• Saint Matthieu, Apôtre

     <o:p></o:p>

    Saint Matthieu.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Edité par Sténio Félix.  <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    L’apôtre et Evangéliste Matthieu.  <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le nom Matthieu vient de l’Hébreu Mattija, ou Mattai . En grec Matthaios et qui signifie Don de Dieu.  Matthieu nous a fournit un témoignage très complet de la vie du Christ au travers de l'Évangile qui porte son nom, le premier des quatre évangiles. C’était commun parmi les juifs d’avoir plusieurs noms. Luc l’appelle "Lévi", et Marc, le nomme " Lévi, fils d'Alphée ". <o:p></o:p>

    Matthieu était un Galiléen, quoique Eusèbe dit qu’il était Syrien. Son père était Alphée, aussi connu comme Cleopas. On pense que Cleopas était un des disciples qui avaient accompagné Jésus sur la route d’Emmaüs, après la Résurrection. Il avait à peu près l'âge du Christ. Matthieu était un publicain, collectionneur d’impôt à  Capharnaüm. Il travaillait dans la collecte des droits de douane pour Hérode Antipas, et un agent du fisc chargé de percevoir les impôts et les taxes, pour l'autorité romaine. Quoique juif, il était méprisé par les pharisiens qui détestaient tous les publicains. <o:p></o:p>

    Appelé par Jésus à Capharnaüm, [(Mt 9-9), (Mc 2-13) (Lc 5-27)]  il le suivit et lui offrit un festin dans sa maison ou les collectionneurs d’impôt et d’autres pécheurs étaient avec lui. Et s’asseyaient à table avec le Christ et les disciples. Pour le Sauveur, c'était rompre à l'opinion générale que d'associer le publicain Matthieu à son apostolat, comme plus tard d'aller loger chez Zachée, autre membre de cette corporation méprisée.
     " Or, poursuit l'Évangile, comme Jésus était à table avec ses disciples et nombre de publicains et de pécheurs, des pharisiens dirent aux disciples : " Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ?" Jésus, les entendant, leur répondit : «  Ce ne sont pas les bien-portants, mais les malades qui ont besoin du médecin ; pour moi, je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs » (Mt 9, 9-13).   <o:p></o:p>

    Matthieu a accompagné Jésus jusqu’au moment de sa passion et a été témoin de la résurrection. Il était présent à l’Ascension et a prié ensuite avec Marie et les autres apôtres. (Ac 1:10 et 1:14). <o:p></o:p>

    De récentes découvertes scientifiques accréditent l'idée que ses écrits sont ceux qui ont été écrits le plus tôt après la mort et la résurrection du Christ daté de l'an 40. <o:p></o:p>

    Après la Pentecôte, Matthieu part prêcher en Judée, puis en Ethiopie, où il souffrit le martyr. On prétend qu'il prêcha en Judée, en Éthiopie et en Perse où il aurait été martyrisé. D'autres situent son martyre en Éthiopie, d'autres encore au-delà du golfe Persique. Ses reliques auraient été transportées d'Éthiopie dans le Finistère, en Bretagne, d'où elles furent transférées à Salerne par Robert Guiscard. Quant à sa tête, quatre églises différentes en France prétendent la posséder. Matthieu a écrit son Evangile en syro-chaldaï ou en araméen... L'original a été perdu très tôt mais avait été traduit en grec sous les yeux même de Matthieu semble-t-il... L'Evangile selon Matthieu s'adresse directement au Juifs contemporains de Matthieu. L'évangéliste est représenté dans les églises aux côtés de  Marc (Lion ailé), Jean (Aigle) et Luc (Bœuf) sous la forme d'un jeune homme... <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Pour le Sauveur, c'était rompre à l'opinion générale que d'associer le publicain Matthieu à son apostolat, comme plus tard d'aller loger chez Zachée, autre membre de cette corporation méprisée.
    L'Évangile raconte qu'ayant guéri un paralytique, " Jésus s'éloigna et vit, assis à son bureau, un homme nommé Matthieu. Il lui dit: " Suis-moi " Et lui, se levant, le suivit ". Matthieu invita ensuite le Seigneur en sa maison.
    " Or, poursuit l'Évangile, comme Jésus était à table avec ses disciples et nombre de publicains et de pécheurs, des pharisiens dirent aux disciples : " Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ?" Jésus, les entendant, leur répondit : " Ce ne sont pas les bien-portants, mais les malades qui ont besoin du médecin; pour moi, je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs. "  (Mt 9, 9-13) L’Eglise latine fête St Matthieu le 21 septembre ; et l’Eglise grecque le 16 novembre.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Représentations.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les premières représentations connues de saint Matthieu sont des médaillons en mosaïque dans deux églises de Ravenne. (Italie) <o:p></o:p>

    Matthieu est généralement représenté quand il rédige son évangile sous l'inspiration d'an ange. Quelques fois, les artistes illustrent sa vocation et sa mise à mort.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Attributs<o:p></o:p>

    Livre ou rouleau, épée (risque de confusion avec saint Paul, mais celui-ci a le visage imberbe, tandis que Matthieu porte la barbe et les cheveux longs) Aussi comme un Ange tenant une plume ou encrier, sac de pièces de monnaie  ; encrier ; lance ; homme avec de l’argent ; sac d’argent; bourse ; homme ailé ; jeune homme ; roi.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Patronages. <o:p></o:p>

    Comptable, Banquier libraire, officier des douanes et des finances, gardes, forces de sécurité, collectionneur de taxes. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Matthieu dans le Nouveau Testament. <o:p></o:p>

    Matthieu est mentionné cinq fois dans le Nouveau testament. <o:p></o:p>

    Il est mentionné à la septième place par Luc et Marc (Luc 6:15, tMarc 3:18), à la huitième place par Matthieu et les Actes.  (Matthieu 10:3, et Actes 1:13).<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    9. De là étant allé plus loin, Jésus vit un homme assis au lieu des péages, et qui s'appelait Matthieu. Il lui dit: Suis-moi. Cet homme se leva, et le suivit. Mt 9 ; 9<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Luc 6 : 13-17.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

     Quand le jour parut, il appela ses disciples, et il en choisit douze, auxquels il donna le nom d'apôtres: <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

     Simon, qu'il nomma Pierre; André, son frère; Jacques; Jean; Philippe; Barthélemy; <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

     Matthieu; Thomas; Jacques, fils d'Alphée; Simon, appelé le zélote; <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

     Jude, fils de Jacques; et Judas Iscariot, qui devint traître<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

     Il descendit avec eux, et s'arrêta sur un plateau, où se trouvaient une foule de ses disciples et une multitude de peuple de toute la Judée, de Jérusalem, et de la contrée maritime de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus pour l'entendre, et pour être guéris de leurs maladies<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    André; Philippe; Barthélemy; Matthieu; Thomas; Jacques, fils d'Alphée; Thaddée; Simon le Cananite.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Marc 3 :18<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    3 Philippe, et Barthélemy; Thomas, et Matthieu, le publicain; Jacques,fils d'Alphée, et Thaddée. Mt 10 : 3<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Ac<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    A leur retour, ils montèrent dans la chambre haute où se retrouvaient Pierre, Jean, Jacques et André ; Philippe et Thomas ; Barthélemy et Matthieu ; Jacques fils d'Alphée, Simon le zélote et Jude fils de Jacques.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Tous, unanimes, étaient assidus à la prière, avec quelques femmes dont Marie la mère de Jésus, et avec les frères de Jésus. Ac 1/13-14<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    14 En passant, il vit Lévi, fils d'Alphée, assis au bureau des péages. Il lui dit: Suis-moi. Lévi se leva, et le suivit. <o:p></o:p>

    15 Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de publicains et de gens de mauvaise vie se mirent aussi à table avec lui et avec ses disciples; car ils étaient nombreux, et l'avaient suivi. <o:p></o:p>

    16 Les scribes et les pharisiens, le voyant manger avec les publicains et les gens de mauvaise vie, dirent à ses disciples: Pourquoi mange-t-il et boit-il avec les publicains et les gens de mauvaise vie? <o:p></o:p>

    17 Ce que Jésus ayant entendu, il leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. <o:p></o:p>

    18. Les disciples de Jean et les pharisiens jeûnaient. Ils vinrent dire à Jésus: Pourquoi les disciples de Jean et ceux des pharisiens jeûnent-ils, tandis que tes disciples ne jeûnent point? <o:p></o:p>

    19 Jésus leur répondit: Les amis de l'époux peuvent-ils jeûner pendant que l'époux est avec eux? Aussi longtemps qu'ils ont avec eux l'époux, ils ne peuvent jeûner. <o:p></o:p>

    20 Les jours viendront où l'époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront en ce jour-là. <o:p></o:p>

    21 Personne ne coud une pièce de drap neuf à un vieil habit; autrement, la pièce de drap neuf emporterait une partie du vieux, et la déchirure serait pire. <o:p></o:p>

    22 Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves. Mc 2 : 14-22<o:p></o:p>

    Homélie de saint Bède le vénérable.<o:p></o:p>

    Matthieu se levât et suivit Jésus.                    <o:p></o:p>

    Jésus vit un homme assis au bureau de la douane; son nom était Matthieu. « Suis-moi », lui dit-il. Il le vit non pas tant avec les yeux du corps qu'avec le regard intérieur de sa miséricorde. Il vit le publicain, et parce qu'il le vit d'un regard qui prend pitié et qui choisit, il lui dit:«Suis-moi», est-à-dire imite-moi. En lui demandant de le suivre, il invitait moins à marcher derrière lui qu'à vivre comme il ; car celui qui déclare demeurer dans le Christ doit marcher dans la voie où lui, Jésus, a marché. Matthieu se leva et le suivit. Rien d'étonnant que le publicain, au premier appel impérieux du Seigneur, ait abandonné sa recherche de profits terrestres et que. négligeant les biens temporels, il ait adhéré à celui qu'il voyait dépourvu de toute richesse. C'est que le Seigneur qui l'appelait de l'extérieur par sa parole le touchait au plus intime de son âme en y répandant la lumière de la grâce spirituelle. Cette lumière devait faire comprendre à Matthieu que celui qui l'appelait à quitter les biens temporels sur la terre était en mesure de lui donner dans le ciel un trésor incorruptible. Comme Jésus était à table à la maison, voilà que beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent s'attabler avec lui et ses disciples. La conversion d'un seul publicain ouvrit la voie de la pénitence et du pardon à beaucoup de publicains et de pécheurs. Beau présage en vérité : celui qui devait être plus tard Apôtre et docteur parmi les païens entraîne à sa suite, lors de sa conversion, tout un groupe de pécheurs sur le chemin du salut ; et ce ministère de l'Évangile qu'il allait accomplir après avoir progressé dans la vertu, il l'entreprend dès les premiers débuts de sa foi. Essayons de comprendre plus profondément l'événement relaté ici. Matthieu n'a pas seulement offert au Seigneur un repas corporel dans sa demeure terrestre, mais il lui a bien davantage préparé un festin dans la maison de son cœur par sa foi et son amour; comme en témoigne celui qui a dit: Voici que je me tiens à la porte, et je frappe: Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui et je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi. Nous ouvrons notre porte pour le recevoir à l'appel de sa voix lorsque nous donnons notre libre assentiment à ses avertissements intérieurs ou extérieurs et quand nous mettons à exécution ce que nous avons compris que nous devions faire. Et il entre pour manger, lui avec nous et nous avec lui, parce qu'il habite dans le cœur de ses élus, par la grâce de son amour; ainsi il les nourrit sans cesse par la lumière de sa présence afin qu'ils élèvent progressivement leurs désirs, et lui-même se nourrit de leur zèle pour le ciel comme de la plus délicieuse nourriture.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Seuls les évangiles apocryphes nous renseignent sur ce que fut sa vie. Il meurt décapité (ou lapidé ou brûlé vif selon les sources) pour s'être opposé au mariage du roi Hirtiacus avec sa nièce Iphigénie.<o:p></o:p>

