A l’intérieure, trois édicules avec les trois fontaines de la légende et trois têtes du Saint rappellent les trois rebondissements au moment de la décapitation. Au sol, un très beau mosaïque polychrome romain originaire de Hostie avec les personnages des quatre saisons.<o:p></o:p>

    Saint Paul hors les murs ou Basilica Ostiense. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Basilique St Pierre hors les murs. La Basilique de Saint-Paul-hors-les-Murs est, après Saint-Pierre, la plus grande Eglise de Rome. Erigée dans la première moitié du IVème siècle par la volonté de l'Empereur Constantin sur le lieu que la tradition montre comme la Tombe de l'Apôtre Paul, elle fut reconstruite, plus solennelle et majestueuse, au cours du même siècle. Elle est depuis toujours et sans interruption le but des fidèles et pèlerins venus de toutes les parties du monde Constantin avait transformé la cella memoriae de l’Apôtre des Gens en Basilique. Au milieu du Portique à quatre arcades, trône la statue de Saint Paul. A ses épaules le Pronao de la façade avec dix colonnes d'un seul bloc de Baveno, haute de dix mètres. La partie supérieure, encadre, dans des mosaïques dorés, réfléchissants l’éblouissante lumière du soleil, la figure du Christ bénissant, entre Saint Pierre et Saint Paul. Sur la colline l'Agnus Dei, d'où jaillissent quatre fleuves. <o:p></o:p>

    Le "Pressoir Mystique"

    <o:p></o:p>

    Basilique de Vezelay. <o:p></o:p>

    Un chapiteau de la basilique romane de Vézelay (XIIe) nous montre Paul se baissant pour ramasser la farine moule à partir du grain versé dans le moulin par les Prophètes de l'Ancien Testament.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le trajet de tous les Voyages de Paul. <o:p></o:p>

    Le premier Voyage.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Premier voyage missionnaire de Paul vers l'an 46-48.<o:p></o:p>

    <v:line id="_x0000_s1026" style="Z-INDEX: 1; POSITION: absolute; flip: x" to="-136.9pt,104pt" from="-190.9pt,14pt"><v:stroke endarrow="block"></v:stroke></v:line>Actes 13 : 2 – 14 : 28.<o:p></o:p>

    L’'Eglise d'Antioche envoie de Seleucie, Paul et Barnabas en mission à l'étranger. Pour la première mission, Paul va à Paphos en Chypre et dans la province de Galate. Il prêche à Iconium, Lystrée, Antioche et d’autres cites de la région. Paul est lapidé à Lystrée. Ils commencent leur oeuvre d’évangélisations accompagnés par Jean-Marc, l’évangéliste Marc.
    Leur mission durera presque 2 années. Ils auront parcouru environ 2400 km.
    <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2. Deuxième voyage missionnaire de Paul vers l'an 50-52.<o:p></o:p>

    Actes 15 : 40 – 18 : 22.<o:p></o:p>

    Paul va visiter de nouveau les Eglises d'Asie Mineure qu'il a fondées au cours de son premier voyage Il est accompagné de Silas.
    Ce voyage a une durée de 3 années et sur une distance d’environ 5500 km. <o:p></o:p>

    Départ d’Antioche de Paul accompagné de Silas. Timothée les rejoindra à Lystrée. (Ac 16:3) <o:p></o:p>

    A Troas, Paul reçoit la vision d'aller évangéliser le continent européen vers Philippes. (Ac 16:9) <o:p></o:p>

    A Philippes, Lydie se convertit. Paul et Silas sont mis en prison et délivrés miraculeusement par un tremblement de terre. (Ac 16:24) Paul et Silas ne quittent pas la prison, mais prêchent aux geôliers qui se convertissent et sont baptisés <o:p></o:p>

    A Thessalonique, ils sont persécutés. La foule attaque Jason. (Ac 17:5) <o:p></o:p>

    A Athènes, le Parthéna, Temple d'Athéna (Ac 17:16). Paul prêche à la colline de Mars. A Corinthe,  Sosthène est battu. Paul est encouragé à persévérer par une vision et il y fonde une église florissante. (Ac 18:17) <o:p></o:p>

    A Ephèse, Paul entre dans la synagogue. (Ac 18:19) Retour à Jérusalem puis Antioche. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    3. Troisième voyage missionnaire de Paul vers 54-58.<o:p></o:p>

    Actes 18 : 23 à 21 : 17.<o:p></o:p>

    Paul continue ses visites aux Eglises d'Asie Mineure qu'il a fondées au cours de ses premiers voyages missionnaires. A Corinthe, Paul restera environ 3 mois.

    C’est la plus longue période de mission de Paul, quatre années. Il a aussi parcouru une plus grande distance. Départ de Antioche, en Syrie vers la Galicie. (Ac 18:22) <o:p></o:p>

    A Ephèse, les convertis brûlent tous leurs livres de sorcellerie. (Ac 19:35) <o:p></o:p>

    A Corinthe, un complot est organisé contre Paul (Ac 20:3) <o:p></o:p>

    A Troas, le disciple Eutychus tombe d'une fenêtre. Paul le ressuscite (Ac 20:9) <o:p></o:p>

    A Millet, Paul fait ses adieux aux anciens d'Ephèse. (Ac 20:18) <o:p></o:p>

    A Tyr, Paul fait ses adieux. (Ac 21:6) <o:p></o:p>

    A Césarée, Agabus se lie les pieds et les mains avec la ceinture de Paul. (Ac 21:10) <o:p></o:p>

    Quatre lettres de Paul sont écrites durant cette période.  Deux aux Corinthiens, un aux  Romans, et celui des Galates. Le travail principal de Paul était de trouver de l’argent pour les pauvres de Jérusalem. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    4. Quatrième voyage de Paul : à Rome, vers l'an 59-60.<o:p></o:p>

     Paul est mis faussement en accusation par le les responsables religieux d'Israël, pour "désordre public" et "hérésie". Il est emprisonné à Césarée pendant 2 ans.<o:p></o:p>

    Paul est juif mais aussi citoyen romain par son père. Il réclame donc son droit d'être jugé par l'Empereur lui-même. Il sera accompagné sous escorte romaine vers la capitale de l'Empire Romain où il sera prisonnier deux années en attendant son jugement.<o:p></o:p>

    Il en profitera pour continuer ses enseignements. Il y a rédigé un certain nombre d'épîtres qui nous sont parvenues. Actes 23 : 31 à 28 : 16.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Sa mort et son martyr probable par décapitation ne sont pas mentionnés par Luc. Son martyr mort a eu lieu vers l'an 68.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Date.<o:p></o:p>

    Evènements. <o:p></o:p>

    58<o:p></o:p>

    Paul est arête à Jérusalem et va à Césarée. On l’emmène à Félix le procurateur romain de Judée.  <o:p></o:p>

    59 <o:p></o:p>

    Paul est en  Césarée. A Césarée, Paul témoigne devant les chefs romains Félix et Drusille. (Ac 24:24) <o:p></o:p>

    L’empereur Néron  fait assassiner Agrippa. <o:p></o:p>

    60 <o:p></o:p>

    Félix est rappelé comme procurateur de Judée. Il est remplacé par Festus. En août, Paul est envoyé à Rome par Festus. Départ de Jérusalem : Paul debout sur les marches, parle à la foule. (Ac 21:40) <o:p></o:p>

    A Sidon, les amis de Paul lui souhaitent la bienvenue. (Ac 27:3) <o:p></o:p>

    A Myra, Paul et ses compagnons changent de bateau à destination de l'Italie. (Ac 20:9) <o:p></o:p>

    Paul fait naufrage à Malte. Paul guérit le père de Publius (Ac 28:7). <o:p></o:p>

    61<o:p></o:p>

    Paul arrive à Rome. <o:p></o:p>

    63<o:p></o:p>

    Paul acquitté, va en  Macédoine en Asie Mineure.   <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    64- 68<o:p></o:p>

    En 64, Paul va en Espagne. (Romains 15:28) L’incendie de Rome a lieu. Persécution des chrétiens. <o:p></o:p>

    Gessius Florus fait procurateur de Judée.<o:p></o:p>

    Paul écrit 1Timothé de Macédoine.Titus d’Ephèse va à Nicopolis. <o:p></o:p>

    Paul est emprisonné à Rome. Il écrit <o:p></o:p>

    2 Timothée. Paul est exécute en mai ou juin. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les livres de saint Paul. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Date des écrits de saint Paul.      <o:p></o:p>

              <o:p></o:p>

    Thessaloniciens 1 <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Thessaloniciens 2<o:p></o:p>

    52 <o:p></o:p>

    Ce sont probablement les plus anciens textes chrétiens. <o:p></o:p>

    Corinthiens 1<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Corinthiens 2<o:p></o:p>

    57  <o:p></o:p>

    Ce sont probablement la seconde et la quatrième lettres d'une série de quatre ‘deux sont aujourd'hui perdues (1 Co 5 : 9)’, envoyées d'Éphèse à la communauté de Corinthe.<o:p></o:p>

    Galates.<o:p></o:p>

    56-58  <o:p></o:p>

    Entre 56 et 58, les Galates sont en péril de " passer à un autre évangile " (Ga 1.6) ; leurs nouveaux maîtres " veulent renverser l'évangile du Christ " (Ga 1.7). Il n'y a plus ni esclave, ni homme libre, il n'y a plus ni juif ni Grec; il n'y a plus l'homme et la femme; car tous vous n'êtes qu'un en Jésus-Christ. " (Ga 3.28)<o:p></o:p>

    Romains.<o:p></o:p>

    57-58  <o:p></o:p>

    L'Épître aux Romains aurait selon toute probabilité, été écrite à Corinthe ou à Philippes. Le contenu de cette épître est très important. Elle était adressée à une communauté à laquelle Paul n'avait jamais rendu visite même s'il connaissait certains de ses membres. (Rm 16.3-15)<o:p></o:p>

    Philippiens.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    62  <o:p></o:p>

    Paul était à Rome, en liberté surveillée, l'issue de son procès devant le tribunal impérial. De nombreux spécialistes estiment, cependant, que l'Épître aux Philippiens fut rédigée à Éphèse en 56-57<o:p></o:p>

    Ephésiens. Colossiens Philémon.<o:p></o:p>

    62  <o:p></o:p>

    Ces Epîtres sont dites " de la captivité ". De 61 à 63, Paul fut assigné à résidence à Rome (custodia militaris). L’épître à Philémon est le livre le plus bref du Nouveau Testament <o:p></o:p>

    Hébreux.<o:p></o:p>

    64-65  <o:p></o:p>

    L’épître aux Hébreux n’est pas considéré comme étant de saint Paul par plusieurs auteurs. Paul parle de la terre promise.   <o:p></o:p>

    Tite. <o:p></o:p>

    Timothée 1. Timothée 2.<o:p></o:p>

    64-67  <o:p></o:p>

    Les épîtres à Timothée et à Tite traitent des devoirs des ministres du culte. Elles figurent aussi dans le " Canon de Muratori ".<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    L’épître aux Romains. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Cette épître est peut être la plus importante, a tenu une place importante dans l’histoire de l’Eglise. Elle a été commentée par Origène, Thomas d’Aquin et bien d’autres parce que c’est un écrit doctrinal sous forme de lettre. Paul se trouve à Corinthe quand il dicte cette lettre à Tertius. Il vient de passer trois mois à Corinthe après son troisième voyage.<o:p></o:p>

    Tout comme dans l’épître aux Galates, on retrouve les thèmes pauliniens : Détresse  des païens et des juifs et justification. Juifs et païens ont le même Seigneur.  le salut de l’humanité par Jésus Christ, la puissance de la Grâce, la Foi, la Vie dans l’amour, le rôle de la Loi. « Celui qui est juste  par la Foi vivra. » « Dieu jugera par Jésus Christ le comportement caché des hommes. » <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 1.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Paul, serviteur de Jésus Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu, -<o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    qui avait été promis auparavant de la part de Dieu par ses prophètes dans les saintes Écritures, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    et qui concerne son Fils (né de la postérité de David, selon la chair, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    et déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sainteté, par sa résurrection d'entre les morts), Jésus Christ notre Seigneur, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour amener en son nom à l'obéissance de la foi tous les païens, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    parmi lesquels vous êtes aussi, vous qui avez été appelés par Jésus Christ- <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    à tous ceux qui, à Rome, sont bien-aimés de Dieu, appelés à être saints: que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ! <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Je rends d'abord grâces à mon Dieu par Jésus Christ, au sujet de vous tous, de ce que votre foi est renommée dans le monde entier. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Dieu, que je sers en mon esprit dans l'Évangile de son Fils, m'est témoin que je fais sans cesse mention de vous, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    demandant continuellement dans mes prières d'avoir enfin, par sa volonté, le bonheur d'aller vers vous. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Car je désire vous voir, pour vous communiquer quelque don spirituel, afin que vous soyez affermis, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    ou plutôt, afin que nous soyons encouragés ensemble au milieu de vous par la foi qui nous est commune, à vous et à moi. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Je ne veux pas vous laisser ignorer, frères, que j'ai souvent formé le projet d'aller vous voir, afin de recueillir quelque fruit parmi vous, comme parmi les autres nations; mais j'en ai été empêché jusqu'ici. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Je me dois aux Grecs et aux barbares, aux savants et aux ignorants. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Ainsi j'ai un vif désir de vous annoncer aussi l'Évangile, à vous qui êtes à Rome. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Car je n'ai point honte de l'Évangile: c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous ; <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ; <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen! <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature; <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d'intelligence, <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde. <o:p></o:p>

    Rm1<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 2.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    O homme, qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Nous savons, en effet, que le jugement de Dieu contre ceux qui commettent de telles choses est selon la vérité. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Et penses-tu, ô homme, qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les fais, que tu échapperas au jugement de Dieu? <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance? <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Mais, par ton endurcissement et par ton coeur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    qui rendra à chacun selon ses oeuvres; <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité; <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Tribulation et angoisse sur toute âme d'homme qui fait le mal, sur le Juif premièrement, puis sur le Grec! <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Gloire, honneur et paix pour quiconque fait le bien, pour le Juif premièrement, puis pour le Grec! <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Car devant Dieu il n'y a point d'acception de personnes. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Quand les païens, qui n'ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n'ont point la loi, une loi pour eux-mêmes; <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    ils montrent que l'oeuvre de la loi est écrite dans leurs coeurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s'accusant ou se défendant tour à tour. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    C'est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus Christ les actions secrètes des hommes. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu, <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi; <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    toi qui te flattes d'être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    le docteur des insensés, le maître des ignorants, parce que tu as dans la loi la règle de la science et de la vérité; <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes! <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Toi qui dis de ne pas commettre d'adultère, tu commets l'adultère! Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges! <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi! <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Car le nom de Dieu est à cause de vous blasphémé parmi les païens, comme cela est écrit. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Si donc l'incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera-t-elle pas tenue pour circoncision? <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    L'incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera-t-il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision? <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. <o:p></o:p>