    Sa tête est conservée dans l'abbaye de Saint-Matthieu en Bretagne.<o:p></o:p>

    Les renseignements sur Mathieu sont plutôt légendaires. En Ethiopie, il triomphe de deux mages qui se font adorer comme dieux et combat victorieusement les dragons qui les accompagnent. Il ressuscite la fille du roi Hégésippe (ou Egippe) qui se convertit au christianisme. <o:p></o:p>

    St Irénée dit que Matthieu a prêché l’Evangile aux Hébreux., St Clément dit qu’il l’a fait pendant 15 ans et Eusèbe dit qu’il prêchait dans sa langue maternelle. Les anciens écrivains mentionnent que Matthieu avait évangélisé l’Ethiopie au sud de la mer Caspienne (Pas  l’Ethiopie en Afrique), d’autres mentionnent la Perse  le Royaume des Parthes, Parthians, <o:p></o:p>

    la Syrie.. Selon Heracleon, cite par  Clément d’Alexandie Matthieu n’est pas mort en martyr mais ceci est contredit par les autres témoignages. Le récit de son martyr dans les écrits Apocryphes grecs "Martyrium S. Matthæi in Ponto" et publiés par Bonnet, "Acta apostolorum  apocrypha" (Leipzig, 1898), n’ont pas de valeur historique. On ignore la place de son martyr et le genre de torture qui lui a été infligé. On ne peut pas dire avec certitude s’il a été brûlé lynché ou décapité. Le Martyrologue Romain dit seulement  «  S. Matthæi, qui in Æthiopia prædicans martyrium passus est .»  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Prières. <o:p></o:p>

    Dans ta miséricorde inépuisable, Seigneur, tu as choisi le publicain Matthieu pour en faire un Apôtre ; Donne-nous, par sa prière et son exemple, de suivre le Christ et de nous attacher à lui fermement.<o:p></o:p>

    Prière à Saint Matthieu.<o:p></o:p>

    Nous te remercions, Père Céleste, pour le témoignage de Ton apôtre et évangéliste Matthieu, dans l’Evangile de Ton Fils et Sauveur. Et nous prions que selon son exemple nous puissions avec notre volonté et  nos cœurs, suivre l’appel de Notre Seigneur, pour le suivre, par Jésus-Christ, notre Seigneur, qui vit et règne avec toi et le Saint Esprit , un Dieu,  maintenant et toujours. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Saint Matthieu, apôtre et évangéliste.<o:p></o:p>

    ( Fête , le 21 septembre.) <o:p></o:p>

    Collecte.<o:p></o:p>

    O Dieu tout-puissant, qui, par ton Fils bien-aimé, appelas Matthieu du bureau des impôts à la charge d’Apôtre et d’Evangéliste ; Fais-nous ta grâce de renoncer à tout désir d’avarice, et à tout amour déréglé des richesses, et de suivre ce même Jésus-Christ, ton Fils, qui vit et règne avec toi et avec le Saint-Esprit, un soul Dieu, aux siècles des siècles. Amen.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

                                   L’Evangile de saint Matthieu.  <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Notes sur l’Evangile de saint Matthieu.<o:p></o:p>

    Les évangiles sont divisés en deux catégories : d’une part, l’évangile de Jean ; de l’autre, les trois premiers appelés synoptiques. <o:p></o:p>

    Dans les synoptiques, le Christ est présenté aux hommes et plus particulièrement aux Juifs, et chacun d’eux se termine par le récit de sa condamnation par les hommes. Dans Jean, depuis le premier chapitre on trouve que  le Seigneur est déjà rejeté. « Il était dans le monde, et le monde fut fait par lui ; et le monde ne l’a pas connu. Il vint chez soi ; et les siens ne l’ont pas reçu » Pour St. Jean,  Jésus est non seulement le Christ, le Messie, mais il est aussi le Verbe de Dieu (en grec : son Logos) ; il est la Parole de Dieu. Le Fils du Père est la Parole par laquelle le Père s’exprime, de toute éternité. Son évangile (ou "Bonne Nouvelle", en grec) fut d'abord un essai rédigé dans les années 50 en araméen, la langue maternelle de Jésus et du peuple de Palestine. De nombreuses expressions typiquement araméennes apparaissent en maints endroits : "raca", la géhenne", "ville sainte", ténèbres extérieures", etc. <o:p></o:p>

    On notera que l'expression "...afin que s'accomplisse ce que les prophètes ont écrit..." revient fréquemment dans cet évangile. En lisant cet évangile, les chrétiens du premier siècle constataient que le Christ avait accompli telle ou telle prophétie et justifiaient ainsi le caractère messianique de leur Seigneur. Les nombreuses descriptions des us et coutumes d'alors montrent que cet écrit était d'abord destiné aux chrétiens d'origine juive et aux autres juifs, plus ou moins hostiles au message du Christ. Matthieu, Marc, Luc et Jean relatent les événements d’un point de vue différent parce qu’ils étaient chacun destinés à un auditoire particulier. <o:p></o:p>

    L’auditoire de Matthieu se composait principalement de Juifs chrétiens. Il mit l’accent sur la continuité du Christianisme par rapport aux écrits et aux traditions judaïques. (c’est-à-dire, l’Ancien Testament) Par le biais de Matthieu, nous comprenons la relation qui existe entre Jésus, la Loi et les Prophètes de l’Ancien Testament. Situé au début du Nouveau Testament, cet Evangile fait office de lien entre l’Ancien et le Nouveau Testament. De tous les auteurs du Nouveau Testament, Matthieu est celui qui se réfère le plus souvent à l’Ancien Testament. <o:p></o:p>

    Il présente avant tout Jésus comme le Roi. Et c'est un thème que nous retrouverons tout au long de cette série. Le mot royaume est utilisé 56 fois. L'expression "royaume des cieux " est unique à Matthieu. Il est le Roi révélé, rejeté, et qui revient en gloire pour se saisir de son règne légitime. »Saint Matthieu a écrit son évangile comme on bâtit une cathédrale : tout ce qu’il a précieusement noté se tient ensemble , chaque détail est important, chaque image est remplie de sens. Matthieu supervisa peut-être la traduction en grec de son écrit qui fut réalisée dans la deuxième moitié du premier siècle. C'est cette version en grec qui seule subsiste.<o:p></o:p>

    « Au cours de cette traduction en grec, il est possible que les rédacteurs aient subi quelque peu l'influence littéraire des évangiles de Marc et de Luc. Mais la tradition biblique donne pleinement à Matthieu la paternité de l’œuvre. »

    L'Evangile de Matthieu occupe la première place des livres du Nouveau Testament car son souci constant est d'établir une continuité entre les écrits anciens de l'Ancien Testament et les écrits nouveaux du premier siècle. (qui, une fois rassemblés, formeront le Nouveau Testament)<o:p></o:p>

    Dans cet évangile, les discours du Christ sont souvent présentés comme des enseignements rabbiniques, c'est-à-dire des préceptes qu'un maître de la Loi dispensait à tous ceux qui recherchaient la vérité de Dieu.
    Jésus présente les clés du Royaume de Dieu et s'affirme lui-même comme l'héritier de ce royaume céleste.<o:p></o:p>

    L'Evangile de Matthieu se présente comme une biographie véritable du Fils de Dieu. Il dresse le portrait d'un être divin et les paroles du Messie raisonnent dans cet écrit avec les accents de la Vérité Eternelle : il en est ainsi, par exemple, du passage ci-dessous extrait du Sermon sur La Montagne (Chapitre 5 : 43 à 45) :<o:p></o:p>

    "Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.
    Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,
    afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes".<o:p></o:p>

    (Matthieu 9, 9-13) <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Chapitres. <o:p></o:p>

    1. La généalogie de Jésus. <o:p></o:p>

    2. La naissance de Jésus. La fuite en Egypte. La prédication de Jean Baptiste. <o:p></o:p>

    4. La tentation de Jésus.<o:p></o:p>

    5. Le sermon sur la montagne.  <o:p></o:p>

    6. Enseignements.<o:p></o:p>

    7. Ne pas juger les autres. L’autorité de Jésus.  <o:p></o:p>

    8. Miracles de Jésus.<o:p></o:p>

    9.  Jésus appelle Matthieu. Guérisons de Jésus. <o:p></o:p>

    10. Les apôtres. <o:p></o:p>

    11. Les envoyés de Jean Baptiste.<o:p></o:p>

    12. Jésus et le sabbat. Paraboles.<o:p></o:p>

    13. Paraboles<o:p></o:p>

    14. Mort de jean Baptiste. Jésus marche sur le lac. <o:p></o:p>

    15. L’homme impur. Miracles. <o:p></o:p>

    16. Jésus annonce sa mort et sa résurrection. <o:p></o:p>

    17. La Transfiguration<o:p></o:p>

    18. Qui est le plus grand ? Le pardon. <o:p></o:p>

    19.  Enseignement sur le divorce. <o:p></o:p>

    20. Demande de la mère de Jacques et Jean. <o:p></o:p>

    21. Jésus entre à Jérusalem. <o:p></o:p>

    22. Le commandement le plus important. <o:p></o:p>

    23. Jésus annonce la punition. Jésus et Jérusalem. <o:p></o:p>

    24. L’horreur abominable. La venue du Fils de l’homme. <o:p></o:p>

    25. Paraboles. <o:p></o:p>

    26. La sainte Cène. Arrestation de Jésus.<o:p></o:p>

    27. Passion de Jésus.<o:p></o:p>

    28. Résurrection de Jésus. <o:p></o:p>


    Après la Pentecôte, Matthieu devint, comme ses collègues, le héraut du message chrétien. Selon beaucoup, l’Evangile selon saint Matthieu, placé en tête du Nouveau Testament, serait un résumé systématique de ce que cet Apôtre avait entendu tomber des lèvres du Sauveur, et de ce que lui-même redisait aux Juifs, pour les convertir, au cours de ses prédications.
    <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Prêcher l'Évangile. (Saint Irénée)<o:p></o:p>

    Le Maître de toutes choses a donné à ses Apôtres le pouvoir de prêcher l'Évangile. C'est par eux que nous connaissons la Vérité, c'est-à-dire l'enseignement du Fils de Dieu. C'est à eux que le Seigneur a dit qui vous écoute, m'écoute, qui vous méprise, me méprise, et méprise celui qui m'a envoyé. Car nous n'avons pas connu l'économie de notre salut par d'autres que par ceux qui nous ont apporté l'Évangile. Cet Évangile, ils l'ont d'abord prêché, puis, par la volonté de Dieu, ils nous l'ont transmis dans des Écritures pour qu'il devienne la base et la colonne de notre foi. Il n'est pas permis de dire qu'ils ont prêché avant d'avoir eu la connaissance parfaite, comme certains ont l'audace de l'affirmer, qui se vantent de corriger les Apôtres. Car, après que notre Seigneur fut ressuscité d'entre les morts et que les Apôtres eurent été revêtus de la force d'en haut par la venue soudaine de l'Esprit Saint, ils furent remplis de tous les dons et ils eurent la connaissance parfaite. Ils s'en allèrent alors jusqu'aux extrémités de la terre, proclamant la bonne nouvelle des bienfaits que Dieu nous envoie et annonçant aux hommes la paix du ciel, eux qui possédaient tous également, et chacun en particulier, l'Évangile de Dieu.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Homélie de saint Augustin sur l'évangile de saint Matthieu.<o:p></o:p>