    Rm 2<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du cœur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 3.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Quel est donc l'avantage des Juifs, ou quelle est l'utilité de la circoncision? <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Il est grand de toute manière, et tout d'abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Eh quoi! si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu? <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Loin de là! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu'il est écrit : Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu'on te juge. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Mais si notre injustice établit la justice de Dieu, que dirons-nous? Dieu est-il injuste quand il déchaîne sa colère? (Je parle à la manière des hommes.) <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Loin de là! Autrement, comment Dieu jugerait-il le monde? <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Et si, par mon mensonge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur? <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Et pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu'il en arrive du bien, comme quelques-uns, qui nous calomnient, prétendent que nous le disons? La condamnation de ces gens est juste. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Quoi donc! Sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l'empire du péché, <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    selon qu'il est écrit: Il n'y a point de juste, Pas même un seul; <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis; <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul; <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Leur gosier est un sépulcre ouvert; Ils se servent de leurs langues pour tromper; Ils ont sous leurs lèvres un venin d'aspic; <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Leur bouche est pleine de malédiction et d'amertume; <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Ils ont les pieds légers pour répandre le sang; <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    La destruction et le malheur sont sur leur route; <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Ils ne connaissent pas le chemin de la paix; <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    La crainte de Dieu n'est pas devant leurs yeux. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    justice de Dieu par la foi en Jésus Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a point de distinction. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus Christ. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? Par la loi des oeuvres? Non, mais par la loi de la foi. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Car nous pensons que l'homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Ou bien Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs? Ne l'est-il pas aussi des païens? Oui, il l'est aussi des païens, <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    puisqu'il y a un seul Dieu, qui justifiera par la foi les circoncis, et par la foi les incirconcis. <o:p></o:p>

    Rm 3<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Anéantissons-nous donc la loi par la foi? Loin de là! Au contraire, nous confirmons la loi. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 4.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Que dirons-nous donc qu'Abraham, notre père, a obtenu selon la chair? <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Si Abraham a été justifié par les oeuvres, il a sujet de se glorifier, mais non devant Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Car que dit l'Écriture? Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Or, à celui qui fait une oeuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due ; <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Et à celui qui ne fait point d’œuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    De même David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les oeuvres: <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts! <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Heureux l'homme à qui le Seigneur n'impute pas son péché! <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Ce bonheur n'est-il que pour les circoncis, ou est-il également pour les incirconcis? Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Comment donc lui fut-elle imputée? Était-ce après, ou avant sa circoncision? Il n'était pas encore circoncis, il était incirconcis. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la justice qu'il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d'être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur fût aussi imputée, <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham quand il était incirconcis. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    En effet, ce n'est pas par la loi que l'héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c'est par la justice de la foi. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Car, si les héritiers le sont par la loi, la foi est vaine, et la promesse est anéantie, <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    parce que la loi produit la colère, et que là où il n'y a point de loi il n'y a point non plus de transgression. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    C'est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est sous la loi, mais aussi à celle qui a la foi d'Abraham, notre père à tous, selon qu'il est écrit: <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Je t'ai établi père d'un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu'il devint père d'un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: Telle sera ta postérité. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    et ayant la pleine conviction que ce qu'il promet il peut aussi l'accomplir. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    C'est pourquoi cela lui fut imputé à justice. <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Mais ce n'est pas à cause de lui seul qu'il est écrit que cela lui fut imputé; <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    c'est encore à cause de nous, à qui cela sera imputé, à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur, <o:p></o:p>

    Rm 4<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 5.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    à qui nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et nous nous glorifions dans l'espérance de la gloire de Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance, <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint Esprit qui nous a été donné. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    A peine mourrait-on pour un juste; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,... <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    car jusqu'à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n'est pas imputé, quand il n'y a point de loi. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Mais il n'en est pas du don gratuit comme de l'offense; car, si par l'offense d'un seul il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d'un seul homme, Jésus Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Et il n'en est pas du don comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché; car c'est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Si par l'offense d'un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus Christ lui seul. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes. <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Or, la loi est intervenue pour que l'offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, <o:p></o:p>

    Rm 5<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus Christ notre Seigneur. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 6.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés? <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    car celui qui est mort est libre du péché. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là! <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice? <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour arriver à l'iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Quels fruits portiez-vous alors? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. <o:p></o:p>

    Rm 6<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 7.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Ignorez-vous, frères, -car je parle à des gens qui connaissent la loi, -que la loi exerce son pouvoir sur l'homme aussi longtemps qu'il vit? <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Si donc, du vivant de son mari, elle devient la femme d'un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si le mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu'elle n'est point adultère en devenant la femme d'un autre. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Car le péché saisissant l'occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Ce qui est bon a-t-il donc été pour moi une cause de mort? Loin de là! Mais c'est le péché, afin qu'il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle; mais moi, je suis charnel, vendu au péché. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Et maintenant ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Ce qui est bon, je le sais, n'habite pas en moi, c'est-à-dire dans ma chair: j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, c'est le péché qui habite en moi. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur ; <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort? ... <o:p></o:p>

    Rm 7<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur!... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 8.                                                                                                         <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Car-chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix; <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l'esprit est vie à cause de la justice. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Car la création a été soumise à la vanité, -non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise, - <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Car c'est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance: ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore? <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Que dirons-nous donc à l'égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Qui accusera les élus de Dieu? C'est Dieu qui justifie! <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, <o:p></o:p>

    Rm 8<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 9.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Je dis la vérité en Christ, je ne mens point, ma conscience m'en rend témoignage par le Saint Esprit: <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    J'éprouve une grande tristesse, et j'ai dans le coeur un chagrin continuel. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Car je voudrais moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères, mes parents selon la chair, <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte, <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    et les promesses, et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen! <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Ce n'est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël, <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    et, pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants ; Mais il est dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité, <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    c'est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Voici, en effet, la parole de la promesse: Je reviendrai à cette même époque, et Sara aura un fils. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Et, de plus, il en fut ainsi de Rébecca, qui conçut du seul Isaac notre père; <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    car, quoique les enfants ne fussent pas encore nés et ils n'eussent fait ni bien ni mal, -afin que le dessein d'élection de Dieu subsistât, sans dépendre des oeuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle, - <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    il fut dit à Rébecca: L'aîné sera assujetti au plus jeune; selon qu'il est écrit: <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    J'ai aimé Jacob Et j'ai haï Ésaü. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Que dirons-nous donc? Y a-t-il en Dieu de l'injustice? Loin de là! <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Car il dit à Moïse: Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j'aurai compassion de qui j'ai compassion. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Car l'Écriture dit à Pharaon: Je t'ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Tu me diras: Pourquoi blâme-t-il encore? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté? <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu? Le vase d'argile dira-t-il à celui qui l'a formé: Pourquoi m'as-tu fait ainsi? <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Le potier n'est-il pas maître de l'argile, pour faire avec la même masse un vase d'honneur et un vase d'un usage vil? <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition, <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    et s'il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu'il a d'avance préparés pour la gloire? <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Ainsi nous a-t-il appelés, non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les païens, <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    selon qu'il le dit dans Osée: J'appellerai mon peuple celui qui n'était pas mon peuple, et bien-aimée celle qui n'était pas la bien-aimée; <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    et là où on leur disait: Vous n'êtes pas mon peuple! ils seront appelés fils du Dieu vivant. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Ésaïe, de son côté, s'écrie au sujet d'Israël: Quand le nombre des fils d'Israël serait comme le sable de la mer, Un reste seulement sera sauvé. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Car le Seigneur exécutera pleinement et promptement sur la terre ce qu'il a résolu. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Et, comme Ésaïe l'avait dit auparavant: Si le Seigneur des armées Ne nous eût laissé une postérité, Nous serions devenus comme Sodome, Nous aurions été semblables à Gomorrhe. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Que dirons-nous donc? Les païens, qui ne cherchaient pas la justice, ont obtenu la justice, la justice qui vient de la foi, <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    tandis qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est pas parvenu à cette loi. <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Pourquoi? Parce qu'Israël l'a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des oeuvres. Ils se sont heurtés contre la pierre d'achoppement, <o:p></o:p>