    Faites attention, je vous en supplie, à ce que dit le Christ Seigneur, étendant la main vers ses disciples: Voici ma mère et mes frères. Et ensuite : Celui qui fait la volonté de mon Père, qui m'a envoyé, c'est lui mon frère, ma sœur, ma mère. Est-ce que la Vierge Marie n'a pas fait la volonté du Père, elle qui a cru par la foi, qui a conçu par la foi, qui a été élue pour que le salut naquît d'elle en notre faveur, qui a été créée dans le Christ avant que le Christ fût créé en elle? Sainte Marie a fait, oui, elle a fait la volonté du Père, et par conséquent, il est plus important pour Marie d'avoir été disciple du Christ que d'avoir été Mère du Christ ; il a été plus avantageux pour elle d'avoir été disciple du Christ que d'avoir été sa mère. Donc, Marie était bienheureuse, parce que, avant même d'enfanter le Maître, elle l'a porté dans son sein. Voyez si ce que je dis n'est pas vrai. Comme le Seigneur passait, suivi par les foules et accomplissant des miracles divins, une femme se mit à dire : Heureux, bienheureux, le sein qui t'a porté! Et qu'est-ce que le Seigneur a répliqué, pour éviter qu'on ne place le bonheur dans la chair? Heureux plutôt ceux qui entendent la parole de Dieu et la gardent! Donc, Marie est bienheureuse aussi parce qu'elle a entendu la parole de Dieu, et l'a gardée: son âme a gardé la vérité plus que son sein n'a gardé la chair. La Vérité, c'est le Christ; la chair, c'est le Christ. La vérité, c'est le Christ dans l'âme de Marie ; La chair, c'est le Christ dans le sein de Marie. Ce qui est dans l'âme est davantage que ce qui est dans le sein. Sainte Marie, heureuse Marie! Et pourtant l'Église vaut mieux que la Vierge Marie. Pourquoi ? Parce que Marie est une partie de l'Église. Un membre éminent, un membre supérieur aux autres, mais enfin un membre du corps entier. S'il s'agit du corps entier, le corps est certainement davantage qu'un seul membre. Le Seigneur est la tête. et le Christ total est à la fois la tête et le corps. Bref, nous avons un chef divin, nous avons Dieu pour tête. Donc, mes très chers, regardez vous-mêmes: vous êtes les membres du Christ, et vous êtes le corps du Christ. Comment l'êtes-vous? Faites attention à ce qu'il dit: Voici ma mère et mes frères. Comment serez-vous la mère du Christ? Celui qui entend, celui qui fait la volonté de mon Père, qui est aux cieux, celui-là est mon frère, ma sœur, ma mère. En effet, je comprends bien : mes frères ; je comprends bien: mes sœurs. Car il n'y a qu'un seul héritage: c'est pourquoi, le Christ, alors qu'il était le Fils unique, n'a pas voulu être seul: dans sa miséricorde, il a voulu que nous soyons héritiers du Père, que nous soyons héritiers avec lui<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Apocryphes. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1.Évangile de pseudo-Matthieu. Une fausse traduction de Matthieu, datant du 5è siècle, abondant en récits de miracles de Jésus enfant. <o:p></o:p>

    Dans son "Evangelia apocrypha" (Leipzig, 1876), Tischendorf a reproduit en latin  "De Ortu beatæ Mariæ et infantia Salvatoris", supposément écrit par Matthieu en Hébreu et traduit par St Jérôme. Ce  pseudo-Matthieu date du 6e siècle. <o:p></o:p>

    Papias d’ Hierapolis, au premier siècle dit que Mathieu avait écrit en hébreu les paroles de Jésus.<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Quelques notes sur les chapitres, donne une idée des passages qui n’auraient sans doute pas pu être écrites par le même auteur que l’Evangile de Matthieu. .  <o:p></o:p>

    Chapitre 1. – Il y avait un homme à Jérusalem, nommé Joachim de la tribu de Judah. Il était propriétaire d’un élevage de moutons et était très pieux. A vingt ans il épousa Anne la fille d’Achar. Après vingt deux ans de mariage il n’avait toujours pas d’enfant <o:p></o:p>

    Chapitre 2. – Le prêtre Ruben lui reproche de ne pas avoir été béni par Dieu en ayant des descendants et le renvoya du Temple.. <o:p></o:p>

    Chapitre 3. – Un jeune homme lui demanda de retourner vers sa femme, qu’il avait répudié. .  <o:p></o:p>

    Chapitre 4. –Anna devint enceinte et accoucha d’une fille. Il alla au Temple pour offrir des sacrifices.  <o:p></o:p>

    Chapitre 6. – L’enfant, Marie est admirée par tous en Israël. Elle parlait avec aisance et passait son temps à louer le Seigneur. Etant enfant, elle avait la maturité d’une personne de trente ans. Elle priait constamment et était très belle et si glorieuse qu l’on avait peine à la regarder de face.  <o:p></o:p>

    Chapitre 7. -- Abiathar le prêtre voulait l’avoir comme épouse. Mary refusa en disant que ce n’était pas possible q’elle puisse connaître un homme<o:p></o:p>

    Chapitre 9.—Elle était à la fontaine quand l’Ange du Seigneur lui est apparu. <o:p></o:p>

    Chapitre 12.—Elle devint enceinte. Joseph a été emmené au Temple avec Marie et subit des reproches. <o:p></o:p>

    Chapitre 14.—Trois jours après la naissance du Christ, la Vierge Marie sortit de la cave et entra dans l’étable oùt le bœuf et l’âne se mirent à adorer le Christ. <o:p></o:p>

    Chapitre 19.—Les lions et les panthères l’adorèrent également. Chapitre 20.—Un jour pendant qu’ils voyageaient, la Vierge fatiguée demanda à Joseph de se reposer sous un palmier, qui portait des fruits.  <o:p></o:p>

    Chapitre 21. – Jésus se tourna vers le palmier et dit: O palmier qu’un de mes Anges porte une de tes branches pour être planté au paradis de mon Père. <o:p></o:p>

    Chapitre 23.—Quand Marie alla au Temple avec l’Enfant les idoles se prosternaient et se brisaient, en tombant. <o:p></o:p>

    Chapitre 24.-- Affrodosius, le gouverneur de la cite se rendit au Temple avec son armée<o:p></o:p>

    Chapitre 27.—Jésus fabriquait des pots avec des oiseaux <o:p></o:p>

    Chapitre 29.—Un enfant voulait s’attaque à Jésus et tomba immédiatement mort. <o:p></o:p>

    Chapitre 36 Jésus traversa le Jourdain et commanda aux lions d’aller en paix et de ne pas faire de mal à personne. <o:p></o:p>

    Il est aussi dit dans ce protoévangile : Quand Jésus dormait, de jour ou de nuit, la lumière de Dieu brillait sur lui .<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    2.Le document ‘Q’<o:p></o:p>

    Il y avait un document appelé Q, écrit par Matthieu que Luc connaissait mais non pas Marc. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    3.Une rédaction du Protévangile beaucoup plus tardive : le Pseudo-Matthieu.<o:p></o:p>

    « Ce dernier texte, probablement rédigé par un moine dans un but édifiant éclaire le procédé de stylisation et de codage, qui, tout en recopiant l'essentiel de l'histoire, refond le tout en exerçant une censure et en modifiant des détails » <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    4.Les Gestes de saint Matthieu, apôtre et évangéliste. <o:p></o:p>

    Saint Matthieu va en Éthiopie dans la grande ville de Nadaver ; Il y ressuscite le fils de la reine Candace, et il y fonde des Églises chrétiennes. <o:p></o:p>