    Rm 9<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    selon qu'il est écrit: Voici, je mets en Sion une pierre d'achoppement Et un rocher de scandale, Et celui qui croit en lui ne sera point confus. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 10.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Frères, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c'est qu'ils soient sauvés. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Je leur rends le témoignage qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence: <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu ; <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi: L'homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi: Ne dis pas en ton cœur: Qui montera au ciel? c'est en faire descendre Christ; <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    ou: Qui descendra dans l'abîme? c'est faire remonter Christ d'entre les morts. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Que dit-elle donc? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. Or, c'est la parole de la foi, que nous prêchons. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Écriture: <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Quiconque croit en lui ne sera point confus. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Il n'y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le grec, puisqu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche? <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? Selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles! <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Mais tous n'ont pas obéi à la bonne nouvelle. Aussi Isaïe dit-il: Seigneur, Qui a cru à notre prédication? <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Mais je dis: N'ont-ils pas entendu? Au contraire! Leur voix est allée par toute la terre, Et leurs paroles jusqu'aux extrémités du monde. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Mais je dis: Israël ne l'a-t-il pas su? Moïse le premier dit: J'exciterai votre jalousie par ce qui n'est point une nation, je provoquerai votre colère par une nation sans intelligence. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Et Ésaïe pousse la hardiesse jusqu'à dire: J'ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas, Je me suis manifesté à ceux qui ne me demandaient pas. <o:p></o:p>

    Rm 10<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Mais au sujet d'Israël, il dit: J'ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle Et contredisant. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 11.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Je dis donc: Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Dieu n'a point rejeté son peuple, qu'il a connu d'avance. Ne savez-vous pas ce que l'Écriture rapporte d'Élie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël: <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels; je suis resté moi seul, et ils cherchent à m'ôter la vie? <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Mais quelle réponse Dieu lui fait-il? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n'ont point fléchi le genou devant Baal. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    De même aussi dans le temps présent il y un reste, selon l'élection de la grâce. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Or, si c'est par grâce, ce n'est plus par les oeuvres; autrement la grâce n'est plus une grâce. Et si c'est par les oeuvres, ce n'est plus une grâce; autrement l'oeuvre n'est plus une oeuvre. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Quoi donc? Ce qu'Israël cherche, il ne l'a pas obtenu, mais l'élection l'a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis, <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    selon qu'il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d'assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu'à ce jour. Et David dit: <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Que leur table soit pour eux un piège, Un filet, une occasion de chute, et une rétribution! <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir, Et tiens leur dos continuellement courbé! <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Je dis donc: Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Je vous le dis à vous, païens: en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère, <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de ma race, et d'en sauver quelques-uns. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d'entre les morts? <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Or, si les prémices sont saintes, la masse l'est aussi; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l'olivier, <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Tu diras donc: Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Cela est vrai; elles ont été retranchées pour cause d'incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t'abandonne pas à l'orgueil, mais crains; <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    car si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles, il ne t'épargnera pas non plus. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté; autrement, tu seras aussi retranché. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Eux de même, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront entés; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Si toi, tu as été coupé de l'olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l'olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés ; <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j'ôterai leurs péchés. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    En ce qui concerne l'Évangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l'élection, ils sont aimés à cause de leurs pères. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    De même que vous avez autrefois désobéi à Dieu et que par leur désobéissance vous avez maintenant obtenu miséricorde, <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    de même ils ont maintenant désobéi, afin que, par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous. <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles! Car <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller? <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Qui lui a donné le premier, pour qu'il ait à recevoir en retour? <o:p></o:p>

    Rm 11<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    C'est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 12.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l'exerce selon l'analogie de la foi; <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    que celui qui est appelé au ministère s'attache à son ministère; que celui qui enseigne s'attache à son enseignement, <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    et celui qui exhorte à l'exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité ; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur; attachez-vous fortement au bien. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Par amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres; par honneur, usez de prévenances réciproques. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l'affliction. Persévérez dans la prière. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Pourvoyez aux besoins des saints. Exercez l'hospitalité. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent; pleurez avec ceux qui pleurent. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s'il a soif, donne-lui à boire; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête. <o:p></o:p>

    Rm 12<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 13.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'autorité résiste à l'ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Ce n'est pas pour une bonne action, c'est pour une mauvaise, que les magistrats sont à redouter. Veux-tu ne pas craindre l'autorité? Fais-le bien, et tu auras son approbation. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Il est donc nécessaire d'être soumis, non seulement par crainte de la punition, mais encore par motif de conscience. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    C'est aussi pour cela que vous payez les impôts. Car les magistrats sont des ministres de Dieu entièrement appliqués à cette fonction. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Rendez à tous ce qui leur est dû: l'impôt à qui vous devez l'impôt, le tribut à qui vous devez le tribut, la crainte à qui vous devez la crainte, l'honneur à qui vous devez l'honneur. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    En effet, les commandements: Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Cela importe d'autant plus que vous savez en quel temps nous sommes: c'est l'heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l'ivrognerie, de la luxure et de l'impudicité, des querelles et des jalousies. <o:p></o:p>

    Rm 13<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ, et n'ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 14.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Tel croit pouvoir manger de tout: tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l'a accueilli. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d'autrui? S'il se tient debout, ou s'il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l'affermir. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur. Celui qui mange, c'est pour le Seigneur qu'il mange, car il rend grâces à Dieu; celui qui ne mange pas, c'est pour le Seigneur qu'il ne mange pas, et il rend grâces à Dieu. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    En effet, nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur; et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Car Christ est mort et il a vécu, afin de dominer sur les morts et sur les vivants. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère? ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Car il est écrit: Je suis vivant, dit le Seigneur, Tout genou fléchira devant moi, Et toute langue donnera gloire à Dieu. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d'achoppement ou une occasion de chute. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n'est impur en soi, et qu'une chose n'est impure que pour celui qui la croit impure. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Mais si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l'amour: ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Pour un aliment, ne détruis pas l'oeuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse. <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Cette foi que tu as, garde-la pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même dans ce qu'il approuve! <o:p></o:p>

    RM 14<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 15.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Nous qui sommes forts, nous devons supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas, et ne pas nous complaire en nous-mêmes. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Que chacun de nous complaise au prochain pour ce qui est bien en vue de l'édification. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Car Christ ne s'est point complu en lui-même, mais, selon qu'il est écrit: Les outrages de ceux qui t'insultent sont tombés sur moi. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Or, tout ce qui a été écrit d'avance l'a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l'espérance. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Que le Dieu de la persévérance et de la consolation vous donne d'avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus Christ, <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    afin que tous ensemble, d'une seule bouche, vous glorifiiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Je dis, en effet, que Christ a été serviteur des circoncis, pour prouver la véracité de Dieu en confirmant les promesses faites aux pères, <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    tandis que les païens glorifient Dieu à cause de sa miséricorde, selon qu'il est écrit: C'est pourquoi je te louerai parmi les nations, Et je chanterai à la gloire de ton nom. Il est dit encore: <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Nations, réjouissez-vous avec son peuple! <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Et encore: Louez le Seigneur, vous toutes les nations, Célébrez-le, vous tous les peuples! <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Isaïe dit aussi: Il sortira d'Isaïe un rejeton, Qui se lèvera pour régner sur les nations; Les nations espéreront en lui. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint Esprit! <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Pour ce qui vous concerne, mes frères, je suis moi-même persuadé que vous êtes pleins de bonnes dispositions, remplis de toute connaissance, et capables de vous exhorter les uns les autres. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Cependant, à certains égards, je vous ai écrit avec une sorte de hardiesse, comme pour réveiller vos souvenirs, à cause de la grâce que Dieu m'a faite <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    d'être ministre de Jésus Christ parmi les païens, m'acquittant du divin service de l'Évangile de Dieu, afin que les païens lui soient une offrande agréable, étant sanctifiée par l'Esprit Saint. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    J'ai donc sujet de me glorifier en Jésus Christ, pour ce qui regarde les choses de Dieu. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Car je n'oserais mentionner aucune chose que Christ n'ait pas faite par moi pour amener les païens à l'obéissance, par la parole et par les actes, <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    par la puissance des miracles et des prodiges, par la puissance de l'Esprit de Dieu, en sorte que, depuis Jérusalem et les pays voisins jusqu'en Illyrie, j'ai abondamment répandu l'Évangile de Christ. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Et je me suis fait honneur d'annoncer l'Évangile là où Christ n'avait point été nommé, afin de ne pas bâtir sur le fondement d'autrui, selon qu'il est écrit: <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Ceux à qui il n'avait point été annoncé verront, Et ceux qui n'en avaient point entendu parler comprendront. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    C'est ce qui m'a souvent empêché d'aller vers vous. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Mais maintenant, n'ayant plus rien qui me retienne dans ces contrées, et ayant depuis plusieurs années le désir d'aller vers vous, <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    j'espère vous voir en passant, quand je me rendrai en Espagne, et y être accompagné par vous, après que j'aurai satisfait en partie mon désir de me trouver chez vous. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Présentement je vais à Jérusalem, pour le service des saints. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Car la Macédoine et l'Achaïe ont bien voulu s'imposer une contribution en faveur des pauvres parmi les saints de Jérusalem. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Elles l'ont bien voulu, et elles le leur devaient; car si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Dès que j'aurai terminé cette affaire et que je leur aurai remis ces dons, je partirai pour l'Espagne et passerai chez vous. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Je sais qu'en allant vers vous, c'est avec une pleine bénédiction de Christ que j'irai. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus Christ et par l'amour de l'Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur, <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    afin que je sois délivré des incrédules de la Judée, et que les dons que je porte à Jérusalem soient agréés des saints, <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    en sorte que j'arrive chez vous avec joie, si c'est la volonté de Dieu, et que je jouisse au milieu de vous de quelque repos. <o:p></o:p>

    Rm 15<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Que le Dieu de paix soit avec vous tous! Amen! <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 16.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Je vous recommande Phoebé, notre soeur, qui est diaconesse de l'Eglise de Cenchrées, <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    afin que vous la receviez en notre Seigneur d'une manière digne des saints, et que vous l'assistiez dans les choses où elle aurait besoin de vous, car elle en a donné aide à plusieurs et à moi-même. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Saluez Prisca et Aquilas, mes compagnons d'oeuvre en Jésus Christ, <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    qui ont exposé leur tête pour sauver ma vie; ce n'est pas moi seul qui leur rends grâces, ce sont encore toutes les Églises des païens. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Saluez aussi l'Église qui est dans leur maison. Saluez Épaïnète, mon bien-aimé, qui a été pour Christ les prémices de l'Asie. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Saluez Marie, qui a pris beaucoup de peine pour vous. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Saluez Andronicus et Junias, mes parents et mes compagnons de captivité, qui jouissent d'une grande considération parmi les apôtres, et qui même ont été en Christ avant moi. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Saluez Amplias, mon bien-aimé dans le Seigneur. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Saluez Urbain, notre compagnon d'oeuvre en Christ, et Stachys, mon bien-aimé. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Saluez Apellès, qui est éprouvé en Christ. Saluez ceux de la maison d'Aristobule. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Saluez Hérodion, mon parent. Saluez ceux de la maison de Narcisse qui sont dans le Seigneur. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Saluez Tryphène et Tryphose, qui travaillent pour le Seigneur. Saluez Perside, la bien-aimée, qui a beaucoup travaillé pour le Seigneur. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Saluez Rufus, l'élu du Seigneur, et sa mère, qui est aussi la mienne. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Saluez Asyncrite, Phlégon, Hermès, Patrobas, Hermas, et les frères qui sont avec eux. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Saluez Philologue et Julie, Nérée et sa soeur, et Olympe, et tous les saints qui sont avec eux. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Toutes les Eglises de Christ vous saluent. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l'enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d'eux. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les coeurs des simples. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Pour vous, votre obéissance est connue de tous; je me réjouis donc à votre sujet, et je désire que vous soyez sages en ce qui concerne le bien et purs en ce qui concerne le mal. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous! <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Timothée, mon compagnon d’œuvre, vous salue, ainsi que Lucius, Jason et Sosipater, mes parents. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Je vous salue dans le Seigneur, moi Tertius, qui ai écrit cette lettre. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Gaïus, mon hôte et celui de toute l'Église, vous salue. Éraste, le trésorier de la ville, vous salue, ainsi que le frère Quartus. <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous! Amen! <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    A celui qui peut vous affermir selon mon Évangile et la prédication de Jésus Christ, conformément à la révélation du mystère caché pendant des siècles, <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    mais manifesté maintenant par les écrits des prophètes, d'après l'ordre du Dieu éternel, et porté à la connaissance de toutes les nations, afin qu'elles obéissent à la foi, <o:p></o:p>

    Rm 16<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    à Dieu, seul sage, soit la gloire aux siècles des siècles, par Jésus Christ! Amen! <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Thessaloniciens.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    C’est à Thessalonique, la capitale de la province romaine de Macédoine que Paul est venu en visite pour prêcher devant l’ostilité des juifs de cette ville. Paul sait que les chrétiens de Thessalonique sont fidèles, Aprçs avoir été mal reçu à Philippes, il s’adresse aux Thessaloniciens  avec douceur. ‘Comme un père avec ses enfants’ Il souligne toutefois comment il fait se conduire pour plaire à Dieu. Pour faire de nouveaux progrès, il faut vivre saintement, avec l’amour pour son prochain. <o:p></o:p>

    ‘Soyez toujours dans la joie, priez sans cesse.’ <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 1.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    Paul, et Sylvain, et Timothée, à l'Église des Thessaloniciens, qui est en Dieu le Père et en Jésus Christ le Seigneur: Que la grâce et la paix vous soient données! <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    Nous rendons continuellement grâces à Dieu pour vous tous, faisant mention de vous dans nos prières, <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    nous rappelant sans cesse l’œuvre de votre foi, le travail de votre charité, et la fermeté de votre espérance en notre Seigneur Jésus Christ, devant Dieu notre Père. <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    Nous savons, frères bien-aimés de Dieu, que vous avez été élus, <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    notre Évangile ne vous ayant pas été prêché en paroles seulement, mais avec puissance, avec l'Esprit Saint, et avec une pleine persuasion; car vous n'ignorez pas que nous nous sommes montrés ainsi parmi vous, à cause de vous. <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup de tribulations, avec la joie du Saint Esprit, <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    en sorte que vous êtes devenus un modèle pour tous les croyants de la Macédoine et de l'Achaïe. <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    Non seulement, en effet, la parole du Seigneur a retenti de chez vous dans la Macédoine et dans l'Achaïe, mais votre foi en Dieu s'est fait connaître en tout lieu, de telle manière que nous n'avons pas besoin d'en parler. <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai, <o:p></o:p>