                              Evangile de Matthieu. <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 1<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Livre des origines de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham :<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Juda engendra Pharès et Zara, de Thamar, Pharès engendra Esrôm, Esrôm engendra Aram,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassôn, Naassôn engendra Salmon,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Salmon engendra Booz, de Rahab, Booz engendra Jobed, de Ruth, Jobed engendra Jessé,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Jessé engendra le roi David. David engendra Salomon, de la femme d'Urie,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Achaz, Achaz engendra Ezéchias,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Ezéchias engendra Manassé, Manassé engendra Amôn, Amôn engendra Josias,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Josias engendra Jéchonias et ses frères ; ce fut alors la déportation à Babylone.<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Après la déportation à Babylone, Jéchonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Eliakim, Eliakim engendra Azor,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akhim, Akhim engendra Elioud,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Elioud engendra Eléazar, Eléazar engendra Mathan, Mathan engendra Jacob,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, que l'on appelle Christ.<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Le nombre total des générations est donc : quatorze d'Abraham à David, quatorze de David à la déportation de Babylone, quatorze de la déportation de Babylone au Christ.<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Voici quelle fut l'origine de Jésus Christ. Marie, sa mère, était accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu'ils aient habité ensemble, elle se trouva enceinte par le fait de l'Esprit Saint.<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Joseph, son époux, qui était un homme juste et ne voulait pas la diffamer publiquement, résolut de la répudier secrètement.<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Il avait formé ce projet, et voici que l'Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : " Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : ce qui a été engendré en elle vient de l'Esprit Saint,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    et elle enfantera un fils auquel tu donneras le nom de Jésus, car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. "<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Tout cela arriva pour que s'accomplisse ce que le Seigneur avait dit par le prophète :<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Voici que la vierge concevra et enfantera un fils auquel on donnera le nom d'Emmanuel, ce qui se traduit : " Dieu avec nous ".<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    A son réveil, Joseph fit ce que l'Ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse,<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    mais il ne la connut pas jusqu'à ce qu'elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 2                                      <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Jésus étant né à Bethléem de Judée, au temps du roi Hérode, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    et demandèrent : «  Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son astre à l'Orient et nous sommes venus lui rendre hommage. « <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    A cette nouvelle, le roi Hérode fut troublé, et tout Jérusalem avec lui.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Il assembla tous les grands prêtres et les scribes du peuple, et s'enquit auprès d'eux du lieu où le Messie devait naître.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    A Bethléem de Judée, lui dirent-ils, car c'est ce qui est écrit par le prophète :<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n'es certes pas le plus petit des chefs-lieux de Juda : car c'est de toi que sortira le chef qui fera paître Israël, mon peuple. <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Alors Hérode fit appeler secrètement les mages, se fit préciser par eux l'époque à laquelle l'astre apparaissait,<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    et les envoya à Bethléem en disant : «  Allez vous renseigner avec précision sur l'enfant ; et, quand vous l'aurez trouvé, avertissez-moi pour que, moi aussi, j'aille lui rendre hommage ». <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Sur ces paroles du roi, ils se mirent en route ; et voici que l'astre, qu'ils avaient vu à l'Orient, avançait devant eux jusqu'à ce qu'il vînt s'arrêter au-dessus de l'endroit où était l'enfant.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    A la vue de l'astre, ils éprouvèrent une très grande joie.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Entrant dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils lui rendirent hommage ; ouvrant leurs coffrets, ils lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner auprès d'Hérode, ils se retirèrent dans leur pays par un autre chemin.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Après leur départ, voici que l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : «  Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et fuis en Égypte ; restes-y jusqu'à nouvel ordre, car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr ». <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Joseph se leva, prit avec lui l'enfant et sa mère, de nuit, et se retira en Égypte.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, pour que s'accomplisse ce qu'avait dit le Seigneur par le prophète : D'Egypte, j'ai appelé mon fils.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Alors Hérode, se voyant joué par les mages, entra dans une grande fureur et envoya tuer, dans Bethléem et tout son territoire, tous les enfants jusqu'à deux ans, d'après l'époque qu'il s'était fait préciser par les mages.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Alors s'accomplit ce qui avait été dit par le prophète Jérémie :<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Une voix dans Rama s'est fait entendre, des pleurs et une longue plainte : c'est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, parce qu'ils ne sont plus.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Après la mort d'Hérode, l'Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph, en Égypte,<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    et lui dit : «  Lève-toi, prends avec toi l'enfant et sa mère, et mets-toi en route pour la terre d'Israël ; en effet, ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant ». <o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Joseph se leva, prit avec lui l'enfant et sa mère, et il entra dans la terre d'Israël.<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Mais, apprenant qu'Archélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s'y rendre ; et divinement averti en songe, il se retira dans la région de Galilée<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    et vint habiter une ville appelée Nazareth, pour que s'accomplisse ce qui avait été dit par les prophètes : Il sera appelé Nazôréen.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 3<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    En ces jours-là paraît Jean le Baptiste, proclamant dans le désert de Judée :<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    «  Convertissez-vous : le Règne des cieux s'est approché ! « <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    « C'est lui dont avait parlé le prophète Isaïe quand il disait : «  Une voix crie dans le désert : «  »Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.»<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Jean avait un vêtement de poil de chameau et une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Alors Jérusalem, toute la Judée et toute la région du Jourdain se rendaient auprès de lui ;<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    ils se faisaient baptiser par lui dans le Jourdain en confessant leurs péchés.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Comme il voyait beaucoup de Pharisiens et de Sadducéens venir à son baptême, il leur dit : «  Engeance de vipères, qui vous a montré le moyen d'échapper à la colère qui vient ?<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Produisez donc du fruit qui témoigne de votre conversion ;<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    et ne vous avisez pas de dire en vous-mêmes : Nous avons pour père Abraham.  Car je vous le dis, des pierres que voici, Dieu peut susciter des enfants à Abraham. »<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Déjà la hache est prête à attaquer la racine des arbres ; tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit va être coupé et jeté au feu.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Moi, je vous baptise dans l'eau en vue de la conversion ; mais celui qui vient après moi est plus fort que moi : je ne suis pas digne de lui ôter ses sandales ; lui, il vous baptisera dans l'Esprit Saint et le feu.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Il a sa pelle à vanner à la main, il va nettoyer son aire et recueillir son blé dans le grenier ; mais la bale, il la brûlera au feu qui ne s'éteint pas. <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Alors paraît Jésus, venu de Galilée jusqu'au Jourdain auprès de Jean, pour se faire baptiser par lui.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Jean voulut s'y opposer :  C'est moi, disait-il, qui ai besoin d'être baptisé par toi, et c'est toi qui viens à moi ! <o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Mais Jésus lui répliqua : «  Laisse faire maintenant : c'est ainsi qu'il nous convient d'accomplir toute justice ». Alors, il le laisse faire.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Dès qu'il fut baptisé, Jésus sortit de l'eau. Voici que les cieux s'ouvrirent et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    « Et voici qu'une voix venant des cieux disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu'il m'a plu de choisir. »<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 4                               <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Alors Jésus fut conduit par l'Esprit au désert, pour être tenté par le diable.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il finit par avoir faim.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Le tentateur s'approcha et lui dit : «  Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. « <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Mais il répliqua : «  Il est écrit : Ce n'est pas seulement de pain que l'homme vivra, mais de toute parole sortant de la bouche de Dieu ». <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Alors le diable l'emmène dans la Ville Sainte, le place sur le faîte du Temple<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    et lui dit : «  Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas, car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges et ils te porteront sur leurs mains pour t'éviter de heurter du pied quelque pierre. <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Jésus lui dit : «  Il est aussi écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu ». <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Le diable l'emmène encore sur une très haute montagne ; il lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    et lui dit : «  Tout cela je te le donnerai, si tu te prosternes et m'adores ». <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Alors Jésus lui dit : «  Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Le Seigneur ton Dieu tu adoreras et c'est à lui seul que tu rendras un culte ». <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Alors le diable le laisse, et voici que des anges s'approchèrent, et ils le servaient.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Ayant appris que Jean avait été livré, Jésus se retira en Galilée.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Il quitta Nazareth, et vint demeurer à Capharnaüm, située près de la mer, dans le territoire de Zabulon et de Nephthali, <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    pour que s'accomplisse ce qu'avait dit le prophète Isaïe :<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Terre de Zabulon, terre de Nephtali, route de la mer, pays au-delà du Jourdain, Galilée des Nations !<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Le peuple qui se trouvait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; pour ceux qui se trouvaient dans le sombre pays de la mort, une lumière s'est levée.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    A partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : «  Convertissez-vous : le Règne des cieux s'est approché ». <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon appelé Pierre et André, son frère, en train de jeter le filet dans la mer : c'était des pêcheurs.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Il leur dit : «  Venez à ma suite et je vous ferai pêcheurs d'hommes ». <o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Laissant aussitôt leurs filets, ils le suivirent.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Avançant encore, il vit deux autres frères : Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, dans leur barque, avec Zébédée leur père, en train d'arranger leurs filets. Il les appela.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Laissant aussitôt leur barque et leur père, ils le suivirent.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Puis, parcourant toute la Galilée, il enseignait dans leurs synagogues, proclamait la Bonne Nouvelle du Règne et guérissait toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Sa renommée gagna toute la Syrie, et on lui amena tous ceux qui souffraient, en proie à toutes sortes de maladies et de tourments : Démoniaques, lunatiques, paralysés ; il les guérit.<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Et de grandes foules le suivirent, venues de la Galilée et de la Décapole, de Jérusalem et de la Judée, et d'au-delà du Jourdain.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 5                                      <o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    A la vue des foules, Jésus monta dans la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent de lui.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Et, prenant la parole, il les enseignait :<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    «  Heureux les pauvres de coeur : le Royaume des cieux est à eux.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Heureux les doux : ils auront la terre en partage.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Heureux les miséricordieux : il leur sera fait miséricorde.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Heureux ceux qui font ouvre de paix : ils seront appelés fils de Dieu.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Heureux êtes-vous lorsque l'on vous insulte, que l'on vous persécute et que l'on dit faussement contre vous toute sorte de mal à cause de moi.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ; c'est ainsi en effet qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. »<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Vous êtes le sel de la terre. Si le sel perd sa saveur, comment redeviendra-t-il du sel ? Il ne vaut plus rien ; on le jette dehors et il est foulé aux pieds par les hommes.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une hauteur ne peut être cachée.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Quand on allume une lampe, ce n'est pas pour la mettre sous le boisseau, mais sur son support et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    De même, que votre lumière brille aux yeux des hommes, pour qu'en voyant vos bonnes actions ils rendent gloire à votre Père qui est aux cieux.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    N'allez pas croire que je sois venu abroger la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abroger, mais accomplir.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Car, en vérité je vous le déclare, avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i, pas un point sur l'i ne passera de la loi, que tout ne soit arrivé.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Dès lors celui qui transgressera un seul de ces plus petits commandements et enseignera aux hommes à faire de même sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux ; au contraire, celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le Royaume des cieux.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Car je vous le dis : si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, non, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre ; celui qui commettra un meurtre en répondra au tribunal.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

     Et moi, je vous le dis : quiconque se met en colère contre son frère en répondra au tribunal ; celui qui dira à son frère : «  Imbécile  » sera justiciable du Sanhédrin ; celui qui dira : «  Fou  » sera passible de la géhenne de feu.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Quand donc tu vas présenter ton offrande à l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; viens alors présenter ton offrande.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Mets-toi vite d'accord avec ton adversaire, tant que tu es encore en chemin avec lui, de peur que cet adversaire ne te livre au juge, le juge au gendarme, et que tu ne sois jeté en prison.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    En vérité, je te le déclare : tu n'en sortiras pas tant que tu n'auras pas payé jusqu'au dernier centime.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras pas d'adultère.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Et moi, je vous dis : quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà, dans son cœur, commis l'adultère avec elle.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Si ton il droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car il est préférable pour toi que périsse un seul de tes membres et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car il est préférable pour toi que périsse un seul de tes membres et que ton corps tout entier ne s'en aille pas dans la géhenne.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    D'autre part il a été dit : Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui remette un certificat de répudiation.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Et moi, je vous dis : quiconque répudie sa femme-sauf en cas d'union illégale-la pousse à l'adultère ; et si quelqu'un épouse une répudiée, il est adultère.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne te parjureras pas, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de tes serments.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Et moi, je vous dis de ne pas jurer du tout : ni par le ciel car c'est le trône de Dieu,<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    ni par la terre car c'est l'escabeau de ses pieds, ni par Jérusalem car c'est la Ville du grand Roi.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux en rendre un seul cheveu blanc ou noir.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Vous avez appris qu'il a été dit: oeil pour oeil, et dent pour dent.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    Et moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Au contraire, si quelqu'un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l'autre.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    A qui veut te mener devant le juge pour prendre ta tunique, laisse aussi ton manteau.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Si quelqu'un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    42<o:p></o:p>

    A qui te demande, donne ; à qui veut t'emprunter, ne tourne pas le dos.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    43<o:p></o:p>

    Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    44<o:p></o:p>

    Et moi, je vous dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent,<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    45<o:p></o:p>

    afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et les injustes.<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    46<o:p></o:p>

    Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense allez-vous en avoir ? Les collecteurs d'impôts eux-mêmes n'en font-ils pas autant ?<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    47<o:p></o:p>

    Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens n'en font-ils pas autant ?<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    48<o:p></o:p>

    Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 6<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    «  Gardez-vous de pratiquer votre religion devant les hommes pour attirer leurs regards ; sinon, pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Quand donc tu fais l'aumône, ne le fais pas claironner devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, en vue de la gloire qui vient des hommes. En vérité, je vous le déclare : ils ont reçu leur récompense.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Pour toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    afin que ton aumône reste dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    «  Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites qui aiment faire leurs prières debout dans les synagogues et les carrefours, afin d'être vus des hommes. En vérité, je vous le déclare : ils ont reçu leur récompense.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Pour toi, quand tu veux prier, entre dans ta chambre la plus retirée, verrouille ta porte et adresse ta prière à ton Père qui est là dans le secret. Et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Quand vous priez, ne rabâchez pas comme les païens ; ils s'imaginent que c'est à force de paroles qu'ils se feront exaucer.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Ne leur ressemblez donc pas, car votre Père sait ce dont vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    «  Vous donc, priez ainsi : Notre Père qui es aux cieux, fais connaître à tous qui tu es,<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    fais venir ton Règne, fais se réaliser ta volonté sur la terre à l'image du ciel.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Donne-nous aujourd'hui le pain dont nous avons besoin,<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    pardonne-nous nos torts envers toi, comme nous-mêmes nous avons pardonné à ceux qui avaient des torts envers nous,<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    et ne nous conduis pas dans la tentation, mais délivre-nous du Tentateur.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    «  En effet, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera à vous aussi ;<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous pardonnera pas vos fautes.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    «  Quand vous jeûnez, ne prenez pas un air sombre, comme font les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent. En vérité, je vous le déclare : ils ont reçu leur récompense.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Pour toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage,<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    pour ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais seulement à ton Père qui est là dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    «  Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, où les mites et les vers font tout disparaître, où les voleurs percent les murs et dérobent.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où ni les mites ni les vers ne font de ravages, où les voleurs ne percent ni ne dérobent.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Car où est ton trésor, là aussi sera ton c_ur.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    «  La lampe du corps, c'est _il. Si donc ton _il est sain, ton corps tout entier sera dans la lumière.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Mais si ton _il est malade, ton corps tout entier sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, quelles ténèbres !<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    «  Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l'un et aimera l'autre, ou bien il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l'Argent.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    «  Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'amassent point dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit ! Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux ?<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Et qui d'entre vous peut, par son inquiétude, prolonger tant soit peu son existence ?<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Et du vêtement, pourquoi vous inquiéter ? Observez les lis des champs, comme ils croissent : ils ne peinent ni ne filent,<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    et je vous le dis, Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a jamais été vêtu comme l'un d'eux !<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Si Dieu habille ainsi l'herbe des champs, qui est là aujourd'hui et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien plus pour vous, gens de peu de foi !<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    « Ne vous inquiétez donc pas, en disant : «  »Qu'allons-nous manger ? qu'allons-nous boire ? de quoi allons-nous nous vêtir ? » » »<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    --tout cela, les païens le recherchent sans répit--,il sait bien, votre Père céleste, que vous avez besoin de toutes ces choses.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Cherchez d'abord le Royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné par surcroît.<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Ne vous inquiétez donc pas pour le lendemain : le lendemain s'inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 7                                      <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    «  Ne vous posez pas en juge, afin de n'être pas jugés ;<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    car c'est de la façon dont vous jugez qu'on vous jugera, et c'est la mesure dont vous vous servez qui servira de mesure pour vous.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Qu'as-tu à regarder la paille qui est dans _il de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton _il, tu ne la remarques pas ?<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    « Ou bien, comment vas-tu dire à ton frère : «  »Attends ! que j'ôte la paille de ton _il » » ? Seulement voilà : la poutre est dans ton _il ! »<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Homme au jugement perverti, ôte d'abord la poutre de ton _il, et alors tu verras clair pour ôter la paille de _il de ton frère.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    «  Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré, ne jetez pas vos perles aux porcs, de peur qu'ils ne les piétinent et que, se retournant, ils ne vous déchirent.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    «  Demandez, on vous donnera ; cherchez, vous trouverez ; frappez, on vous ouvrira.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    En effet, quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, à qui frappe on ouvrira.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Ou encore, qui d'entre vous, si son fils lui demande du pain, lui donnera une pierre ?<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Ou s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ?<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Si donc vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux, donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui le lui demandent.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    «  Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux : c'est la Loi et les Prophètes.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    «  Entrez par la porte étroite. Large est la porte et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux ceux qui s'y engagent ;<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    combien étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux ceux qui le trouvent.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    «  Gardez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous vêtus en brebis, mais qui au-dedans sont des loups rapaces.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Cueille-t-on des raisins sur un buisson d'épines, ou des figues sur des chardons ?<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Ainsi tout bon arbre produit de bons fruits, mais l'arbre malade produit de mauvais fruits.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Un bon arbre ne peut pas porter de mauvais fruits, ni un arbre malade porter de bons fruits.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Tout arbre qui ne produit pas un bon fruit, on le coupe et on le jette au feu.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Ainsi donc, c'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    «  » Il ne suffit pas de me dire : «  »Seigneur, Seigneur ! » » pour entrer dans le Royaume des cieux ; il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux. »<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    « Beaucoup me diront en ce jour-là : «  »Seigneur, Seigneur ! n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? en ton nom que nous avons chassé les démons ? en ton nom que nous avons fait de nombreux miracles ? » » »<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    « Alors je leur déclarerai : «  »Je ne vous ai jamais connus ; écartez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité ! » » »<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    «  Ainsi tout homme qui entend les paroles que je viens de dire et les met en pratique, peut être comparé à un homme avisé qui a bâti sa maison sur le roc.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé ; ils se sont précipités contre cette maison et elle ne s'est pas écroulée, car ses fondations étaient sur le roc.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Et tout homme qui entend les paroles que je viens de dire et ne les met pas en pratique, peut être comparé à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable.<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé ; ils sont venus battre cette maison, elle s'est écroulée, et grande fut sa ruine. « <o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Or, quand Jésus eut achevé ces instructions, les foules restèrent frappées de son enseignement ;<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    car il les enseignait en homme qui a autorité et non pas comme leurs scribes.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 8                                      <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Comme il descendait de la montagne, de grandes foules le suivirent.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Voici qu'un lépreux s'approcha et, prosterné devant lui, disait : «  Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Il étendit la main, le toucha et dit : «  Je le veux, sois purifié ! «  A l'instant, il fut purifié de sa lèpre.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Et Jésus lui dit : «  Garde-toi d'en dire mot à personne, mais va te montrer au prêtre et présente l'offrande que Moïse a prescrite : ils auront là un témoignage. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Jésus entrait dans Capharnaüm quand un centurion s'approcha de lui et le supplia<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    en ces termes : «  Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant terriblement. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Jésus lui dit : «  Moi, j'irai le guérir ? « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Mais le centurion reprit : «  Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit : dis seulement un mot et mon serviteur sera guéri.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    « Ainsi moi, je suis soumis à une autorité avec des soldats sous mes ordres, et je dis à l'un : «  »Va » » et il va, à un autre : «  »Viens » » et il vient, et à mon esclave : «  »Fais ceci » » et il le fait. «  »<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    En l'entendant, Jésus fut plein d'admiration et dit à ceux qui le suivaient : «  En vérité, je vous le déclare, chez personne en Israël je n'ai trouvé une telle foi.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Aussi, je vous le dis, beaucoup viendront du levant et du couchant prendre place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des cieux,<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    tandis que les héritiers du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Et Jésus dit au centurion : «  Rentre chez toi ! Qu'il te soit fait comme tu as cru. «  Et le serviteur fut guéri à cette heure-là.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Comme Jésus entrait dans la maison de Pierre, il vit sa belle-mère couchée, et avec de la fièvre.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Il lui toucha la main, et la fièvre la quitta ; elle se leva et se mit à le servir.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Le soir venu, on lui amena de nombreux démoniaques. Il chassa les esprits d'un mot et il guérit tous les malades,<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    pour que s'accomplisse ce qui avait été dit par le prophète Ésaïe : C'est lui qui a pris nos infirmités et s'est chargé de nos maladies.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Voyant de grandes foules autour de lui, Jésus donna l'ordre de s'en aller sur l'autre rive.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Un scribe s'approcha et lui dit : «  Maître, je te suivrai partout où tu iras. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Jésus lui dit : «  Les renards ont des terriers et les oiseaux du ciel des nids ; le Fils de l'homme, lui, n'a pas où poser la tête. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Un autre des disciples lui dit : «  Seigneur, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Mais Jésus lui dit : «  Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Il monta dans la barque et ses disciples le suivirent.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Et voici qu'il y eut sur la mer une grande tempête, au point que la barque allait être recouverte par les vagues. Lui cependant dormait.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Ils s'approchèrent et le réveillèrent en disant : «  Seigneur, au secours ! Nous périssons. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Il leur dit : «  Pourquoi avez-vous peur, hommes de peu de foi ? «  Alors, debout, il menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Les hommes s'émerveillèrent, et ils disaient : «  Quel est-il, celui-ci, pour que même les vents et la mer lui obéissent ! « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Comme il était arrivé de l'autre côté, au pays des Gadaréniens, vinrent à sa rencontre deux démoniaques sortant des tombeaux, si dangereux que personne ne pouvait passer par ce chemin-là.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Et les voilà qui se mirent à crier : «  Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps ? « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Or, à quelque distance, il y avait un grand troupeau de porcs en train de paître.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Les démons suppliaient Jésus, disant : «  Si tu nous chasses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. « <o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Il leur dit : «  Allez ! «  Ils sortirent et s'en allèrent dans les porcs ; et tout le troupeau se précipita du haut de l'escarpement dans la mer, et ils périrent dans les eaux.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Les gardiens prirent la fuite, s'en allèrent à la ville et rapportèrent tout, ainsi que l'affaire des démoniaques.<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Alors toute la ville sortit à la rencontre de Jésus ; dès qu'ils le virent, ils le supplièrent de quitter leur territoire.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 9                                      <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Jésus monta donc dans la barque, retraversa la mer et vint dans sa ville.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Voici qu'on lui amenait un paralysé étendu sur une civière. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : «  Confiance, mon fils, tes péchés sont pardonnés. « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Or, quelques scribes se dirent en eux-mêmes : «  Cet homme blasphème ! « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Voyant leurs réactions, Jésus dit : «  Pourquoi réagissez-vous mal en vos c_urs ?<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    « Qu'y a-t-il donc de plus facile, de dire : «  »Tes péchés sont pardonnés » », ou bien de dire : «  »Lève-toi et marche » » ? »<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Eh bien ! afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre autorité pour pardonner les péchés--, « il dit alors au paralysé : «  Lève-toi, prends ta civière et va dans ta maison. « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    L'homme se leva et s'en alla dans sa maison.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Voyant cela, les foules furent saisies de crainte et rendirent gloire à Dieu qui a donné une telle autorité aux hommes.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Comme il s'en allait, Jésus vit, en passant, assis au bureau des taxes, un homme qui s'appelait Matthieu. Il lui dit : «  Suis-moi. «  Il se leva et le suivit.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Or, comme il était à table dans sa maison, il arriva que beaucoup de collecteurs d'impôts et de pécheurs étaient venus prendre place avec Jésus et ses disciples.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Voyant cela, les Pharisiens disaient à ses disciples : «  Pourquoi votre maître mange-t-il avec les collecteurs d'impôts et les pécheurs ? « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Mais Jésus, qui avait entendu, déclara : «  Ce ne sont pas les bien-portants qui ont besoin de médecin, mais les malades.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Allez donc apprendre ce que signifie : C'est la miséricorde que je veux, non le sacrifice. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Alors les disciples de Jean l'abordent et lui disent : «  Pourquoi, alors que nous et les Pharisiens nous jeûnons, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Jésus leur dit : «  Les invités à la noce peuvent-ils être en deuil tant que l'époux est avec eux ? Mais des jours viendront où l'époux leur aura été enlevé : c'est alors qu'ils jeûneront.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Personne ne met une pièce d'étoffe neuve à un vieux vêtement ; car le morceau rajouté tire sur le vêtement, et la déchirure est pire.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ; sinon, les outres éclatent, le vin se répand et les outres sont perdues. On met au contraire le vin nouveau dans des outres neuves, et l'un et l'autre se conservent. « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Comme il leur parlait ainsi, voici qu'un notable s'approcha et, prosterné, il lui disait : «  Ma fille est morte à l'instant ; mais viens lui imposer la main, et elle vivra. « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    S'étant levé, Jésus le suivait avec ses disciples.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Or une femme, souffrant d'hémorragie depuis douze ans, s'approcha par derrière et toucha la frange de son vêtement.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Elle se disait : «  Si j'arrive seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Mais Jésus, se retournant et la voyant, dit : «  Confiance, ma fille ! Ta foi t'a sauvée. «  Et la femme fut sauvée dès cette heure-là.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    A son arrivée à la maison du notable, voyant les joueurs de flûte et l'agitation de la foule, Jésus dit :<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    «  Retirez-vous : elle n'est pas morte, la fillette, elle dort. «  Et ils se moquaient de lui.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Quand on eut mis la foule dehors, il entra, prit la main de l'enfant et la fillette se réveilla.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    La nouvelle s'en répandit dans toute cette région.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Comme Jésus s'en allait, deux aveugles le suivirent en criant : «  Aie pitié de nous, Fils de David ! « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s'avancèrent vers lui, et Jésus leur dit : «  Croyez-vous que je puis faire cela ? «  - «  Oui, Seigneur « , lui disent-ils.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Alors il leur toucha les yeux en disant : «  Qu'il vous advienne selon votre foi. « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Et leurs yeux s'ouvrirent. Puis Jésus leur dit avec sévérité : «  Attention ! Que personne ne le sache ! « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Mais eux, à peine sortis, parlèrent de lui dans toute cette région.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Comme ils sortaient, voici qu'on lui amena un possédé muet.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Le démon chassé, le muet se mit à parler. Et les foules s'émerveillèrent et dirent : «  Jamais rien de tel ne s'est vu en Israël ! « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Mais les Pharisiens disaient : «  C'est par le chef des démons qu'il chasse les démons. « <o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Jésus parcourait toutes les villes et les villages, il y enseignait dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Voyant les foules, il fut pris de pitié pour elles, parce qu'elles étaient harassées et prostrées comme des brebis qui n'ont pas de berger.<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Alors il dit à ses disciples : «  La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ;<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson. » <o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 10                                    <o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Ayant fait venir ses douze disciples, Jésus leur donna autorité sur les esprits impurs, pour qu'ils les chassent et qu'ils guérissent toute maladie et toute infirmité.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Voici les noms des douze apôtres. Le premier, Simon, que l'on appelle Pierre, et André, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ;<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le collecteur d'impôts ; Jacques, fils d'Alphée et Thaddée ;<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Simon le zélote et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Ces douze, Jésus les envoya en mission avec les instructions suivantes : «  Ne prenez pas le chemin des païens et n'entrez pas dans une ville de Samaritains ;<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    En chemin, proclamez que le Règne des cieux s'est approché.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    «  Ne vous procurez ni or, ni argent, ni monnaie à mettre dans vos ceintures,<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    ni sac pour la route, ni deux tuniques, ni sandales ni bâton, car l'ouvrier a droit à sa nourriture.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous pour savoir qui est digne de vous recevoir et demeurez là jusqu'à votre départ.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    En entrant dans la maison, saluez-la ;<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; mais si elle n'en est pas digne, que votre paix revienne à vous.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Si l'on ne vous accueille pas et si l'on n'écoute pas vos paroles, en quittant cette maison ou cette ville, secouez la poussière de vos pieds.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    En vérité, je vous le déclare : au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité avec moins de rigueur que cette ville.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    «  Voici que moi, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups ; soyez donc rusés comme les serpents et candides comme les colombes.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    «  Prenez garde aux hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Vous serez traduits devant des gouverneurs et des rois, à cause de moi : ils auront là un témoignage, eux et les païens.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Lorsqu'ils vous livreront, ne vous inquiétez pas de savoir comment parler ou que dire : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là,<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront condamner à mort.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Vous serez haïs de tous à cause de mon Nom. Mais celui qui tiendra jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Quand on vous pourchassera dans telle ville, fuyez dans telle autre ; en vérité, je vous le déclare, vous n'achèverez pas le tour des villes d'Israël avant que ne vienne le Fils de l'homme.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Le disciple n'est pas au-dessus de son maître, ni le serviteur au-dessus de son seigneur.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Au disciple il suffit d'être comme son maître, et au serviteur d'être comme son seigneur. Puisqu'ils ont traité de Béelzéboul le maître de maison, à combien plus forte raison le diront-ils de ceux de sa maison !<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    «  Ne les craignez donc pas ! Rien n'est voilé qui ne sera dévoilé, rien n'est secret qui ne sera connu.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Ce que je vous dis dans l'ombre, dites-le au grand jour ; ce que vous entendez dans le creux de l'oreille, proclamez-le sur les terrasses.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l'âme ; craignez bien plutôt celui qui peut faire périr âme et corps dans la géhenne.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Est-ce que l'on ne vend pas deux moineaux pour un sou ? Pourtant, pas un d'entre eux ne tombe à terre indépendamment de votre Père.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Quant à vous, même vos cheveux sont tous comptés.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Soyez donc sans crainte : vous valez mieux, vous, que tous les moineaux.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, je me déclarerai moi aussi pour lui devant mon Père qui est aux cieux ;<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai moi aussi devant mon Père qui est aux cieux.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    «  N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais bien le glaive.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Oui, je suis venu séparer l'homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère :<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    on aura pour ennemis les gens de sa maison.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    «  Qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi ; qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Qui ne se charge pas de sa croix et ne me suit pas n'est pas digne de moi.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    Qui aura assuré sa vie la perdra et qui perdra sa vie à cause de moi l'assurera.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    «  Qui vous accueille m'accueille moi-même, et qui m'accueille, accueille Celui qui m'a envoyé.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et qui accueille un juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste.<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    42<o:p></o:p>

    Quiconque donnera à boire, ne serait-ce qu'un verre d'eau fraîche, à l'un de ces petits en sa qualité de disciple, en vérité, je vous le déclare, il ne perdra pas sa récompense.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 11                                    <o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Or, quand Jésus eut achevé de donner ces instructions à ses douze disciples, il partit de là enseigner et prêcher dans leurs villes.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Or Jean, dans sa prison, avait entendu parler des _uvres du Christ. Il lui envoya demander par ses disciples :<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    «  » Es-tu «  »Celui qui doit venir » » ou devons-nous en attendre un autre ? «  »<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Jésus leur répondit : «  Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez :<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    les aveugles retrouvent la vue et les boiteux marchent droit, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres ;<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    et heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ! « <o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Comme ils s'en allaient, Jésus se mit à parler de Jean aux foules : «  Qu'êtes-vous allés regarder au désert ? Un roseau secoué par le vent ?<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Alors, qu'êtes-vous allés voir ? Un homme vêtu d'habits élégants ? Mais ceux qui portent des habits élégants sont dans les demeures des rois.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Alors qu'êtes-vous allés voir ? Un prophète ? Oui, je vous le déclare, et plus qu'un prophète.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    C'est celui dont il est écrit : Voici, j'envoie mon messager en avant de toi ; il préparera ton chemin devant toi.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    En vérité, je vous le déclare, parmi ceux qui sont nés d'une femme, il ne s'en est pas levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que lui.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu'à présent, le Royaume des cieux est assailli avec violence ; ce sont des violents qui l'arrachent.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Tous les prophètes en effet, ainsi que la Loi, ont prophétisé jusqu'à Jean.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    C'est lui, si vous voulez bien comprendre, l'Elie qui doit revenir.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Celui qui a des oreilles, qu'il entende !<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    A qui vais-je comparer cette génération ? Elle est comparable à des enfants assis sur les places, qui en interpellent d'autres :<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé ! Nous avons entonné un chant funèbre, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine !<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    «  » En effet, Jean est venu, il ne mange ni ne boit, et l'on dit : «  »Il a perdu la tête. » » »<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    « Le Fils de l'homme est venu, il mange, il boit, et l'on dit : «  »Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des collecteurs d'impôts et des pécheurs ! » » Mais la Sagesse a été reconnue juste d'après ses _uvres. «  »<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Alors il se mit à invectiver contre les villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu'elles ne s'étaient pas converties.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    «  Malheureuse es-tu, Chorazin ! Malheureuse es-tu, Bethsaïda ! Car si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que, sous le sac et la cendre, elles se seraient converties.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Oui, je vous le déclare, au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées avec moins de rigueur que vous.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu'au ciel ? Tu descendras jusqu'au séjour des morts ! Car si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome, elle subsisterait encore aujourd'hui.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Aussi bien, je vous le déclare, au jour du jugement, le pays de Sodome sera traité avec moins de rigueur que toi. « <o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : «  Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Oui, Père, c'est ainsi que tu en as disposé dans ta bienveillance.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Tout m'a été remis par mon Père. Nul ne connaît le Fils si ce n'est le Père, et nul ne connaît le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    «  Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous donnerai le repos.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Prenez sur vous mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de c_ur, et vous trouverez le repos de vos âmes.<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau léger. « <o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 12                                   <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    En ce temps-là, un jour de sabbat, Jésus vint à passer à travers des champs de blé. Ses disciples eurent faim et se mirent à arracher des épis et à les manger.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    Voyant cela, les Pharisiens lui dirent : «  Vois tes disciples qui font ce qu'il n'est pas permis de faire pendant le sabbat. « <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Il leur répondit : «  N'avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu'il eut faim, lui et ses compagnons,<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    comment il est entré dans la maison de Dieu et comment ils ont mangé les pains de l'offrande, que ni lui, ni ses compagnons n'avaient le droit de manger, mais seulement les prêtres ?<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Ou n'avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, dans le Temple, les prêtres profanent le sabbat sans être en faute ?<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Or, je vous le déclare, il y a ici plus grand que le Temple.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Si vous aviez compris ce que signifie : C'est la miséricorde que je veux, non le sacrifice, vous n'auriez pas condamné ces hommes qui ne sont pas en faute.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Car il est maître du sabbat, le Fils de l'homme. « <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    De là, il se dirigea vers leur synagogue et y entra.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Or se trouvait là un homme qui avait une main paralysée ; ils lui posèrent cette question : «  Est-il permis de faire une guérison le jour du sabbat ? «  C'était pour l'accuser.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Mais il leur dit : «  Qui d'entre vous, s'il n'a qu'une brebis et qu'elle tombe dans un trou le jour du sabbat, n'ira la prendre et l'en retirer ?<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Or, combien l'homme l'emporte sur la brebis ! Il est donc permis de faire le bien le jour du sabbat. « <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Alors il dit à cet homme : «  Étends la main. «  Il l'étendit et elle fut remise en état, aussi saine que l'autre.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Une fois sortis, les Pharisiens tinrent conseil contre lui, sur les moyens de le faire périr.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    L'ayant appris, Jésus se retira de là. Beaucoup le suivirent ; il les guérit tous.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Il leur commanda sévèrement de ne pas le faire connaître,<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    afin que soit accompli ce qu'a dit le prophète Ésaïe :<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Voici mon serviteur que j'ai élu, mon Bien-aimé qu'il m'a plu de choisir, je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera le droit aux nations.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Il ne cherchera pas de querelles, il ne poussera pas de cris, on n'entendra pas sa voix sur les places.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Il ne brisera pas le roseau froissé, il n'éteindra pas la mèche qui fume encore, jusqu'à ce qu'il ait conduit le droit à la victoire.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    En son nom les nations mettront leur espérance.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Alors on lui amena un possédé aveugle et muet ; il le guérit, en sorte que le muet parlait et voyait.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Bouleversées, toutes les foules disaient : «  Celui-ci n'est-il pas le Fils de David ? « <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Mais les Pharisiens, entendant cela, dirent : «  Celui-là ne chasse les démons que par Béelzéboul, le chef des démons. « <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Voyant leurs réactions, il leur dit : «  Tout royaume divisé contre lui-même court à la ruine ; aucune ville, aucune famille, divisée contre elle-même, ne se maintiendra.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Si donc Satan expulse Satan, il est divisé contre lui-même : comment alors son royaume se maintiendra-t-il ?<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Et si c'est par Béelzéboul que moi, je chasse les démons, vos disciples, par qui les chassent-ils ? Ils seront donc eux-mêmes vos juges.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Mais si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, alors le Règne de Dieu vient de vous atteindre.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Ou encore, comment quelqu'un pourrait-il entrer dans la maison de l'homme fort et s'emparer de ses biens, s'il n'a d'abord ligoté l'homme fort ? Alors il pillera sa maison.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Qui n'est pas avec moi est contre moi, et qui ne rassemble pas avec moi disperse.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    «  Voilà pourquoi, je vous le déclare, tout péché, tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera pas pardonné.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Et si quelqu'un dit une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera pardonné ; mais s'il parle contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera pardonné ni en ce monde ni dans le monde à venir.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    «  Supposez qu'un arbre soit bon, son fruit sera bon ; supposez-le malade, son fruit sera malade : c'est au fruit qu'on reconnaît l'arbre.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Engeance de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, alors que vous êtes mauvais ? Car ce que dit la bouche, c'est ce qui déborde du c_ur.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    L'homme bon, de son bon trésor, retire de bonnes choses ; l'homme mauvais, de son mauvais trésor, retire de mauvaises choses.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Or je vous le dis : les hommes rendront compte au jour du jugement de toute parole sans portée qu'ils auront proférée.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Car c'est d'après tes paroles que tu seras justifié, et c'est d'après tes paroles que tu seras condamné. « <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Alors quelques scribes et Pharisiens prirent la parole : «  Maître, nous voudrions que tu nous fasses voir un signe. « <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    Il leur répondit : «  Génération mauvaise et adultère qui réclame un signe ! En fait de signe, il ne lui en sera pas donné d'autre que le signe du prophète Jonas.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    Car tout comme Jonas fut dans le ventre du monstre marin trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l'homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    Lors du jugement, les hommes de Ninive se lèveront avec cette génération et ils la condamneront, car ils se sont convertis à la prédication de Jonas ; eh bien ! ici il y a plus que Jonas.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    42<o:p></o:p>