    1Th 1<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    et pour attendre des cieux son Fils, qu'il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 2.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Vous savez vous-mêmes, frères, que notre arrivée chez vous n'a pas été sans résultat. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    Après avoir souffert et reçu des outrages à Philippes, comme vous le savez, nous prîmes de l'assurance en notre Dieu, pour vous annoncer l'Évangile de Dieu, au milieu de bien des combats. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    Car notre prédication ne repose ni sur l'erreur, ni sur des motifs impurs, ni sur la fraude; <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l'Évangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos coeurs. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    Jamais, en effet, nous n'avons usé de paroles flatteuse, comme vous le savez ; Jamais nous n'avons eu la cupidité pour mobile, Dieu en est témoin. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    Nous n'avons point cherché la gloire qui vient des hommes, ni de vous ni des autres; nous aurions pu nous produire avec autorité comme apôtres de Christ, <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    mais nous avons été pleins de douceur au milieu de vous. De même qu'une nourrice prend un tendre soin de ses enfants, <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    nous aurions voulu, dans notre vive affection pour vous, non seulement vous donner l'Évangile de Dieu, mais encore nos propres vies, tant vous nous étiez devenus chers. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Vous vous rappelez, frères, notre travail et notre peine: nuit et jour à l’œuvre, pour n'être à charge à aucun de vous, nous vous avons prêché l'Évangile de Dieu. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    Vous êtes témoins, et Dieu l'est aussi, que nous avons eu envers vous qui croyez une conduite sainte, juste et irréprochable. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    Vous savez aussi que nous avons été pour chacun de vous ce qu'un père est pour ses enfants, <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    vous exhortant, vous consolant, vous conjurant de marcher d'une manière digne de Dieu, qui vous appelle à son royaume et à sa gloire. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    C'est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu'en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l'avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu'elle l'est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    14 <o:p></o:p>

    Car vous, frères, vous êtes devenus les imitateurs des Églises de Dieu qui sont en Jésus Christ dans la Judée, parce que vous aussi, vous avez souffert de la part de vos propres compatriotes les mêmes maux qu'elles ont soufferts de la part des Juifs. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    15 <o:p></o:p>

    Ce sont ces Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés, qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes, <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    16 <o:p></o:p>

    nous empêchant de parler aux païens pour qu'ils soient sauvés, en sorte qu'ils ne cessent de mettre le comble à leurs péchés. Mais la colère a fini par les atteindre. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    17 <o:p></o:p>

    Pour nous, frères, après avoir été quelque temps séparés de vous, de corps mais non de coeur, nous avons eu d'autant plus ardemment le vif désir de vous voir. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    18 <o:p></o:p>

    Aussi voulions-nous aller vers vous, du moins moi Paul, une et même deux fois; mais Satan nous en a empêchés. <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    19 <o:p></o:p>

    Qui est, en effet, notre espérance, ou notre joie, ou notre couronne de gloire? N'est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, lors de son avènement? <o:p></o:p>

    1Th 2<o:p></o:p>

    20 <o:p></o:p>

    Oui, vous êtes notre gloire et notre joie. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 3.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    C'est pourquoi, impatients que nous étions, et nous décidant à rester seuls à Athènes, <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    nous envoyâmes Timothée, notre frère, ministre de Dieu dans l'Évangile de Christ, pour vous affermir et vous exhorter au sujet de votre foi, <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    afin que personne ne fût ébranlé au milieu des tribulations présentes; car vous savez vous-mêmes que nous sommes destinés à cela. <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    Et lorsque nous étions auprès de vous, nous vous annoncions d'avance que nous serions exposés à des tribulations, comme cela est arrivé, et comme vous le savez. <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    Ainsi, dans mon impatience, j'envoyai m'informer de votre foi, dans la crainte que le tentateur ne vous eût tentés, et que nous n'eussions travaillé en vain. <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    Mais Timothée, récemment arrivé ici de chez vous, nous a donné de bonnes nouvelles de votre foi et de votre charité, et nous a dit que vous avez toujours de nous un bon souvenir, désirant nous voir comme nous désirons aussi vous voir. <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    En conséquence, frères, au milieu de toutes nos calamités et de nos tribulations, nous avons été consolés à votre sujet, à cause de votre foi. <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    Car maintenant nous vivons, puisque vous demeurez fermes dans le Seigneur. <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Quelles actions de grâces, en effet, nous pouvons rendre à Dieu à votre sujet, pour toute la joie que nous éprouvons à cause de vous, devant notre Dieu! <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    Nuit et jour, nous le prions avec une extrême ardeur de nous permettre de vous voir, et de compléter ce qui manque à votre foi. <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    Que Dieu lui-même, notre Père, et notre Seigneur Jésus, aplanissent notre route pour que nous allions à vous! <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    Que le Seigneur augmente de plus en plus parmi vous, et à l'égard de tous, cette charité que nous avons nous-mêmes pour vous, <o:p></o:p>

    1Th 3<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    afin d'affermir vos cœurs pour qu'ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints! <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 4.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c'est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification; c'est que vous vous absteniez de l'impudicité; <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    c'est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l'honnêteté, <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu; <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    c'est que personne n'use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l'avons déjà dit et attesté. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint Esprit. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Pour ce qui est de l'amour fraternel, vous n'avez pas besoin qu'on vous en écrive; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres, <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    et c'est aussi ce que vous faites envers tous les frères dans la Macédoine entière. Mais nous vous exhortons, frères, à abonder toujours plus dans cet amour, <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    et à mettre votre honneur à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l'avons recommandé, <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors, et que vous n'ayez besoin de personne. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    14 <o:p></o:p>

    Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    15 <o:p></o:p>

    Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    16 <o:p></o:p>

    Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    17 <o:p></o:p>

    Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. <o:p></o:p>

    1Th 4<o:p></o:p>

    18 <o:p></o:p>

    Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 5.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    Pour ce qui est des temps et des moments, vous n'avez pas besoin, frères, qu'on vous en écrive. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur; <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    Car ceux qui dorment dorment la nuit, et ceux qui s'enivrent  la nuit. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ, <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillons, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    C'est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    Nous vous prions, frères, d'avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigez dans le Seigneur, et qui vous exhortent. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    Ayez pour eux beaucoup d'affection, à cause de leur oeuvre. Soyez en paix entre vous. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    14 <o:p></o:p>

    Nous vous prions aussi, frères, avertissez ceux qui vivent dans le désordre, consolez ceux qui sont abattus, supportez les faibles, usez de patience envers tous. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    15 <o:p></o:p>

    Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    16 <o:p></o:p>

    Soyez toujours joyeux. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    17 <o:p></o:p>

    Priez sans cesse. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    18 <o:p></o:p>

    Rendez grâces en toutes choses, car c'est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    19 <o:p></o:p>

    N'éteignez pas l'Esprit. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    20 <o:p></o:p>

    Ne méprisez pas les prophéties. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    21 <o:p></o:p>

    Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon ; <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    22 <o:p></o:p>

    Abstenez-vous de toute espèce de mal. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    23 <o:p></o:p>

    Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ! <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    24 <o:p></o:p>

    Celui qui vous a appelés est fidèle, et c'est lui qui le fera. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    25 <o:p></o:p>

    Frères, priez pour nous. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    26 <o:p></o:p>

    Saluez tous les frères par un saint baiser. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    27 <o:p></o:p>