    Lors du jugement, la reine du Midi se lèvera avec cette génération et elle la condamnera, car elle est venue du bout du monde pour écouter la sagesse de Salomon ; eh bien ! ici il y a plus que Salomon.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    43<o:p></o:p>

    «  Lorsque l'esprit impur est sorti d'un homme, il parcourt les régions arides en quête de repos, mais il n'en trouve pas.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    44<o:p></o:p>

    « Alors il se dit : «  »Je vais retourner dans mon logis, d'où je suis sorti. » » A son arrivée, il le trouve inoccupé, balayé, mis en ordre. »<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    45<o:p></o:p>

    Alors il va prendre avec lui sept autres esprits plus mauvais que lui, ils y entrent et s'y installent. Et le dernier état de cet homme devient pire que le premier. Ainsi en sera-t-il également de cette génération mauvaise. « <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    46<o:p></o:p>

    Comme il parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient dehors, cherchant à lui parler.<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    47<o:p></o:p>

    [Quelqu'un lui dit : «  Voici que ta mère et tes frères se tiennent dehors : ils cherchent à te parler. « ]<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    48<o:p></o:p>

    A celui qui venait de lui parler, Jésus répondit : «  Qui est ma mère et qui sont mes frères ? « <o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    49<o:p></o:p>

    Montrant de la main ses disciples, il dit : «  Voici ma mère et mes frères ;<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    50<o:p></o:p>

    quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, c'est lui mon frère, ma sur, ma mère. » <o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 13                                   <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    En ce jour-là, Jésus sortit de la maison et s'assit au bord de la mer.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    De grandes foules se rassemblèrent près de lui, si bien qu'il monta dans une barque où il s'assit ; toute la foule se tenait sur le rivage.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Il leur dit beaucoup de choses en paraboles. «  Voici que le semeur est sorti pour semer.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Comme il semait, des grains sont tombés au bord du chemin ; et les oiseaux du ciel sont venus et ont tout mangé.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    D'autres sont tombés dans les endroits pierreux, où ils n'avaient pas beaucoup de terre ; ils ont aussitôt levé parce qu'ils n'avaient pas de terre en profondeur ;<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    le soleil étant monté, ils ont été brûlés et, faute de racine, ils ont séché.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    D'autres sont tombés dans les épines ; les épines ont monté et les ont étouffés.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    D'autres sont tombés dans la bonne terre et ont donné du fruit, l'un cent, l'autre soixante, l'autre trente.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Entende qui a des oreilles ! « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Les disciples s'approchèrent et lui dirent : «  Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Il répondit : «  Parce qu'à vous il est donné de connaître les mystères du Royaume des cieux, tandis qu'à ceux-là ce n'est pas donné.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Car à celui qui a, il sera donné, et il sera dans la surabondance ; mais à celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Voici pourquoi je leur parle en paraboles : parce qu'ils regardent sans regarder et qu'ils entendent sans entendre ni comprendre ;<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    et pour eux s'accomplit la prophétie d'Esaïe, qui dit : Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas ; vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Car le c_ur de ce peuple s'est épaissi, ils sont devenus durs d'oreille, ils se sont bouché les yeux, pour ne pas voir de leurs yeux, ne pas entendre de leurs oreilles, ne pas comprendre avec leur c_ur, et pour ne pas se convertir. Et je les aurais guéris !<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    «  Mais vous, heureux vos yeux parce qu'ils voient, et vos oreilles parce qu'elles entendent.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    En vérité, je vous le déclare, beaucoup de prophètes, beaucoup de justes ont désiré voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    «  Vous donc, écoutez la parabole du semeur.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Quand l'homme entend la parole du Royaume et ne comprend pas, c'est que le Malin vient et s'empare de ce qui a été semé dans son c_ur ; tel est celui qui a été ensemencé au bord du chemin.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Celui qui a été ensemencé en des endroits pierreux, c'est celui qui, entendant la Parole, la reçoit aussitôt avec joie ;<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    mais il n'a pas en lui de racine, il est l'homme d'un moment : dès que vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, il tombe.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Celui qui a été ensemencé dans les épines, c'est celui qui entend la Parole, mais le souci du monde et la séduction des richesses étouffent la Parole, et il reste sans fruit.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Celui qui a été ensemencé dans la bonne terre, c'est celui qui entend la Parole et comprend : alors, il porte du fruit et produit l'un cent, l'autre soixante, l'autre trente. « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Il leur proposa une autre parabole : «  Il en va du Royaume des cieux comme d'un homme qui a semé du bon grain dans son champ.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Pendant que les gens dormaient, son ennemi est venu ; par-dessus, il a semé de l'ivraie en plein milieu du blé et il s'en est allé.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Quand l'herbe eut poussé et produit l'épi, alors apparut aussi l'ivraie.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    « Les serviteurs du maître de maison vinrent lui dire : «  »Seigneur, n'est-ce pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ? D'où vient donc qu'il s'y trouve de l'ivraie ? » » »<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    « Il leur dit : «  »C'est un ennemi qui a fait cela. » » Les serviteurs lui disent : «  »Alors, veux-tu que nous allions la ramasser ? » » -« <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    Non, dit-il, de peur qu'en ramassant l'ivraie vous ne déraciniez le blé avec elle.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Laissez l'un et l'autre croître ensemble jusqu'à la moisson, et au temps de la moisson je dirai aux moissonneurs : Ramassez d'abord l'ivraie et liez-la en bottes pour la brûler ; quant au blé, recueillez-le dans mon grenier. « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Il leur proposa une autre parabole : «  Le Royaume des cieux est comparable à un grain de moutarde qu'un homme prend et sème dans son champ.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    C'est bien la plus petite de toutes les semences ; mais, quand elle a poussé, elle est la plus grande des plantes potagères : elle devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent faire leurs nids dans ses branches. « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Il leur dit une autre parabole : «  Le Royaume des cieux est comparable à du levain qu'une femme prend et enfouit dans trois mesures de farine, si bien que toute la masse lève. « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Tout cela, Jésus le dit aux foules en paraboles, et il ne leur disait rien sans paraboles,<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    afin que s'accomplisse ce qui avait été dit par le prophète : J'ouvrirai la bouche pour dire des paraboles, je proclamerai des choses cachées depuis la fondation du monde.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    Alors, laissant les foules, il vint à la maison, et ses disciples s'approchèrent de lui et lui dirent : «  Explique-nous la parabole de l'ivraie dans le champ. « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Il leur répondit : «  Celui qui sème le bon grain, c'est le Fils de l'homme ;<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    le champ, c'est le monde ; le bon grain, ce sont les sujets du Royaume ; l'ivraie, ce sont les sujets du Malin ;<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    40<o:p></o:p>

    De même que l'on ramasse l'ivraie pour la brûler au feu, ainsi en sera-t-il à la fin du monde :<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    41<o:p></o:p>

    le Fils de l'homme enverra ses anges ; ils ramasseront, pour les mettre hors de son Royaume, toutes les causes de chute et tous ceux qui commettent l'iniquité,<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    42<o:p></o:p>

    et ils les jetteront dans la fournaise de feu ; là seront les pleurs et les grincements de dents.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    43<o:p></o:p>

    Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père. Entende qui a des oreilles !<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    44<o:p></o:p>

    «  Le Royaume des cieux est comparable à un trésor qui était caché dans un champ et qu'un homme a découvert : il le cache à nouveau et, dans sa joie, il s'en va, met en vente tout ce qu'il a, et il achète ce champ.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    45<o:p></o:p>

    Le Royaume des cieux est encore comparable à un marchand qui cherchait des perles fines.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    46<o:p></o:p>

    Ayant trouvé une perle de grand prix, il s'en est allé vendre tout ce qu'il avait, et il l'a achetée.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    47<o:p></o:p>

    «  Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette en mer et qui ramène toutes sortes de poissons.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    48<o:p></o:p>

    Quand il est plein, on le tire sur le rivage, puis on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon et l'on rejette ce qui ne vaut rien.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    49<o:p></o:p>

    Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges surviendront et sépareront les mauvais d'avec les justes,<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    50<o:p></o:p>

    et ils les jetteront dans la fournaise de feu ; là seront les pleurs et les grincements de dents. « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    51<o:p></o:p>

    «  Avez-vous compris tout cela ? «  - «  Oui « , lui répondent-ils.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    52<o:p></o:p>

    Et il leur dit : «  Ainsi donc, tout scribe instruit du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et du vieux. « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    53<o:p></o:p>

    Or, quand Jésus eut achevé ces paraboles, il partit de là.<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    54<o:p></o:p>

    Étant venu dans sa patrie, il enseignait les habitants dans leur synagogue de telle façon que, frappés d'étonnement, ils disaient : «  D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    55<o:p></o:p>

    N'est-ce pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s'appelle-t-elle pas Marie, et ses frères Jacques, Joseph, Simon et Jude ?<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    56<o:p></o:p>

    Et ses s_urs ne sont-elles pas toutes chez nous ? D'où lui vient donc tout cela ? « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    57<o:p></o:p>

    Et il était pour eux une occasion de chute. Jésus leur dit : «  Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. « <o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    58<o:p></o:p>

    Et là, il ne fit pas beaucoup de miracles, parce qu'ils ne croyaient pas.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 14                                   <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    En ce temps-là, Hérode le tétrarque apprit la renommée de Jésus<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    et il dit à ses familiers : «  Cet homme est Jean le Baptiste ! C'est lui, ressuscité des morts ; voilà pourquoi le pouvoir de faire des miracles agit en lui. « <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    En effet, Hérode avait fait arrêter et enchaîner Jean et l'avait emprisonné, à cause d'Hérodiade, la femme de son frère Philippe ;<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    car Jean lui disait : «  Il ne t'est pas permis de la garder pour femme. « <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    Bien qu'il voulût le faire mourir, Hérode eut peur de la foule qui tenait Jean pour un prophète.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Or, à l'anniversaire d'Hérode, la fille d'Hérodiade exécuta une danse devant les invités et plut à Hérode.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Aussi s'engagea-t-il par serment à lui donner tout ce qu'elle demanderait.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Poussée par sa mère, elle lui dit : «  Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean le Baptiste. « <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Le roi en fut attristé ; mais, à cause de son serment et des convives, il commanda de la lui donner<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    et envoya décapiter Jean dans sa prison.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Sa tête fut apportée sur un plat et donnée à la jeune fille qui l'apporta à sa mère.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Les disciples de Jean vinrent prendre le cadavre et l'ensevelirent ; puis ils allèrent informer Jésus.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    A cette nouvelle, Jésus se retira de là en barque vers un lieu désert, à l'écart. L'ayant appris, les foules le suivirent à pied de leurs diverses villes.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    En débarquant, il vit une grande foule ; il fut pris de pitié pour eux et guérit leurs infirmes.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Le soir venu, les disciples s'approchèrent de lui et lui dirent : «  L'endroit est désert et déjà l'heure est tardive ; renvoie donc les foules, qu'elles aillent dans les villages s'acheter des vivres. « <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Mais Jésus leur dit : «  Elles n'ont pas besoin d'y aller : donnez-leur vous-mêmes à manger. « <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Alors ils lui disent : «  Nous n'avons ici que cinq pains et deux poissons. «  --<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    «  Apportez-les-moi ici « , dit-il.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Et, ayant donné l'ordre aux foules de s'installer sur l'herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons et, levant son regard vers le ciel, il prononça la bénédiction ; puis, rompant les pains, il les donna aux disciples, et les disciples aux foules.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Ils mangèrent tous et furent rassasiés ; et l'on emporta ce qui restait des morceaux : douze paniers pleins !<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Or ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille hommes, sans compter les femmes et les enfants.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Aussitôt Jésus obligea les disciples à remonter dans la barque et à le précéder sur l'autre rive, pendant qu'il renverrait les foules.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Et, après avoir renvoyé les foules, il monta dans la montagne pour prier à l'écart. Le soir venu, il était là, seul.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    La barque se trouvait déjà à plusieurs centaines de mètres de la terre ; elle était battue par les vagues, le vent étant contraire.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Vers la fin de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent affolés : «  C'est un fantôme « , disaient-ils, et, de peur, ils poussèrent des cris.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    Mais aussitôt, Jésus leur parla : «  Confiance, c'est moi, n'ayez pas peur ! « <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    S'adressant à lui, Pierre lui dit : «  Seigneur, si c'est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. «  --<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    «  Viens « , dit-il. Et Pierre, descendu de la barque, marcha sur les eaux et alla vers Jésus.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Mais, en voyant le vent, il eut peur et, commençant à couler, il s'écria : «  Seigneur, sauve-moi ! « <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Aussitôt, Jésus, tendant la main, le saisit en lui disant : «  Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? « <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui et lui dirent : «  Vraiment, tu es Fils de Dieu ! « <o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Après la traversée, ils touchèrent terre à Gennésareth.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Les gens de cet endroit le reconnurent, firent prévenir toute la région, et on lui amena tous les malades.<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    On le suppliait de les laisser seulement toucher la frange de son vêtement ; et tous ceux qui la touchèrent furent sauvés.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 15                                   <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Alors des Pharisiens et des scribes de Jérusalem s'avancent vers Jésus et lui disent :<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    «  Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens ? En effet, ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    Il leur répliqua : «  Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au nom de votre tradition ?<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Dieu a dit en effet : Honore ton père et ta mère, et encore : Celui qui maudit père ou mère, qu'il soit puni de mort.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    « Mais vous, vous dites : «  »Quiconque dit à son père ou à sa mère : Le secours que tu devais recevoir de moi est offrande sacrée, »<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    « celui-là n'aura pas à honorer son père. » » Et ainsi vous avez annulé la parole de Dieu au nom de votre tradition. »<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Hypocrites ! Ésaïe a bien prophétisé à votre sujet, quand il a dit :<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Ce peuple m'honore des lèvres, mais son c_ur est loin de moi.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    C'est en vain qu'ils me rendent un culte, car les doctrines qu'ils enseignent ne sont que préceptes d'hommes. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Puis, appelant la foule, il leur dit : «  Écoutez et comprenez !<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l'homme impur ; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l'homme impur. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Alors les disciples s'approchèrent et lui dirent : «  Sais-tu qu'en entendant cette parole, les Pharisiens ont été scandalisés ? « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Il répondit : «  Tout plant que n'a pas planté mon Père céleste sera arraché.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Laissez-les : ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Or si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou ! « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Pierre intervint et lui dit : «  Explique-nous cette parole énigmatique. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Jésus dit : «  Êtes-vous encore, vous aussi, sans intelligence ?<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Ne savez-vous pas que tout ce qui pénètre dans la bouche passe dans le ventre, puis est rejeté dans la fosse ?<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Mais ce qui sort de la bouche provient du c_ur, et c'est cela qui rend l'homme impur.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Du c_ur en effet proviennent intentions mauvaises, meurtres, adultères, inconduites, vols, faux témoignages, injures.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    C'est là ce qui rend l'homme impur ; mais manger sans s'être lavé les mains ne rend pas l'homme impur. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    21<o:p></o:p>

    Partant de là, Jésus se retira dans la région de Tyr et de Sidon.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    22<o:p></o:p>

    Et voici qu'une Cananéenne vint de là et elle se mit à crier : «  Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par un démon. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    23<o:p></o:p>

    Mais il ne lui répondit pas un mot. Ses disciples, s'approchant, lui firent cette demande : «  Renvoie-la, car elle nous poursuit de ses cris. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    24<o:p></o:p>

    Jésus répondit : «  Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    25<o:p></o:p>

    Mais la femme vint se prosterner devant lui : «  Seigneur, dit-elle, viens à mon secours ! « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    26<o:p></o:p>

    Il répondit : «  Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens. «  --<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    27<o:p></o:p>

    «  C'est vrai, Seigneur ! reprit-elle ; et justement les petits chiens mangent des miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    28<o:p></o:p>

    Alors Jésus lui répondit : «  Femme, ta foi est grande ! Qu'il t'arrive comme tu le veux ! «  Et sa fille fut guérie dès cette heure-là.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    29<o:p></o:p>

    De là Jésus gagna les bords de la mer de Galilée. Il monta dans la montagne, et là il s'assit.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    30<o:p></o:p>

    Des gens en grande foule vinrent à lui, ayant avec eux des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets et bien d'autres encore. Ils les déposèrent à ses pieds, et il les guérit.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    31<o:p></o:p>

    Aussi les foules s'émerveillaient-elles à la vue des muets qui parlaient, des estropiés qui redevenaient valides, des boiteux qui marchaient droit et des aveugles qui recouvraient la vue. Et elles rendirent gloire au Dieu d'Israël.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    32<o:p></o:p>

    Jésus appela ses disciples et leur dit : «  J'ai pitié de cette foule, car voilà déjà trois jours qu'ils restent auprès de moi, et ils n'ont pas de quoi manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun : ils pourraient défaillir en chemin. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    33<o:p></o:p>

    Les disciples lui disent : «  D'où nous viendra-t-il dans un désert assez de pains pour rassasier une telle foule ? « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    34<o:p></o:p>

    Jésus leur dit : «  Combien de pains avez-vous ? «  - «  Sept, dirent-ils, et quelques petits poissons. « <o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    35<o:p></o:p>

    Il ordonna à la foule de s'étendre par terre,<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    36<o:p></o:p>

    prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâce, il les rompit et les donnait aux disciples, et les disciples aux foules.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    37<o:p></o:p>

    Et ils mangèrent tous et furent rassasiés ; on emporta ce qui restait des morceaux : sept corbeilles pleines.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    38<o:p></o:p>

    Or, ceux qui avaient mangé étaient au nombre de quatre mille hommes, sans compter les femmes et les enfants.<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    39<o:p></o:p>

    Après avoir renvoyé les foules, Jésus monta dans la barque et se rendit dans le territoire de Magadan.<o:p></o:p>

    Matthieu, chapitre 16                                    <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    1<o:p></o:p>

    Les Pharisiens et les Sadducéens s'avancèrent et, pour lui tendre un piège, lui demandèrent de leur montrer un signe qui vienne du ciel.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    2<o:p></o:p>

    « Il leur répondit : «  Le soir venu, vous dites : «  »Il va faire beau temps, car le ciel est rouge feu » » ; »<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    3<o:p></o:p>

    « et le matin : «  »Aujourd'hui, mauvais temps, car le ciel est rouge sombre. » » Ainsi vous savez interpréter l'aspect du ciel, et les signes des temps, vous n'en êtes pas capables ! »<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    4<o:p></o:p>

    Génération mauvaise et adultère qui réclame un signe ! En fait de signe, il ne lui en sera pas donné d'autre que le signe de Jonas. «  Il les planta là et partit.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    5<o:p></o:p>

    En passant sur l'autre rive, les disciples oublièrent de prendre des pains.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    6<o:p></o:p>

    Jésus leur dit : «  Attention ! Gardez-vous du levain des Pharisiens et des Sadducéens ! « <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    7<o:p></o:p>

    Eux se faisaient cette réflexion : «  C'est que nous n'avons pas pris de pains. « <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    8<o:p></o:p>

    Mais Jésus s'en aperçut et leur dit : «  Gens de peu de foi, pourquoi cette réflexion sur le fait que vous n'avez pas de pains ?<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    9<o:p></o:p>

    Vous ne saisissez pas encore ? Vous ne vous rappelez pas les cinq pains pour les cinq mille, et combien de paniers vous avez remportés ?<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    10<o:p></o:p>

    Ni les sept pains pour les quatre mille et combien de corbeilles vous avez remportées ?<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    11<o:p></o:p>

    Comment ne saisissez-vous pas que je ne vous parlais pas de pains, quand je vous disais : Gardez-vous du levain des Pharisiens et des Sadducéens ! « <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    12<o:p></o:p>

    Alors ils comprirent qu'il n'avait pas dit de se garder du levain des pains, mais de l'enseignement des Pharisiens et des Sadducéens.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    13<o:p></o:p>

    Arrivé dans la région de Césarée de Philippe, Jésus interrogeait ses disciples : «  Au dire des hommes, qui est le Fils de l'homme ? « <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    14<o:p></o:p>

    Ils dirent : «  Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d'autres, Elie ; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes. « <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    15<o:p></o:p>

    Il leur dit : «  Et vous, qui dites-vous que je suis ? « <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    Prenant la parole, Simon-Pierre répondit : «  Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. « <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    17<o:p></o:p>

    Reprenant alors la parole, Jésus lui déclara : «  Heureux es-tu, Simon fils de Jonas, car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    18<o:p></o:p>

    Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et la Puissance de la mort n'aura pas de force contre elle.<o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    19<o:p></o:p>

    Je te donnerai les clés du Royaume des cieux ; tout ce que tu lieras sur la terre sera lié aux cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié aux cieux. « <o:p></o:p>

    16<o:p></o:p>

    20<o:p></o:p>

    Alors il commanda sévèrement aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Christ.<o:p></o:p>