    Je vous en conjure par le Seigneur, que cette lettre soit lue à tous les frères. <o:p></o:p>

    1Th 5<o:p></o:p>

    28 <o:p></o:p>

    Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous! <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    2 Thessaloniciens.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Les enseignements de Paul concernent la fin des temps la Parousie. Il y aura d’abord le temps de l’Apostasie, de Antéchrist ‘ l’homme d impiété. ’ Il ira dans son orgueil jusqu'à se faire passer pour le Christ.<o:p></o:p>

    Sa lettre est aussi une exhortation à la prière et à ne pas mener une vie désordonnée. <o:p></o:p>

    «  La salutation est de ma main à moi Paul. Je signe ainsi chaque lettre. C’est mon écriture. » <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 1.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    Paul, et Sylvain, et Timothée, à l'Eglise des Thessaloniciens, qui est en Dieu notre Père et en Jésus Christ le Seigneur: <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ! <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    Nous devons à votre sujet, frères, rendre continuellement grâces à Dieu, comme cela est juste, parce que votre foi fait de grands progrès, et que la charité de chacun de vous tous à l'égard des autres augmente de plus en plus. <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    Aussi nous glorifions-nous de vous dans les Eglises de Dieu, à cause de votre persévérance et de votre foi au milieu de toutes vos persécutions et des tribulations que vous avez à supporter. <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    C'est une preuve du juste jugement de Dieu, pour que vous soyez jugés dignes du royaume de Dieu, pour lequel vous souffrez. <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    Car il est de la justice de Dieu de rendre l'affliction à ceux qui vous affligent, <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    et de vous donner, à vous qui êtes affligés, du repos avec nous, lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    au milieu d'une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de notre Seigneur Jésus. <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force, <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    lorsqu'il viendra pour être, en ce jour-là, glorifié dans ses saints et admiré dans tous ceux qui auront cru, car notre témoignage auprès de vous a été cru. <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    C'est pourquoi aussi nous prions continuellement pour vous, afin que notre Dieu vous juge dignes de la vocation, et qu'il accomplisse par sa puissance tous les dessins bienveillants de sa bonté, et l’œuvre de votre foi, <o:p></o:p>

    2Th 1<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    pour que le nom de notre Seigneur Jésus soit glorifié en vous, et que vous soyez glorifiés en lui, selon la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 2.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j'étais encore chez vous? <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu'il ne paraisse qu'en son temps. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    Car le mystère de l'iniquité agit déjà; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisi dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    14 <o:p></o:p>

    C'est à quoi il vous a appelés par notre Évangile, pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus Christ. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    15 <o:p></o:p>

    Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par notre lettre. <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    16 <o:p></o:p>

    Que notre Seigneur Jésus Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance, <o:p></o:p>

    2Th 2<o:p></o:p>

    17 <o:p></o:p>

    consolent vos cœurs, et vous affermissent en toute bonne oeuvre et en toute bonne parole! <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 3.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    Au reste, frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur se répande et soit glorifiée comme elle l'est chez-vous, <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    et afin que nous soyons délivrés des hommes méchants et pervers; car tous n'ont pas la foi. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    Le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous préservera du malin. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    Nous avons à votre égard cette confiance dans le Seigneur que vous faites et que vous ferez les choses que nous recommandons. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    Que le Seigneur dirige vos coeurs vers l'amour de Dieu et vers la patience de Christ! <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    nous vous recommandons, frères, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, de vous éloigner de tout frère qui vit dans le désordre, et non selon les instructions que vous avez reçues de nous. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    Vous savez vous-mêmes comment il faut nous imiter, car nous n'avons pas vécu parmi vous dans le désordre. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    Nous n'avons mangé gratuitement le pain de personne; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l’œuvre, pour n'être à charge à aucun de vous. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Ce n'est pas que nous n'en eussions le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément: Si quelqu'un ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    Nous apprenons, cependant, qu'il y en a parmi vous quelques-uns qui vivent dans le désordre, qui ne travaillent pas, mais qui s'occupent de futilités. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    Nous invitons ces gens-là, et nous les exhortons par le Seigneur Jésus Christ, à manger leur propre pain, en travaillant paisiblement. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    Pour vous, frères, ne vous lassez pas de faire le bien. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    14 <o:p></o:p>

    Et si quelqu'un n'obéit pas à ce que nous disons par cette lettre, notez-le, et n'ayez point de communication avec lui, afin qu'il éprouve de la honte. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    15 <o:p></o:p>

    Ne le regardez pas comme un ennemi, mais avertissez-le comme un frère. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    16 <o:p></o:p>

    Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même le paix en tout temps, de toute manière! Que le Seigneur soit avec vous tous! <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    17 <o:p></o:p>

    Je vous salue, moi Paul, de ma propre main. C'est là ma signature dans toutes mes lettres; c'est ainsi que j'écris. <o:p></o:p>

    2Th 3<o:p></o:p>

    18 <o:p></o:p>

    Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous! <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Corinthiens.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Corinthe avait une population cosmopolite du temps de saint Paul. La plupart des habitants étaient esclaves. Les chrétiens étaient principalement  des pauvres, des esclaves.                              Cette lettre montre les méthodes de Paul pour évangéliser un peuple païen. L’épître ne semble pas avoir in plan défini, Paul condamne vivement les doctrines qui sont irréconciliables avec celles de la chrétienté, qui n’est pas la réduction de la Foi chrétienne à une sagesse philosophique humaine. Il condamne toutes formes de désordres dans le mariage, le sexe, la liberté. « Tout est permis, mais tout ne convient pas. » « Si les morts ne ressuscitent pas, Christ non plus n’est pas ressuscité et dès lors la loi des Corinthiens est vide. »  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 1.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

     Paul, appelé à être apôtre de Jésus Christ par la volonté de Dieu, et le frère Sosthène,<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

     à l'Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus Christ, appelés à être saints, et à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus Christ, leur Seigneur et le nôtre:<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

     que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ!<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

     Je rends à mon Dieu de continuelles actions de grâces à votre sujet, pour la grâce de Dieu qui vous a été accordée en Jésus Christ<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

     Car en lui vous avez été comblés de toutes les richesses qui concernent la parole et la connaissance,<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

     le témoignage de Christ ayant été solidement établi parmi vous,<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

     de sorte qu'il ne vous manque aucun don, dans l'attente où vous êtes de la manifestation de notre Seigneur Jésus Christ<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

     Il vous affermira aussi jusqu'à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus Christ<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

     Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus Christ notre Seigneur<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

     Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

     Car, mes frères, j'ai appris à votre sujet, par les gens de Chloé, qu'il y a des disputes au milieu de vous<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

     Je veux dire que chacun de vous parle ainsi: Moi, je suis de Paul! et moi, d'Apollos! et moi, de Céphas! et moi, de Christ!<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

     Christ est-il divisé? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés?<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

     Je rends grâces à Dieu de ce que je n'ai baptisé aucun de vous, excepté Crispus et Gaïus,<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

     afin que personne ne dise que vous avez été baptisés en mon nom<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

     J'ai encore baptisé la famille de Stéphanas; du reste, je ne sache pas que j'aie baptisé quelque autre personne<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

     Ce n'est pas pour baptiser que Christ m'a envoyé, c'est pour annoncer l'Évangile, et cela sans la sagesse du langage, afin que la croix de Christ ne soit pas rendue vaine<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

     Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

     Aussi est-il écrit: Je détruirai la sagesse des sages, Et j'anéantirai l'intelligence des intelligents<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Où est le sage? où est le scribe? où est le disputeur de ce siècle? Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde?  <o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

     Car puisque le monde, avec sa sagesse, n'a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

     Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse:<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

     nous, nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens,<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs <o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

     Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

     Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n'y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

     Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes;<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

     et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu'on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont,<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

     afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

     Or, c'est par lui que vous êtes en Jésus Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption,<o:p></o:p>

    1Co 1<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

     afin, comme il est écrit, Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 2.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    Pour moi, frères, lorsque je suis allé chez vous, ce n'est pas avec une supériorité de langage ou de sagesse que je suis allé vous annoncer le témoignage de Dieu. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    Moi-même j'étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement; <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance, <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    Cependant, c'est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits, sagesse qui n'est pas de ce siècle, ni des chefs de ce siècle, qui vont être anéantis; <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destiné pour notre gloire, <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    sagesse qu'aucun des chefs de ce siècle n'a connue, car, s'ils l'eussent connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l'oeil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    Dieu nous les a révélées par l'Esprit. Car l'Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    Or nous, nous n'avons pas reçu l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    14 <o:p></o:p>

    Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    15 <o:p></o:p>

    L'homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n'est lui-même jugé par personne. <o:p></o:p>

    1Co 2<o:p></o:p>

    16 <o:p></o:p>

    Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l'instruire? Or nous, nous avons la pensée de Christ. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 3.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    Pour moi, frères, ce n'est pas comme à des hommes spirituels que j'ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    En effet, puisqu'il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n'êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l'homme? <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    Quand l'un dit: Moi, je suis de Paul! et un autre: Moi, d'Apollos! n'êtes-vous pas des hommes? <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    Qu'est-ce donc qu'Apollos, et qu'est-ce que Paul? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l'a donné à chacun. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    J'ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    en sorte que ce n'est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus Christ. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    Or, si quelqu'un bâtit sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’œuvre de chacun sera manifestée; <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    Car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l’œuvre de chacun. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    14 <o:p></o:p>

    Si l’œuvre bâtie par quelqu'un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    15 <o:p></o:p>

    Si l’œuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    16 <o:p></o:p>

    Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous? <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    17 <o:p></o:p>

    Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    18 <o:p></o:p>

    Que nul ne s'abuse lui-même: si quelqu'un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu'il devienne fou, afin de devenir sage. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    19 <o:p></o:p>

    Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit: Il prend les sages dans leur ruse. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    20 <o:p></o:p>

    Et encore: Le Seigneur connaît les pensées des sages, Il sait qu'elles sont vaines. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    21 <o:p></o:p>

    Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes; car tout est à vous, <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    22 <o:p></o:p>

    soit Paul, soit Apollos, soit Céphas, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir. <o:p></o:p>

    1Co 3<o:p></o:p>

    23 <o:p></o:p>

    Tout est à vous; et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 4.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    Ainsi, qu'on nous regarde comme des serviteurs de Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    Du reste, ce qu'on demande des dispensateurs, c'est que chacun soit trouvé fidèle. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    Pour moi, il m'importe fort peu d'être jugé par vous, ou par un tribunal humain. Je ne me juge pas non plus moi-même, car je ne me sens coupable de rien; <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    mais ce n'est pas pour cela que je suis justifié. Celui qui me juge, c'est le Seigneur. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    C'est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu'à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    C'est à cause de vous, frères, que j'ai fait de ces choses une application à ma personne et à celle d'Apollos, afin que vous appreniez en nos personnes à ne pas aller au delà de ce qui est écrit, et que nul de vous ne conçoive de l'orgueil en faveur de l'un contre l'autre. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    Car qui est-ce qui te distingue? Qu'as-tu que tu n'aies reçu? Et si tu l'as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l'avais pas reçu? <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    Déjà vous êtes rassasiés, déjà vous êtes riches, sans nous vous avez commencé à régner. Et puissiez-vous régner en effet, afin que nous aussi nous régnions avec vous! <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Car Dieu, ce me semble, a fait de nous, apôtres, les derniers des hommes, des condamnés à mort en quelque sorte, puisque nous avons été en spectacle au monde, aux anges et aux hommes. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    Nous sommes fous à cause de Christ; mais vous, vous êtes sages en Christ; nous sommes faibles, mais vous êtes forts. Vous êtes honorés, et nous sommes méprisés! <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    Jusqu'à cette heure, nous souffrons la faim, la soif, la nudité; nous sommes maltraités, errants çà et là; <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    nous nous fatiguons à travailler de nos propres mains; injuriés, nous bénissons; persécutés, nous supportons; <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    calomniés, nous parlons avec bonté; nous sommes devenus comme les balayures du monde, le rebut de tous, jusqu'à maintenant. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    14 <o:p></o:p>

    Ce n'est pas pour vous faire honte que j'écris ces choses; mais je vous avertis comme mes enfants bien-aimés. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    15 <o:p></o:p>

    Car, quand vous auriez dix mille maîtres en Christ, vous n'avez cependant pas plusieurs pères, puisque c'est moi qui vous ai engendrés en Jésus Christ par l'Évangile. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    16 <o:p></o:p>

    Je vous en conjure donc, soyez mes imitateurs. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    17 <o:p></o:p>

    Pour cela je vous ai envoyé Timothée, qui est mon enfant bien-aimé et fidèle dans le Seigneur; il vous rappellera quelles sont mes voies en Christ, quelle est la manière dont j'enseigne partout dans toutes les Églises. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    18 <o:p></o:p>

    Quelques-uns se sont enflés d'orgueil, comme si je ne devais pas aller chez vous. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    19 <o:p></o:p>

    Mais j'irai bientôt chez vous, si c'est la volonté du Seigneur, et je connaîtrai, non les paroles, mais la puissance de ceux qui se sont enflés. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    20 <o:p></o:p>

    Car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance. <o:p></o:p>

    1Co 4<o:p></o:p>

    21 <o:p></o:p>

    Que voulez-vous? Que j'aille chez vous avec une verge, ou avec amour et dans un esprit de douceur? <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 5.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    On entend dire généralement qu'il y a parmi vous de l'impudicité, et une impudicité telle qu'elle ne se rencontre pas même chez les païens; c'est au point que l'un de vous a la femme de son père. <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    2 <o:p></o:p>

    Et vous êtes enflés d'orgueil! Et vous n'avez pas été plutôt dans l'affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous! <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    3 <o:p></o:p>

    Pour moi, absent de corps, mais présent d'esprit, j'ai déjà jugé, comme si j'étais présent, celui qui a commis un tel acte. <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    4 <o:p></o:p>

    Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus, <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    5 <o:p></o:p>

    qu'un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l'esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus. <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    6 <o:p></o:p>

    C'est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu'un peu de levain fait lever toute la pâte? <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    7 <o:p></o:p>

    Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    8 <o:p></o:p>

    Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    9 <o:p></o:p>

    Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas avoir des relations avec les impudiques, <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    10 <o:p></o:p>

    non pas d'une manière absolue avec les impudiques de ce monde, ou avec les cupides et les ravisseurs, ou avec les idolâtres; autrement, il vous faudrait sortir du monde. <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    11 <o:p></o:p>

    Maintenant, ce que je vous ai écrit, c'est de ne pas avoir des relations avec quelqu'un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    12 <o:p></o:p>

    Qu'ai-je, en effet, à juger ceux du dehors? N'est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger? <o:p></o:p>

    1Co5<o:p></o:p>

    13 <o:p></o:p>

    Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Otez le méchant du milieu de vous. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitre 6.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1Co6<o:p></o:p>

    1 <o:p></o:p>

    Quelqu'un de vous, lorsqu'il a un différend avec un autre, ose-t-il plaider devant les injustes, et non devant les saints? <o:p></o:p>

    1Co6<o:p></o:p>